5 289.86 PTS
+0.64 %
5 259.5
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 239.49
+0.61 %
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 925.10
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Syrie: quatre écoliers tués par un tir d'obus du régime dans une ville assiégée

| AFP | 142 | Aucun vote sur cette news
Des enfants sur le site d'un bombardement du régime qui a tué au moins quatre écoliers selon l'OSDH, le 31 octobre 2017 à Jisrine en Syrie
Des enfants sur le site d'un bombardement du régime qui a tué au moins quatre écoliers selon l'OSDH, le 31 octobre 2017 à Jisrine en Syrie ( Amer ALMOHIBANY / AFP )

Au moins quatre enfants ont été tués mardi par un tir d'obus du régime syrien sur une ville assiégée de la Ghouta orientale, région rebelle à l'est de Damas, ont rapporté une ONG et une source médicale.

"Un obus tiré par les troupes du régime s'est abattu à l'entrée d'une école dans la ville de Jisrine au moment où les enfants quittaient l'établissement, tuant quatre écoliers", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Il a précisé qu'un adulte avait également péri.

Une source médicale à l'hôpital de Jisrine a confirmé à l'AFP ce bilan.

Un photographe de l'AFP qui s'est rendu sur place a vu les corps d'au moins quatre enfants, des cartables d'écoliers et une chaussure d'enfant couverte de sang.

Il a vu également plusieurs blessés, dont un enfant aux jambes sectionnées.

En arrivant à l'hôpital, un homme ayant appris la mort de son fils à commencer à crier et les personnes présentes avaient de la peine à le calmer.

La Ghouta orientale est l'un des derniers fiefs de la rébellion syrienne en lutte contre le régime de Bachar al-Assad depuis six ans.

Le 22 juillet, la Russie a annoncé la conclusion d'une trêve avec des groupes rebelles "modérés" dans cette région assiégée, où a été créée une "zone de désescalade".

Un homme se penche sur le corps d'un écolier tué par un tir d'obus attribué au régime syrien dans la ville assiégée de Jisrine, le 31 octobre 2017
Un homme se penche sur le corps d'un écolier tué par un tir d'obus attribué au régime syrien dans la ville assiégée de Jisrine, le 31 octobre 2017 ( Amer ALMOHIBANY / AFP )

Mais depuis une semaine, ce secteur connaît une recrudescence des bombardements du régime.

Cette escalade intervient également au moment où des cas de malnutrition ont été rapportés dans la Ghouta orientale, l'AFP publiant notamment des photos choc d'enfants squelettiques.

Lundi, des dizaines de camions transportant de l'aide humanitaire pour 40.000 personnes ont pu entrer dans cette zone rebelle.

La guerre complexe en Syrie, qui implique de multiples acteurs, a fait plus de 330.000 morts depuis 2011.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS