En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-

Syrie: près de 40 civils tués dans un raid aérien russe

| AFP | 182 | Aucun vote sur cette news
Des syriens de Deir Ezzor, dernière province contrôlée quasi-totalement par le groupe Etat islamique, où l'EI a récemment imposé l'enrôlement obligatoire, dans un camp de déplacés près d'Aricha, le 13 août 2017
Des syriens de Deir Ezzor, dernière province contrôlée quasi-totalement par le groupe Etat islamique, où l'EI a récemment imposé l'enrôlement obligatoire, dans un camp de déplacés près d'Aricha, le 13 août 2017 ( Ayham al-Mohammad / AFP )

Près de 40 civils dont des femmes et des enfants ont péri mercredi dans un raid aérien russe en Syrie, au moment où ils tentaient de traverser un fleuve pour fuir les combats dans la province de Deir Ezzor, a indiqué une ONG.

Les forces du régime de Bachar al-Assad, soutenues par l'aviation russe, sont actuellement engagées dans l'ouest de la province de Deir Ezzor, coupée diagonalement par l'Euphrate, où elles cherchent à reprendre au groupe Etat islamique (EI) la capitale éponyme.

Trente-huit civils, dont neuf enfants, ont été tués dans le raid alors qu'ils tentaient de traverser à bord de péniches le fleuve Euphrate d'ouest en est, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Une famille irakienne figure parmi les victimes.

Un précédent bilan faisait état de 20 morts.

La province de Deir Ezzor, dans l'est syrien, est frontalière de l'Irak et des Irakiens y ont trouvé refuge après avoir eux-mêmes fui les combats contre l'EI dans leur pays.

Les 38 civils morts dans le raid russe cherchaient à fuir les combats féroces entre forces du régime et jihadistes, a ajouté l'OSDH.

L'ONG se base sur des sources qui identifient les auteurs des frappes aériennes en fonction du type d'avion, de leur localisation et du type de munitions utilisé.

L'armée russe a été plusieurs fois accusée d'avoir fait des victimes civiles dans ses frappes mais elle dément régulièrement, assurant cibler les "terroristes", en référence aux jihadistes.

Outre les forces du régime, une alliance de combattants arabes et kurdes, appuyée par les avions de la coalition internationale menée par Washington, mène une offensive contre les jihadistes dans la province de Deir Ezzor, mais sur la rive est de l'Euphrate.

Selon l'OSDH, des centaines de civils ont péri dans les offensives contre l'EI à Deir Ezzor et à Raqa, une ville plus au nord-ouest, théâtre d'une offensive de l'alliance arabo-kurde.

Mardi, l'ONG a affirmé que 18 civils avaient péri dans des raids de la coalition internationale à Raqa.

Fin septembre, la coalition a reconnu être responsable de la mort de 735 civils dans des frappes en Syrie et en Irak voisin depuis 2014, affirmant faire tout son possible pour éviter les victimes civiles. Mais des organisations estiment ce chiffre largement sous-estimé.

Déclenché en 2011 par la répression gouvernementale de manifestations pacifiques, le conflit en Syrie s'est complexifié avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé. Il a fait plus de 330.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Alors qu'Air France KLM cherche son nouveau PDG, la compagnie néerlandaise KLM s'est plainte de ne pas être suffisamment considérée. Son conseil réclame un changement de gouvernance, selon le…

Publié le 22/06/2018

Montrouge, France, le 22 juin (22H00 CEST), 2018 DBV Technologies annonce les résultats de son Assemblée générale ordinaire et extraordinaire 2018 et la nomination…

Publié le 22/06/2018

Un résumé de l'Assemblée générale sera bientôt disponible sur le site Noxxon...

Publié le 22/06/2018

Le prix d'émission des actions nouvelles sera au moins égal à la moyenne pondérée par les volumes des 5 dernières séances de bourse...

Publié le 22/06/2018

Le Groupe a souhaité clarifier sa politique de marques et décidé ainsi de se concentrer sur Somfy et les marques associées...