En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-0.16 %
5 404.50
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 332.67
-0.10 %
DAX PTS
12 363.83
+0.04 %
Dowjones PTS
25 291.12
+0.41 %
7 435.82
+0.47 %
1.136
-0.41 %

Syrie: le régime progresse face aux rebelles dans le Sud

| AFP | 168 | Aucun vote sur cette news
Les forces syriennes et russes auraient frappé la région syrienne de Qouneitra, le 16 juillet 2018
Les forces syriennes et russes auraient frappé la région syrienne de Qouneitra, le 16 juillet 2018 ( JALAA MAREY / AFP )

Les forces du régime syrien, soutenues par la Russie, ont progressé lundi face aux rebelles dans le sud du pays, reprenant le contrôle de plusieurs localités, ont annoncé une ONG et les médias étatiques.

Le pouvoir de Bachar al-Assad avait lancé le 19 juin une offensive dans la province méridionale de Deraa, obligeant les rebelles à accepter près de trois semaines plus tard un accord dit de "réconciliation" parrainé par Moscou, qui s'apparente à une capitulation.

Quelques groupes insurgés isolés ont toutefois refusé cette option, et le régime a recours à la force pour reconquérir les localités sous leur contrôle.

A la faveur des négociations et des bombardements meurtriers, Damas a repris plus de 80% de la province de Deraa, et vise désormais la région voisine de Qouneitra, qui borde la ligne de démarcation sur le plateau du Golan, en majeure partie annexé par Israël.

Dans l'ouest de Deraa, "les forces du régime ont repris les localités d'al-Hara, Samlin, al-Tiha et Zimrine", a indiqué à l'AFP le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

L'offensive dans le sud de la Syrie
L'offensive dans le sud de la Syrie ( Omar KAMAL / AFP )

A l'exception de la localité d'Al-Tiha, reconquise par la force, les trois autres ont été cédées par les rebelles dans le cadre de l'accord, qui prévoit l'abandon par les combattants de l'artillerie lourde et moyenne, ainsi qu'un retour des institutions étatiques, selon l'OSDH.

D'intenses raids aériens du régime et de la Russie ont toutefois visé une colline dans les environs d'Al-Hara, tuant quelque 30 combattants de Hayat Tahrir al-Cham, coalition jihadiste dominée par l'ex-branche d'Al-Qaïda et exclue de l'accord, d'après l'OSDH.

Les forces prorégime avaient brièvement pris le contrôle de cette colline, mais une embuscade des jihadistes a fait 12 morts dans leurs rangs, les contraignant à battre en retraite, selon la même source.

Citant une source militaire, l'agence officielle Sana a confirmé la reprise de plusieurs localités, notamment al-Tiha et Zimrine.

Lundi, de nouveaux raids aériens du régime ont par ailleurs visé la province de Qouneitra, pour le deuxième jour consécutif, selon l'OSDH.

Les récents développements dans le sud syrien ont mis Israël en alerte, et l'Etat hébreu a intensifié ses frappes chez son voisin, visant des positions du régime ou de son allié iranien.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations pacifiques par le régime, le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Il a fait plus de 350.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

Thales et Gemalto ont obtenu l'autorisation règlementaire relative aux investissements étrangers au Canada concernant leur rapprochement. Au total, les deux groupes ont obtenu 4 des 14 autorisations…

Publié le 14/08/2018

A 14h30 aux Etats-Unis
Ventes au détail de juillet.
Estimation provisoire de la productivité et des coûts du travail au deuxième trimestre.Indice manufacturier "Empire State" d'août.

A…

Publié le 14/08/2018

Conformément aux règles de transparence financière*, BlackRock a introduit le 10 aout 2018 une notification annonçant que, le 9 aout 2018, sa participation dans le capital a atteint…

Publié le 14/08/2018

Des gains sensibles en peu de temps

Publié le 14/08/2018

      HOPSCOTCH GROUPE   Information mensuelle relative au nombre total des droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du…