En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
-
5 435.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
-
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.13 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Suisse: un marginal armé d'une tronçonneuse blesse 5 personnes

| AFP | 249 | Aucun vote sur cette news
Les policiers recherchent des indices  après une attaque à la tronçonneuse dans une compagnie d'assurance à Schaffhausen dans le nord de la Suisse, le 24 juillet 2017
Les policiers recherchent des indices après une attaque à la tronçonneuse dans une compagnie d'assurance à Schaffhausen dans le nord de la Suisse, le 24 juillet 2017 ( MICHAEL BUHOLZER / AFP )

Un arginal de 51 ans, sans domicile, a attaqué lundi à la tronçonneuse des employés d'une compagnie d'assurance maladie à Schaffhouse (nord de la Suisse) et fait cinq blessés, avant de prendre la fuite malgré un important dispositif policier.

L'attaque, qui n'a aucun lien avec le terrorisme selon la police, s'est produite dans un immeuble de bureaux de la vieille ville.

Franz Wrousis, 51 ans, a fait irruption dans les locaux d'une compagnie d'assurance maladie et a blessé grièvement un employé et plus légèrement un deuxième, a indiqué la police. Trois autres personnes ont été blessées par l'agresseur qui a ensuite pris la fuite à bord de sa voiture.

L'alerte a été déclenchée à 10h39 (08h39 GMT) et la police a immédiatement bouclé une partie de la vieille ville, en ordonnant aux habitants de rester chez eux et aux magasins de fermer leurs portes.

Le procureur Peter Sticher regarde le chef de la police Ravi Landolt lors d'une conférence de presse à Schaffhausen, dans le nord de la Suisse, où un homme armé d'une tronçonneuse a blessé au moins cinq personnes dans un attaque le 24 juillet 2017
Le procureur Peter Sticher regarde le chef de la police Ravi Landolt lors d'une conférence de presse à Schaffhausen, dans le nord de la Suisse, où un homme armé d'une tronçonneuse a blessé au moins cinq personnes dans un attaque le 24 juillet 2017 ( MICHAEL BUHOLZER / AFP )

Mais l'agresseur a réussi à passer à travers les mailles du filet, malgré la mobilisation d'une centaine de policiers.

Le véhicule a été retrouvé, mais pas la tronçonneuse. Les enquêteurs pensent que l'homme pourrait détenir des armes.

"C'est un homme dangereux et agressif", a déclaré le vice-commandant de la sécurité de la ville, Ravi Landoldt, en rappelant qu'il avait déjà été condamné deux fois, en 2014 et en 2016, pour infraction à la législation sur les armes.

Interrogée par la presse, une porte-parole des forces de l'ordre a reconnu que le motif de l'agression n'était pas encore connu, mais a souligné que Franz Wrousis s'était dirigé de manière décidée dans les locaux de l'assurance maladie.

"L'acte est lié à l'assurance", a confirmé Peter Sticher, procureur chargé de l'affaire, lors d'une conférence de presse.

- Un marginal -

Les photos diffusées par la police montrent un homme grand, d'environ 1m90, vêtu d'un T-shirt, l'air hagard au milieu de la forêt.

Selon les enquêteurs, il s'était enregistré comme résidant dans le canton voisin des Grisons (nord-est), où est encore immatriculé son véhicule, mais devenu marginal, il vivrait désormais la plupart du temps dans les bois ou dans sa voiture au milieu de vieux matelas et d'ordures.

Les policiers à Uhwiesen dans le nord de la Suisse sont à la poursuite d'un homme armé d'une tronçonneuse qui a blessé au moins cinq personnes dans une attaque à Schaffhouse, le 24 juillet 2017
Les policiers à Uhwiesen dans le nord de la Suisse sont à la poursuite d'un homme armé d'une tronçonneuse qui a blessé au moins cinq personnes dans une attaque à Schaffhouse, le 24 juillet 2017 ( MICHAEL BUHOLZER / AFP )

L'homme avait été signalé pour son comportement agressif par des habitants de la commune de Uhwiesen, voisine de Schaffhouse, a rapporté le journal germanophone 20 Minuten.

La police a levé le dispositif de sécurité dans la vieille ville, mais recommande à la population de ne pas approcher Franz Wrousis car il pourrait se montrer agressif s'il se sent menacé.

La police allemande participe également à la chasse à l'homme car Schaffhouse est située à proximité de la frontière allemande.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2018

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 13/07/2018

L'ANR de liquidation dilué grimpe à 2,2 euros (1,49 euro au 31 mars 2017)...

Publié le 13/07/2018

  Aujourd'hui, la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré contraignant l'accord de transaction Fortis conclu entre Ageas, Stichting FORsettlement et les…

Publié le 13/07/2018

Officiis Properties rappelle avoir cédé l'immeuble Salengro le 19 décembre 2017...

Publié le 13/07/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement       SICAF au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…