En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.00 %

Suicide: la Bretagne et tout le quart nord-ouest en première ligne

| AFP | 262 | 5 par 1 internautes
Les suicides en France en 2015
Les suicides en France en 2015 ( Simon MALFATTO / AFP )

La Bretagne est la région où il y a le plus grand nombre de suicides par habitant et tout le quart nord-ouest de la France est particulièrement touché, selon des chiffres dévoilés mardi lors de la journée nationale de la prévention du suicide.

A l'inverse, l'Ile-de-France est la région la moins concernée, selon un ensemble d'analyses régionales inédites publiées par l'agence sanitaire Santé publique France.

En 2015, il y a eu 8.948 décès par suicide en France métropolitaine, rappelle l'agence sanitaire en citant les données du Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès (CépiDc-Inserm).

"La France présente un des taux de suicide les plus élevés d'Europe", souligne Santé publique France, malgré une baisse ces dernières années.

Si on rapporte les morts par suicide au nombre d'habitants, la région la plus touchée est la Bretagne (24,7 morts par suicide pour 100.000 habitants), devant les Pays-de-la-Loire (21,3), les Hauts-de-France (20,7) et la Normandie (19,5).

Ces quatre régions du quart nord-ouest sont largement au-dessus de la moyenne nationale des morts par suicide (15,8 pour 100.000 habitants).

A l'inverse, l'Ile-de-France a le taux le plus bas de France métropolitaine (7,6 morts par suicide pour 100.000 habitants, moitié moins que la moyenne nationale).

Par ailleurs, 7,2% des adultes âgés de 18 à 75 ans en France ont tenté de se suicider au cours de leur vie, et 0,39% l'ont fait au cours des douze mois précédents, selon des estimations dévoilées mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de Santé publique France.

En outre, près d'un adulte sur vingt (4,7%) a pensé passer à l'acte au cours des 12 derniers mois.

Ces estimations sur les pensées suicidaires et les tentatives sont basées sur les déclarations de 25.000 personnes, interrogées dans le cadre du Baromètre de Santé publique France 2017.

Là encore, ces chiffres nationaux cachent des disparités régionales.

"Paradoxe apparent"

Ainsi, la proportion d'adultes qui ont déjà tenté de se suicider est nettement plus élevée dans les Hauts-de-France (10,1%) qu'ailleurs. Les régions où cette proportion est la plus basse sont l'Ile-de-France (6,2%) et Auvergne-Rhône-Alpes (5,9%).

Les tentatives de suicide en France en 2017
Les tentatives de suicide en France en 2017 ( Sophie RAMIS / AFP )

"Si on considère l'ensemble des données (décès après un suicide, hospitalisations, pensées suicidaires, ndlr), la région Hauts-de-France a la situation la plus défavorable", selon Santé publique France.

"A l'opposé, l'Ile-de-France a la situation la plus favorable", poursuit Santé publique France.

Au niveau national, la plus grande partie des adultes qui ont déjà tenté de se suicider l'ont fait entre 15 et 19 ans. Parmi les tentatives de suicide chez les femmes, 30% ont eu lieu à cet âge (19,5% chez les hommes).

Globalement, il y a proportionnellement plus de tentatives de suicide chez les femmes (9,9% d'entre elles disent être passées à l'acte) que chez les hommes (4,4%).

Pourtant, il y a plus d'hommes que de femmes qui meurent après un suicide.

"L'un des facteurs explicatifs serait l'utilisation de moyens plus létaux chez les hommes (armes à feu, pendaison) entraînant, malgré un plus faible nombre de tentatives, davantage de décès que chez les femmes", relèvent les auteurs du BEH au sujet de ce "paradoxe apparent".

Les facteurs les plus couramment associés aux comportements suicidaires sont "les situations financières difficiles, le fait d'être célibataire, divorcé ou veuf, l'inactivité professionnelle ainsi que les événements traumatisants" (décès ou maladie d'un proche, notamment pendant l'enfance ou l'adolescence, climat de violence familiale et, surtout, "le fait d'avoir subi des violences sexuelles").

"Le facteur le plus associé aux pensées suicidaires est d'avoir vécu un épisode dépressif caractérisé au cours de l'année", selon le BEH.

Les auteurs reconnaissent toutefois une limite importante à cette étude: "L'enquête n'interroge pas la population des adolescents (moins de 18 ans), très concernée par ce problème de santé publique, notamment les jeunes filles de 15-19 ans pour lesquelles le taux d'hospitalisation pour tentative de suicide est le plus élevé".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF

Publié le 15/02/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…