En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 425.90 PTS
-
5 397.50
-
SBF 120 PTS
4 298.74
-
DAX PTS
11 788.41
+1.13 %
Dowjones PTS
25 887.38
-0.10 %
7 349.28
+0.31 %
1.134
-0.04 %

Strasbourg: la stèle de l'ancienne synagogue vandalisée

| AFP | 255 | Aucun vote sur cette news
La stèle, rappelant l'emplacement de l'ancienne synagogue de Strasbourg, dynamitée par les nazis en 1941, vandalisée le 2 mars 2019.
La stèle, rappelant l'emplacement de l'ancienne synagogue de Strasbourg, dynamitée par les nazis en 1941, vandalisée le 2 mars 2019. ( FREDERICK FLORIN / AFP )

La stèle rappelant l'emplacement de l'ancienne synagogue de Strasbourg, dynamitée par les nazis en 1941, a été vandalisée dans la nuit de vendredi à samedi, a annoncé la mairie qui dénonce une nouvelle "profanation".

La stèle, descellée et renversée, "a été vandalisée (dans la nuit de vendredi à samedi). C'est bien évidemment un nouvel acte antisémite dans notre ville", a écrit sur sa page Facebook Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg.

"Nous faisons tout notre possible avec les forces de police pour que les responsables soient arrêtés", a-t-il ajouté.

"Ce matin vers 9H00, un passant a signalé à la direction de la sécurité publique du Bas-Rhin des dégradations sur la stèle commémorative (...) déplacée de quelques centimètres de son socle", a précisé la préfecture du Bas-Rhin dans un communiqué.

Évoquant "la profanation de la stèle" sur sa page Facebook, le maire (PS) de Strasbourg, Roland Ries a lancé "une nouvelle fois : ça suffit !" après s'être "immédiatement rendu sur place pour constater les dégâts".

"Ce site en lui même est une réponse aux auteurs de ces actes odieux car il symbolise à la fois les exactions et les horreurs du régime nazi et la force de résistance du peuple de France car il est aussi dédié à l’allée des Justes", a-t-il poursuivi.

Roland Ries a "condamné cet acte inacceptable qui vise toute la communauté nationale car les Justes sont l’honneur de la France".

Président de la région Grand Est, Jean Rottner a fait part dans un communiqué "de son indignation et de son émotion devant ce nouvel acte antisémite et réaffirmé son soutien à toute la communauté juive".

"Ça ne fait aucun doute que c'est un acte intentionnel. On a voulu effacer le souvenir de la synagogue du quai Kléber en la détruisant deux fois", s'est indigné Thierry Roos, le porte-parole du Consistoire israélite du Bas-Rhin, cité sur le site des Dernières nouvelles d'Alsace.

"Le groupe d'enquête criminalistique s’est rendu sur place pour constater les dégradations et ouvrir une enquête", a précisé la préfecture du Bas-Rhin.

"L'antisémitisme porte atteinte aux valeurs de la République que tous les Français ont en partage. Aucune manifestation d'intolérance ne doit mettre en péril le vivre ensemble", a-t-elle souligné.

Le Bas-Rhin avait déjà été frappé par l'antisémtisme le 19 février, lorsque 96 tombes sur les 245 que compte le cimetière juif de Quatzenheim, au nord-ouest de Strasbourg, avaient été retrouvées recouvertes de croix gammées.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/03/2019

Medasys et ses filiales communiqueront d'une seule et même voix et sous une seule bannière : 'Dedalus'...

Publié le 19/03/2019

Lecra dédie un nouvel espace à l'idéation et au design de solutions disruptives...

Publié le 19/03/2019

Google proposera cette année un service de jeux vidéos en ligne baptisé Stadia.

Publié le 19/03/2019

La maturité du contrat d'achat est de 15 ans pour l'électricité et 20 ans pour les certificats d'énergie propre à compter de sa date d'activation à la fin du 2e trimestre 2020...

Publié le 19/03/2019

La livraison et la mise en service de la tyrolienne sont prévues pour cet été 2019...