En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.51 PTS
+0.67 %
5 282.0
+1.00 %
SBF 120 PTS
4 196.33
+0.66 %
DAX PTS
12 011.04
+0.49 %
Dowjones PTS
25 585.69
+0.37 %
7 300.96
-0.10 %
1.121
+0.05 %

Soudan: accord sur les organes de transition, selon les protestataires

| AFP | 195 | 1 par 1 internautes
Des manifestants soudanais réclamant le transfert du pouvoir à une autorité civile le 12 mai 2019 à Khartoum
Des manifestants soudanais réclamant le transfert du pouvoir à une autorité civile le 12 mai 2019 à Khartoum ( ASHRAF SHAZLY / AFP )

Les généraux soudanais et les représentants de la contestation populaire sont parvenus lundi à un accord sur un nouveau "Conseil souverain" qui remplacera le Conseil militaire actuellement au pouvoir, en plus d'un cabinet et d'une assemblée législative.

"Au cours de la réunion d’aujourd’hui (lundi), nous nous sommes mis d'accord sur la structure des organes (de transition) et leurs prérogatives", a déclaré à l'AFP un porte-parole des protestataires, Taha Osman.

Ces organes sont un "Conseil souverain, un cabinet et une assemblée législative", a-t-il précisé.

"Les discussions de demain (mardi) vont porter sur la durée de la période de transition et la composition du (nouveau) conseil" et des deux autres organes, a-t-il ajouté.

Le Conseil militaire et les représentants du mouvement de contestation au Soudan ont repris lundi des discussions cruciales sur le transfert du pouvoir à une autorité civile, exigé par les manifestants qui participent depuis des semaines à un sit-in devant le QG de l'armée à Khartoum.

La contestation au Soudan
La contestation au Soudan ( Gal ROMA / AFP )

Les deux parties divergeaient notamment sur la composition d'un Conseil souverain appelé à remplacer le Conseil militaire qui a pris le pouvoir après l'éviction du président soudanais Omar el-Béchir le 11 avril.

L'Alliance pour la liberté et le changement (ALC), fer de lance de la contestation, veut qu'il soit dominé par les civils tandis que l'armée cherche à ce qu'il comprenne une majorité de militaires.

Les généraux souhaitent une période de transition de deux ans tandis que les protestataires veulent que cette période s'étende sur quatre ans.

Au pouvoir depuis près de 30 ans, le président Béchir a été destitué à l'issue d'une série de manifestations populaires qui ont débuté le 19 décembre, après la décision du gouvernement de tripler le prix du pain dans un pays à l'économie exsangue.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2019

Le prix de l'opération est payable à la date de réalisation définitive...

Publié le 24/05/2019

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 24/05/2019

En vue de l'Assemblée générale...

Publié le 24/05/2019

Le paiement du dividende ayant fait l'objet de l'option de paiement en numéraire représente un montant total de 55,2 ME. Il sera effectué le 28 mai 2019...

Publié le 24/05/2019

Retour d'Assemblée générale...