En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
+0.00 %
4 822.0
-0.50 %
SBF 120 PTS
3 857.72
+0.00 %
DAX PTS
10 865.77
-
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.131
+0.06 %

Sommet de la Francophonie: une Rwandaise archifavorite comme secrétaire générale

| AFP | 298 | 1 par 1 internautes
La Rwandaise Louise Mushikiwabo, candidate au poste de secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le 2 août 2018 à Kigali
La Rwandaise Louise Mushikiwabo, candidate au poste de secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le 2 août 2018 à Kigali ( JACQUES NKINZINGABO / AFP/Archives )

Le Sommet de la Francophonie à Erevan doit porter vendredi une Rwandaise, Louise Mushikiwabo, à la tête d'une organisation traditionnellement dirigée par des Africains, après une parenthèse canadienne.

Au deuxième et dernier jour de ce sommet, les États membres de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) choisissent une secrétaire générale entre Mme Mushikiwabo et la sortante canadienne Michaëlle Jean.

Il n'y a pas de suspense. Mme Jean, ancienne politicienne et journaliste native d'Haïti, a vu ses minces chances s'envoler avant même le sommet, quand le Canada et le Québec lui ont retiré leur soutien.

L'OIF réunit 84 États et gouvernements "ayant le français en partage", dont 26 observateurs et quatre "membres associés", un stade supérieur qui permet de participer à davantage de réunions mais sans cependant octroyer de droit de vote. L'Afrique regroupe 27 des 54 États membres ayant droit de vote.

La nomination acquise de Mme Mushikiwabo consacre le retour du continent à la tête de l'Organisation, qui avait toujours été dirigée par des Africains depuis sa création en 1970, et entérine son rôle incontournable de locomotive de la Francophonie.

Le président français Emmanuel Macron s'exprime lors du XVIIe sommet de la Francophonie à Erevan le 11 octobre 2018.
Le président français Emmanuel Macron s'exprime lors du XVIIe sommet de la Francophonie à Erevan le 11 octobre 2018. ( ludovic MARIN / AFP )

"L'épicentre de la langue française est sans doute dans le bassin du fleuve Congo", a ainsi souligné jeudi le président français Emmanuel Macron.

Avec sa démographie dynamique, l'Afrique représentera 85% des francophones en 2050, sur un total de 700 millions, contre 274 millions aujourd'hui, selon l'OIF.

- Quelques réserves -

En 2014, à Dakar, Mme Jean avait battu une multitude de candidats africains qui ne parvenaient pas à s'entendre. Si certains gouvernements espéraient d'elle un renouveau de l'OIF, son bilan n'a pas nécessairement convaincu, surtout la France, premier contributeur au budget.

Son mandat a été par ailleurs marqué par des dépenses somptuaires, comme la rénovation de sa résidence officielle dans un quartier chic de Paris, pour quelque 330.000 euros selon la presse québécoise, aux frais des contribuables canadiens.

Francophonie : quatre nouveaux observateurs
Francophonie : quatre nouveaux observateurs ( Sophie RAMIS, Vincent LEFAI / AFP )

À Erevan, 26 chefs d'État et 3.500 délégués participent à ce XVIIe sommet de l'OIF.

Si le poste de secrétaire général est traditionnellement attribué par "consensus", la candidature Mme Mushikiwabo a suscité quelques réserves.

Le Rwanda a en effet remplacé le français par l'anglais en tant que langue obligatoire à l'école, et a rejoint le Commonwealth, pendant anglophone de l'OIF. C'est en anglais que le président rwandais Paul Kagame avait annoncé la candidature de sa ministre des Affaires étrangères.

Mais le plurilinguisme n'est pas contraire à la défense du français, a estimé M. Macron. "Le combat fondamental pour notre langue est un combat pour le plurilinguisme", a-t-il lancé.

Le président français est un fervent soutien de la candidature rwandaise, en dépit des débats sur la protection des droits fondamentaux au Rwanda. La charte de l'OIF a en effet inscrit "le soutien aux droits de l'Homme" parmi ses missions premières.

Jeudi, l'OIF avait fait entrer comme observateurs trois nouveaux pays, l'Irlande, Malte et la Gambie, et l'État américain de Louisiane. L'Arabie saoudite, qui souhaitait également ce statut, a demandé le "report" de sa demande d'adhésion. Elle suscitait une certaine hostilité, en plein scandale de la disparition d'un journaliste critique du régime de Ryad, Jamal Khashoggi, jamais revu après être entré au consulat saoudien d'Istanbul le 2 octobre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

Communiqué de presse Nicox : signature d'un accord de licence exclusif avec Ocumension Therapeutics…

Publié le 17/12/2018

Valneva a annoncé aujourd'hui l'initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15...

Publié le 17/12/2018

Dans la perspective de sa fusion avec la Société de la Tour Eiffel prévue pour le 18 décembre 2018 (voir communiqué du 8 novembre), Affine R...

Publié le 17/12/2018

Le Groupe Cafom, acteur européen de l'équipement de la maison, annonce que Habitat Deutschland GmbH, filiale d'Habitat en Allemagne, a demandé...

Publié le 17/12/2018

  Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme   Saint-Herblain (France), 17 décembre 2018 - Valneva SE ("Valneva"), société de…