En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 425.49 PTS
+0.59 %
5 419.5
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 346.69
+0.46 %
DAX PTS
12 252.21
+0.27 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.170
+0.27 %

Sommet de l'Otan: Trump lance une violente attaque contre l'Allemagne "prisonnière" de la Russie

| AFP | 247 | Aucun vote sur cette news
Le président américain Donald Trump au côté du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à un petit déjeuner de travail avant l'ouverture du Sommet de l'Otan, le 11 juillet à Bruxelles.
Le président américain Donald Trump au côté du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo à un petit déjeuner de travail avant l'ouverture du Sommet de l'Otan, le 11 juillet à Bruxelles. ( Brendan Smialowski / AFP )

Le président américain Donald Trump a lancé mercredi une violence attaque contre l'Allemagne, l'accusant d'être "prisonnière" de la Russie car elle achète à Moscou "une grande partie de son énergie", avant l'ouverture d'un sommet de l'Otan à Bruxelles

"L'Allemagne est prisonnière de la Russie parce qu'elle tire une grande partie de son énergie de la Russie", a déclaré M. Trump lors d'un petit déjeuner avec le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

"Ils paient des milliards de dollars à la Russie et nous devons les défendre contre la Russie (...) Ce n'est pas normal", a-t-il martelé.

"L'Allemagne est totalement contrôlée par la Russie", a répété le président américain. "Ils tirent 60% de leur énergie de la Russie. Je pense que c'est une très mauvaise chose pour l'Otan, qui ne devrait pas se produire", a-t-il poursuivi dans une diatribe contre l'Allemagne.

M. Trump s'en est aussi pris plus généralement aux membres de l'Otan qui "ne payent pas ce qu'ils devraient" pour leurs dépenses militaires.

"Nous protégeons l’Allemagne, la France... Nous protégeons tous ces pays", a-t-il insisté, estimant que les Etats-Unis "payaient beaucoup trop".

"C'est disproportionné et injuste pour les contribuables des Etats-Unis", a-t-il encore lâché.

Le président américain n'a de cesse de réclamer aux Européens d'accroître leurs dépenses militaires afin de respecter leur engagement de les porter à 2% de leur PIB en 2024.

Les dépenses militaires des Etats-Unis ont représenté en 2018 près de 70% des dépenses militaires totales de l'Otan.

Après le sommet de l'Otan mercredi et jeudi, M. Trump a prévu de rencontrer lundi son homologue russe Vladimir Poutine à Helsinki, pour un premier sommet bilatéral historique.

Il avait estimé mardi avant son départ pour l'Europe que cette rencontre pourrait être plus facile pour lui que le sommet de l'Otan.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Total a finalisé l'acquisition de G2mobility, un des leaders français des solutions de recharge pour véhicule électrique. En prenant le contrôle de cette startup technologique française, Total…

Publié le 20/09/2018

La très belle série haussière de Casino pourrait prendre fin ce jeudi...

Publié le 20/09/2018

Theradiag chute de près de 10% ce jeudi à 1,36 euro, alors que le spécialiste des tests de théranostic (alliance du traitement et du diagnostic) et du...

Publié le 20/09/2018

nomination de Marie-Laure Parente...

Publié le 20/09/2018

D'un point de vue graphique, le titre poursuit sa progression après avoir dépassé le niveau de résistance des 33.46 euros, soit les creux de novembre 2017. Du côté des indicateurs techniques, le…