En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-0.16 %
5 419.00
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 329.99
-0.16 %
DAX PTS
12 358.87
+0.00 %
Dowjones PTS
25 300.83
+0.45 %
7 443.99
+0.58 %
1.134
-0.54 %

SNCF: la grève la plus longue depuis 30 ans

| AFP | 280 | Aucun vote sur cette news
Un cheminot en grève dans une manifestation à Toulouse le 19 avril 2018
Un cheminot en grève dans une manifestation à Toulouse le 19 avril 2018 ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )

Les cheminots observent mardi leur 29e jour de grève en deux mois et demie, ce qui fait du conflit actuel, contre la réforme de la SNCF, le plus long de ces 30 dernières années.

Rappel des principaux mouvements sociaux dans l'entreprise ferroviaire depuis la grande grève de l'hiver 1986/87:

- Hiver 1986/87: la grande grève -

Ce conflit s'est joué sur 28 jours, entre le 18 décembre 1986 et le 15 janvier 1987, alors que Jacques Chirac dirigeait un gouvernement de cohabitation sous la présidence de François Mitterrand.

A l'origine du mouvement: une nouvelle grille des salaires et la dégradation des conditions de travail. Début janvier 1987, le mécontentement gagne d'autres services publics, RATP et EDF en tête. Mais à la SNCF le mouvement s'essouffle à partir du 9 janvier.

La direction de la SNCF parle déjà de "modernisation" tandis que les cheminots affirment revenir au travail "la rage au ventre" avec l'impression de ne pas avoir été entendus.

- 1995: contre la réforme des retraites -

Autre longue grève, celle qui paralyse le trafic ferroviaire pendant 22 jours, du 24 novembre au 15 décembre 1995, contre le projet de réforme des régimes spéciaux de retraite du Premier ministre Alain Juppé et contre un nouveau contrat de plan entre l'Etat et la SNCF.

L'annonce par Alain Juppé, le 11 décembre, du gel du contrat de plan et du maintien des régimes spéciaux met fin au conflit. Le président de la SNCF Jean Bergougnoux fait les frais du mouvement: il démissionne le 15 décembre.

- 1997: grogne des contrôleurs -

En avril et mai 1997 les contrôleurs, désignés désormais comme "agents commerciaux de trains", observent une dizaine de jours de grève pour réclamer des effectifs supplémentaires, une revalorisation de primes et protester contre la réorganisation de leur travail.

- 2001: contre "Cap clients" -

En mars et avril 2001, les agents de conduite observent deux semaines de grève pour réclamer des revalorisations salariales et contester le projet "Cap clients" du président Louis Gallois, destiné à réorganiser l'entreprise par secteurs d'activités. L'emblématique patron de la SNCF (de 1996 à 2006) annonce le 5 avril une "pause" dans son projet.

- 2007: encore les régimes spéciaux -

A l'automne 2007, le trafic est perturbé pendant environ 15 jours: les cheminots protestent contre la réforme, promise par le président Nicolas Sarkozy, des régimes spéciaux de retraite. Le mouvement cesse après l'ouverture de négociations entre État, direction et syndicats à partir du 21 novembre.

- 2010 : le fret puis les retraites -

Deux semaines de grève secouent l'entreprise en avril, à l'appel de la CGT et SUD-Rail contre une réorganisation par branches, en particulier de l'activité fret. Le président Guillaume Pepy se montre ferme mais fait quelques gestes en matière d'embauches.

En octobre, la réforme générale des retraites met à l'arrêt pendant 17 jours la SNCF dans le cadre d'un mouvement interprofessionnel.

- 2014: réforme ferroviaire -

La discussion à l'Assemblée nationale de la réforme ferroviaire qui vise à regrouper sous une même holding publique la SNCF et Réseau ferré de France (RFF, organisme de gestion du réseau ferré) provoque 14 jours de grève en juin. La mobilisation s'effrite et le texte est définitivement adopté par les députés le 21 juillet.

- 2016: avant l'Euro -

Les cheminots observent deux semaines de grève en juin pour défendre leur régime spécial. La SNCF renonce finalement à son projet de réorganisation, sous la pression d'un gouvernement soucieux d'apaiser le climat social à quelques jours de l'Euro de football et en pleine contestation contre la loi travail.

- 2017: "deux jours sur cinq" -

Les cheminots observent une grève inédite sur le rythme de "deux jours sur cinq", à partir du 3 avril pour protester contre la réforme du secteur ferroviaire. Le projet de loi doit être adopté définitivement cette semaine au parlement. Des arrêts de travail sont prévus jusqu'au 28 juin.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

L'international français avait exprimé, à plusieurs reprises, sa volonté d'obtenir un temps de jeu plus régulier...

Publié le 14/08/2018

Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et…

Publié le 14/08/2018

Net recul de l'activité caoutchouc, en raison de la baisse des prix.

Publié le 14/08/2018

SII a enregistré au cours de 1er trimestre de l'exercice 2018/2019 un chiffre d'affaires de 147,61 ME, en croissance de 13,9%...

Publié le 14/08/2018

En juillet 2018, le trafic de Paris Aéroport est ressorti en hausse de 3,7% par rapport au mois de juillet 2017, avec 10,4 millions de passagers accueillis, dont 7,2 millions à Paris-Charles de…