En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
+1.35 %
4 813.5
+1.67 %
SBF 120 PTS
3 820.27
+1.34 %
DAX PTS
10 780.51
+1.49 %
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.32 %
1.131
-0.32 %

Ski: Shiffrin intouchable pour son 36e succès lors du slalom de Lienz

| AFP | 626 | Aucun vote sur cette news
L'Américaine Mikaela Shiffrin pose sur le podium après sa victoire au slalom de Lienz en Autriche, le 28 décembre 2017
L'Américaine Mikaela Shiffrin pose sur le podium après sa victoire au slalom de Lienz en Autriche, le 28 décembre 2017 ( VLADIMIR SIMICEK / AFP )

Auteur d'une première manche de très grande classe, l'Américaine Mikaela Shiffrin a remporté jeudi le slalom de Lienz en Autriche, sa 36e victoire en Coupe du monde sur la piste où elle avait signé le premier podium de sa carrière en 2011.

Partie avec le dossard N.2 en première manche, Shiffrin s'est facilitée la tâche en creusant un écart de plus d'une seconde sur toutes ses rivales, de quoi voir venir en seconde manche, lorsque la piste a commencé à se dégrader très nettement sur le bas.

"Il y avait certains passages où on pouvait se laisser aller sur les skis, mais il fallait aussi mener cette course avec la tête, en ayant à l'esprit le résultat final", a expliqué Shiffrin après sa victoire au micro de la télévision publique autrichienne ORF.

"Je me sens de mieux en mieux cette saison, de plus en plus complète", a assuré la native de Vail (Colorado). "Je savoure chaque course", a-t-elle ajouté.

A 22 ans, Shiffrin n'en finit plus d'affoler les compteurs: elle totalise déjà 36 victoires sur le circuit, et a rejoint l'Allemande Katja Seizinger et l'Autrichien Benjamin Raich au treizième rang du classement des skieurs ayant remporté le plus de courses de Coupe du monde.

Slalomeuse au début de sa carrière, elle a progressivement élargi sa palette, ajoutant le slalom géant, puis les disciplines de vitesse. Cette saison elle a remporté sa première descente, et il ne lui manque plus que le super-G pour avoir au moins une victoire dans toutes les disciplines olympiques.

Avec son succès à Lienz, station où elle avait pris la 3e place en 2011 pour son premier podium à 16 ans, elle accroit à près de 400 points son avance sur l'Allemande Viktoria Rebensburg en tête du classement général.

Les deux skieuses se retrouveront vendredi pour le slalom géant, où la Française Tessa Worley, double championne du monde (2013 et 2017) de la spécialité, voudra également se mêler à la lutte.

- La remontée d'Estelle Alphand -

"Mikaela est incroyablement forte en ce moment, c'est aussi une source d'inspiration", a sportivement reconnu la Suédoise Frida Hansdotter, 3e de la course.

Entre Shiffrin et Hansdotter, la Suissesse Wendy Holdener est venue se glisser à la 2e place, seule skieuse à moins d'une seconde (89/100) de la triple championne du monde de slalom (2013, 2015, 2017) et championne olympique (2014). Holdener grimpe sur son 12e podium entre les piquets serrés, mais chasse toujours sa première victoire.

La Slovaque Petra Vlhova, lauréate à Levi (Finlande) en début de saison, avait pris l'habitude de venir titiller l'Américaine, mais elle a accusé le coup jeudi, reléguée au 5e rang (+1.82), à égalité avec Estelle Alphand.

Estelle Alphand lors du slalom de Killington dans le Vermont, le 26 novembre 2017
Estelle Alphand lors du slalom de Killington dans le Vermont, le 26 novembre 2017 ( MATTHEW STOCKMAN / GETTY/AFP/Archives )

La fille du Français Luc Alphand (vainqueur de la Coupe du monde en 1997), qui skie désormais pour la Suède, a réalisé le 23e temps de la première manche avant de réaliser une incroyable remontée en seconde, décrochant le meilleur temps.

Elle a su profiter d'une piste en parfait état, pour progresser de 18 places et finir 5e, sa meilleure performance en Coupe du monde, alors que les conditions se sont dégradées.

Seule Française qualifiée pour la seconde manche, Adeline Baud Mugnier a pris la 17e place.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Akuo Energy et Atawey vont déployer 33 stations de recharge en milieu urbain et périurbain à Paris et en France, avant d'étendre le projet à l'Europe...

Publié le 11/12/2018

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 11/12/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES LES 4 ET 5 DECEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par marché   Nom…

Publié le 11/12/2018

Cette technologie de localisation terrestre, à faible consommation d'énergie, peut être facilement utilisée pour des équipements déjà connectés...

Publié le 11/12/2018

    Communiqué de presse Villepinte, le 11 décembre2018       DECLARATION RELATIVE AU NOMBRE DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL DE LA…