5 535.26 PTS
-0.12 %
5 537.0
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 427.90
-0.10 %
DAX PTS
13 559.60
+0.71 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.83 %
Nikkei PTS
24 039.70
-0.35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ski: Brignone gagne le super G et monte en puissance, Gauthier 4e

| AFP | 164 | Aucun vote sur cette news
L'Italienne Federica Brignone victorieuse du super G de Bad Kleinkirchheim en Autriche, le 13 janvier 2018
L'Italienne Federica Brignone victorieuse du super G de Bad Kleinkirchheim en Autriche, le 13 janvier 2018 ( JOE KLAMAR / AFP )

L'Italienne Federica Brignone a limité les erreurs et exalté ses qualités de géantiste sur une piste et une neige difficiles pour remporter samedi le super G de Bad Kleinkirchheim, où la Française Tiffany Gauthier s'est libérée au pied du podium.

Quatrième, c'est de loin le meilleur résultat sur le circuit majeur pour la Tignarde, âgée de 24 ans, qui avait même allumé du vert au 2e chrono intermédiaire.

Gauthier, stéphanoise de naissance, avait jusqu'à ce jour une 10e place, déjà en super G le 25 février 2017 à Crans Montana (Suisse), comme référence.

"Avec le dossard 14, j'avais plus de pression que d'habitude. Je me suis dit qu'il ne fallait rien lâcher", a indiqué Gauthier.

"Là où on en est, cette 4e place on la prend. L'appétit vient en mangeant", a remarqué Alberto Senigagliesi, responsable depuis quelques mois du groupe vitesse en reconstruction.

Le jour où Tiffany Gauthier a exprimé en course son potentiel, la double championne du monde de géant Tessa Worley, en quête d'un premier podium en vitesse, a échoué à la 18e place, à 2 sec 29/100e du scratch.

Agée de 27 ans, Brignone monte en puissance à quatre semaines du début des Jeux d'hiver de Pyeongchang (9 au 25 février), après un automne gâché par une blessure à l'aine.

- 'C'était dur' -

"C'était dur et je suis très fière. J'ai pris le temps de tout repérer, de voir précisément comment prendre chaque virage", a expliqué Brignone, lauréate du géant de Lienz, déjà en Autriche, il y a deux semaines.

"C'était difficile de vraiment attaquer et de rester sur la trajectoire. Je ne me suis pas sentie bien pendant la course et je pensais vraiment que ce n'était pas bon", a-t-elle ajouté.

C'est dans la partie intermédiaire que l'Italienne a fait la différence pour finalement devancer de 18/100e la Suissesse Lara Gut, alors en tête.

La Tessinoise savait sa position fragile, ayant commis une faute sur la dernière porte avec perte de son bâton gauche.

L'Autrichienne Cornelia Huetter a complété le podium, à 46/100e du scratch, d'une course interrompue plusieurs fois pour réparer la piste avec de l'eau et du sel.

Fille de l'ex-slalomeuse Maria Rosa Quario (4 succès en Coupe du monde), Federica est aussi une amoureuse de la "grande bleue" par son père ligure.

Elle a d'ailleurs mouillé la combinaison azur de la Squadra l'été pour sensibiliser l'opinion publique à la pollution des milieux marins, en plongeant avec ses skis dans la mer Tyrrhénienne, près des Iles Eoliennes.

"Trajectoires liquides", projet né de sa rencontre avec le photographe Giuseppe La Spada, veut rappeler que les ressources en eaux marines ne sont pas inépuisables et qu'elle sont menacées notamment par les plastiques de toutes sortes.

- Vonn en retrait -

L'Américaine Lindsey Vonn, très critique sur la mauvaise qualité du manteau neigeux, conséquence notamment des températures douces, a pris la 9e place à 1 sec 43/100e de Brignone.

La reine de la vitesse, qui restait sur une victoire, en super G le 16 décembre à Val d'Isère, a aussi payé le manque d'informations avec le dossard 2, sur un tracé difficile à interpréter. Sur Twitter après la course, elle a regretté d'avoir perdu du temps sur le bas de la piste mais se satisfaisait toutefois d'un "résultat solide".

En raison de ces problèmes de neige, les organisateurs avaient décidé vendredi d'inverser les épreuves du week-end, avec la descente repoussée à dimanche. L'épreuve reine sera précédée d'un second entraînement pour que les dames puissent parcourir le bas de la piste, après avoir exploré le haut du tracé vendredi.

Auteure d'une série de neuf succès en dix courses dans les disciplines techniques, la jeune Américaine Mikaela Shiffrin avait renoncé à l'étape de Bad Kleinkirchheim pour faire une pause et s'entraîner en géant.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Tout faire pour convaincre la Cour d'appel de son bon droit...

Publié le 23/01/2018

Revue collective du dossier réglementaire...

Publié le 23/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/01/2018

  Atari innove pour accélérer le développement de son catalogue de plus de 200 jeux Accord avec StartEngine pour financer un premier jeu, RollerCoaster Tycoon®, sur la…

Publié le 23/01/2018

"Cet exercice a également été marqué par le franchissement d'étapes majeures sur nos axes prioritaires de développement"...

CONTENUS SPONSORISÉS