En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 789.47 PTS
-0.44 %
4 782.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
3 812.33
-0.53 %
DAX PTS
10 888.71
-0.39 %
Dowjones PTS
24 151.95
-0.23 %
6 660.63
-0.12 %
1.139
-0.06 %

Ski alpin: et de deux pour Ilka Stuhec à Val Gardena

| AFP | 139 | Aucun vote sur cette news
La joie de la Slovène Ilka Stuhec après sa victoire au super-G de Val Gardena, le 19 décembre 2018
La joie de la Slovène Ilka Stuhec après sa victoire au super-G de Val Gardena, le 19 décembre 2018 ( Tiziana FABI / AFP )

Descente mardi et super-G mercredi: la Slovène Ilka Stuhec a tout raflé à Val Gardena, confirmant son retour au premier plan après une saison blanche due à une grave blessure au genou gauche.

On se réhabitue vite à gagner. En s'imposant mardi sur la Saslong, Stuhec avait signé son premier succès depuis plus d'un an et demi et la descente d'Aspen en mars 2017. Vingt-quatre heures plus tard, en voilà déjà un deuxième.

Peu après Aspen et ce qui était alors la septième victoire en Coupe du monde de sa carrière et de son incroyable saison 2016-2017, la Slovène s'était rompu le ligament croisé antérieur du genou gauche et avait dû renoncer à la saison olympique.

Son retour en Coupe du monde avait déjà été plutôt rassurant à Lake Louise, avec deux places dans le Top 10, 6e en descente et 10e en Super-G.

Mais à Val Gardena, où les skieuses ont rattrapé les épreuves annulées à Val d'Isère, Stuhec a passé la vitesse supérieure. Mercredi, elle a comme la veille mis à profit ses talents de glisseuse pour finalement devancer deux ex-aequo, l'Autrichienne Nicole Schmidhofer et la skieuse du Liechtenstein Tina Weirather.

La Slovène ne s'est imposée que de cinq petits centièmes, mais la marge aurait été plus importante sans une grosse faute peu avant la partie finale du parcours.

Shiffrin reste devant

Sur ce super-G sans beaucoup de virages et qui ressemblait à une mini-descente, elle a aussi profité comme mardi des absences de plusieurs des meilleures skieuses du circuit, de Lindsey Vonn à Sofia Goggia, blessées, en passant par l'Américaine Mikaela Shiffrin, victorieuse des deux premiers super-G de la saison.

L'Autrichienne Nicole Schmidhofer lors du super-G de Val Gardena, le 19 décembre 2018
L'Autrichienne Nicole Schmidhofer lors du super-G de Val Gardena, le 19 décembre 2018 ( Tiziana FABI / AFP )

Derrière Stuhec, Schmidhofer s'est de son côté rachetée de sa descente décevante. Victorieuse des deux premières courses de la saison dans la discipline, l'Autrichienne n'avait en effet pris que la 10e place mardi. Avec sa deuxième place mercredi, elle monte sur son premier podium en super G depuis janvier et une autre étape italienne, à Cortina d'Ampezzo.

Weirather de son côté grimpe encore d'un cran en super-G et passe de la troisième position obtenue en début de mois à Saint-Moritz à la deuxième.

Au classement de la Coupe du monde de la spécialité, elle passe à la troisième place, derrière Shiffrin, qui même sans skier reste aux commandes (comme au classement général), et la Norvégienne Ragnhild Möwinckel, 5e mercredi.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2019

L'Allemagne étudie les moyens d'interdire l'utilisation des produits de Huawei Technologies Co. dans son infrastructure télécoms selon un représentant du gouvernement cité par le Wall Street…

Publié le 17/01/2019

Philippe Lagayette, administrateur référent de Renault, et Patrick Thomas, président du comité des nominations et de la gouvernance, ont confirmé...

Publié le 17/01/2019

  Le supercalculateur d'Atos permet au centre espagnol d'analyse génomique (CNAG-CRG) d'accélérer ses recherches     Paris, 17 janvier 2019 - Atos, leader…

Publié le 17/01/2019

Renault est finalement sorti du bois dans le sillage des déclarations de Bruno Le Maire la veille. Ainsi, Philipe Lagayette (administrateur référent de Renault) et Patrick Thomas (président du…

Publié le 17/01/2019

Le groupe PSA lance la production du moteur essence 3 cylindres Turbo Pure Tech dans l’usine de Tychy, en Pologne. Ce site a bénéficié de 250 millions d’euros d’investissements afin…