En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 906.45 PTS
+2.09 %
4 896.5
+2.05 %
SBF 120 PTS
3 897.92
+2.03 %
DAX PTS
10 917.62
+1.27 %
Dowjones PTS
24 613.66
+1.00 %
6 783.88
+1.19 %
1.136
+0.39 %

Sepp Blatter juge "ridicule et absurde" l'accusation d'agression sexuelle qui le vise

| AFP | 263 | Aucun vote sur cette news
Sepp Blatter, alors président de la Fifa, en conférence de presse, le 30 mai 2015 à Zurich
Sepp Blatter, alors président de la Fifa, en conférence de presse, le 30 mai 2015 à Zurich ( FABRICE COFFRINI / AFP/Archives )

L'ancien président de la Fifa, Sepp Blatter, a jugé samedi "ridicule et absurde" l'accusation d'agression sexuelle portée contre lui par la gardienne de but américaine Hope Solo, dans une réaction transmise à l'AFP.

Hope Solo a accusé Sepp Blatter de lui avoir "mis la main aux fesses" lors de la cérémonie de remise du Ballon d'or 2013.

"Cette accusation est ridicule et absurde", a réagi Sepp Blatter, interrogé par l'AFP.

"Sepp Blatter m'a mis la main aux fesses. C'était il y a quelques années lors d'une cérémonie du Ballon d'or, juste avant que je monte sur scène", a déclaré la joueuse américaine dans une interview à l'hebdomadaire portugais Expresso, à paraître samedi.

Hope Solo, championne du monde et double médaillée d'or olympique, était présente cette semaine à Lisbonne pour participer au Web Summit, et a affirmé à Expresso que ce genre de situation était courant dans le football féminin.

Ce genre de comportement "est fréquent. Je l'ai constaté tout au long de ma carrière. J'espère que davantage d'athlètes vont oser en parler. Ce n'est pas juste à Hollywood, c'est rampant, il y a en probablement un peu partout", a-t-elle ajouté.

Depuis le scandale entourant le producteur américain Harvey Weinstein, accusé par une centaine d'actrices ou ex-collaboratrices de harcèlement, agressions sexuelles ou viol, de nombreuses femmes ont pris la parole pour dénoncer les violences sexuelles dont elles ont été victimes.

Dans le monde du sport, les gymnastes américaines McKayla Maroney et Aly Raisman ont notamment dénoncé les abus sexuels qu'elle ont subis de la part d'un médecin de la sélection.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

A l’issue de la réunion qui s’est tenue hier à l’Elysée et dans un effort de solidarité nationale, Société Générale a annoncé la mise en place des mesures suivantes : le gel de ses…

Publié le 12/12/2018

Elliott Advisors s'attaque à une nouvelle société française...

Publié le 12/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 12/12/2018

      12 décembre 2018       Déclaration du nombre total des droits de vote et du nombre d'actions composant le capital social     (articles…

Publié le 12/12/2018

C’est désormais officiel : Anne Rigail est nommée directrice générale d’Air France. Elle était jusqu’à présent directrice générale adjointe client d’Air France. Elle devient ainsi la…