En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 810.74 PTS
-
4 808.00
-
SBF 120 PTS
3 832.83
-
DAX PTS
10 931.24
+0.36 %
Dowjones PTS
24 207.16
+0.59 %
6 668.56
-0.02 %
1.139
-0.01 %

Seine-Saint-Denis: les juges pour enfants lancent un "appel au secours"

| AFP | 218 | Aucun vote sur cette news
Le tribunal de Bobigny, en mars 2017
Le tribunal de Bobigny, en mars 2017 ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

"Nous sommes devenus les juges des mesures fictives": dans une tribune publiée lundi par Le Monde et France Inter, les quinze juges des enfants du tribunal de Bobigny lancent un "appel au secours" face à l'état de la justice des mineurs en Seine-Saint-Denis.

Dans le département, les "mesures d'assistance éducative" sont soumises à des "délais de prise en charge inacceptables", écrivent ces magistrats, chargés de la répression des mineurs délinquants mais également de la protection des mineurs en danger.

En raison d'un "manque de personnel" dans le secteur associatif habilité à faire appliquer ces mesures, "près de 900 mesures, soit 900 familles, sont en attente", expliquent-ils. Il s'écoule "jusqu'à dix-huit mois" entre la décision prononcée par le juge et "l'affectation du suivi à un éducateur", selon ces juges qui exercent dans le deuxième tribunal de France.

"Les éducateurs du Conseil départemental, en sous-effectif eux aussi, ne parviennent plus à assurer correctement les missions de l'aide sociale à l'enfance", s'alarment également les magistrats, qui ajoutent: "de l'autre côté du périphérique, la prise en charge des mesures éducatives judiciaires se fait sans délai, ce qui crée une inégalité inadmissible de réponse aux difficultés des familles."

"Nous sommes devenus les juges de mesures fictives", poursuivent-ils. Pourtant, les "enjeux sont cruciaux pour la société de demain": "des enfants mal protégés, seront davantage d'adultes vulnérables, de drames humains, de personnes sans abri et dans l'incapacité de travailler. Ce seront davantage de coûts sociaux, de prises en charge en psychiatrie, et ce n'est plus à prouver, de passages à l'acte criminel."

"Notre alerte est un appel au secours", concluent-ils.

Dans la tribune, "ce sur quoi mettent l'accent essentiellement les juges des enfants c'est sur (…) la protection de l'enfance en danger", a réagi sur France Inter, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet. "Je ne nie pas la responsabilité de l'État, mais je dis que la mise en œuvre des décisions de nature civile, cela appartient au département", a-t-elle ajouté.

Au tribunal de Bobigny, "il y a eu 8 postes de magistrats supplémentaires par rapport à 2016 et il y a eu une affectation de 19 greffiers supplémentaires", a-t-elle ajouté. "Après, c'est au président du tribunal de savoir où il les affecte dans son tribunal".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse   Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social      Dijon, le 16 janvier 2019…

Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse     Bilan semestriel du contrat de liquidité de Crossject au 31/12/2018      Dijon, le 16 janvier 2019     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ;…

Publié le 16/01/2019

  Genève (Suisse) - le 15 janvier 2019 : WISeKey International Holding Ltd (WIHN.SW) (« WISeKey »), société de premier plan dans le domaine de la cybersécurité et…

Publié le 16/01/2019

Au titre de son premier trimestre 2018/2019, Manutan a affiché un chiffre d'affaires de 192,6 millions d'euros, une croissance de 2,9% par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. "La…

Publié le 16/01/2019

Elis annonce avoir finalisé l’acquisition de 100 % de Metropolitana en Colombie. Le groupe, qui a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires d’environ 4 millions d’euros, dispose de deux usines…