En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 059.09 PTS
-0.93 %
5 070.00
-0.71 %
SBF 120 PTS
4 048.34
-0.98 %
DAX PTS
11 325.44
-1.77 %
Dowjones PTS
25 562.02
-1.64 %
6 870.04
-2.40 %
1.124
-0.80 %

Seine-et-Marne: un enseignant jugé pour une relation sexuelle avec une élève de 14 ans

| AFP | 305 | Aucun vote sur cette news
Un professeur de mathématiques de 31 ans va être jugé lundi à Fontainebleau (Seine-et-Marne) pour avoir entretenu pendant plusieurs mois une relation sexuelle avec une collégienne de 14 ans qui avait été son élève.
Un professeur de mathématiques de 31 ans va être jugé lundi à Fontainebleau (Seine-et-Marne) pour avoir entretenu pendant plusieurs mois une relation sexuelle avec une collégienne de 14 ans qui avait été son élève. ( DAMIEN MEYER / AFP/Archives )

Un professeur de mathématiques de 31 ans va être jugé lundi à Fontainebleau (Seine-et-Marne) pour avoir entretenu pendant plusieurs mois une relation sexuelle avec une collégienne de 14 ans qui avait été son élève.

Le beau-père de l'adolescente avait emmené de force l'enseignant au commissariat le 5 novembre après avoir appris leur histoire, présentée comme une "relation amoureuse" par la jeune fille, avait indiqué mi-novembre à l'AFP le procureur de Fontainebleau Guillaume Lescaux.

L'enseignant comparaîtra lundi pour corruption de mineur de moins de 15 ans et atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans par personne abusant de l'autorité que lui confèrent ses fonctions.

Le beau-père sera jugé ultérieurement pour violences et séquestration envers l'enseignant.

Selon le Parisien qui avait révélé l'affaire, le professeur et l'élève se seraient rapprochés en février dernier, en dialoguant via le réseau social Instagram, et auraient entamé une relation en juin. La collégienne avait été dans sa classe l'année dernière.

"C'est une enfant, une fleur bleue, elle croit au grand amour, il le sait en tant que professeur, il s'est servi de ça pour séduire ma fille", a déclaré à l'AFP la mère de l'adolescente. "Pour moi c'est un prédateur sexuel", a-t-elle ajouté, se disant "très déçue" que l'enquête n'ait pas été approfondie.

L'avocate de l'adolescente, Me Margaux Mazier, a dit regretter que l'affaire ait été "bouclée en 48 heures". "Il n'y a pas eu d'investigation pour savoir si des adultes du collège connaissaient cette situation sans en informer les autorités compétentes, ce qui semble être le cas", a-t-elle notamment pointé.

Pour l'avocate, "on a considéré qu'il s'agissait d'une simple histoire d'amour" alors que, selon elle, "il la suivait dans la rue, dormait devant chez elle".

La partie civile demande un supplément d'information, ce qui pourrait conduire au renvoi de l'audience.

Sollicité par l'AFP, le défenseur de l'enseignant n'a pas donné suite.

"Même quand il y a consentement, un adulte ne peut pas avoir de relations sexuelles avec un mineur de moins de 15 ans. Et, quand on est en position d'autorité, le consentement n'est possible qu'à partir de 18 ans", avait souligné mi-novembre le procureur.

Selon la loi, l'atteinte sexuelle, qui recouvre tout acte sexuel entre un adulte et un mineur, est passible de 5 ans d'emprisonnement lorsqu'elle est commise sur un mineur de moins de 15 ans, une peine pouvant être aggravée lorsque les faits impliquent un adulte ayant autorité comme un parent ou un enseignant.

La question de l'âge de consentement minimum à un acte sexuel, inexistant en France contrairement à d'autres pays européens, doit par ailleurs être débattue au parlement l'an prochain.

Lors de la présentation samedi d'un "plan contre les violences sexistes et sexuelles", Emmanuel Macron a plaidé pour fixer cet âge à 15 ans.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/11/2018

    CGG   Société anonyme au capital de 7 099 438 euros Siège social : Tour Maine Montparnasse 33 avenue du Maine 75015 Paris 969 202 241 R.C.S.…

Publié le 12/11/2018

OL Groupe vient de faire part de son activité pour son 1er trimestre 2018-2019 (clos au 30 septembre dernier). Ainsi, le groupe chapeautant l’Olympique Lyonnais a publié un total des produits des…

Publié le 12/11/2018

TF1 a annoncé la prise de participation majoritaire au capital de "Gamned!", expert programmatique media fondé en 2009 par Olivier Goulon et Antony Spinasse. A la suite de cette acquisition, le…

Publié le 12/11/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/152918/R/2225355/872868.PDF Information réglementaire Ce…