En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Saturation du 115: à peine plus d'un SDF sur trois hébergé cet été

| AFP | 468 | Aucun vote sur cette news
A peine plus d'un appel sur trois au 115, le numéro d'urgence des sans-abri, a abouti à une solution d'hébergement entre le 10 juin et le 10 juilllet, alors que le nombre d'appels a augmenté par rapport à l'été dernier, selon un baromètre publié mardi.
A peine plus d'un appel sur trois au 115, le numéro d'urgence des sans-abri, a abouti à une solution d'hébergement entre le 10 juin et le 10 juilllet, alors que le nombre d'appels a augmenté par rapport à l'été dernier, selon un baromètre publié mardi. ( MARTIN BUREAU / AFP/Archives )

A peine plus d'un appel sur trois au 115, le numéro d'urgence des sans-abri, a abouti à une solution d'hébergement entre le 10 juin et le 10 juillet, alors que le nombre d'appels a augmenté par rapport à l'été dernier, selon un baromètre publié mardi.

"Sur les 84.468 demandes d’hébergement effectuées durant cette période dans les 41 départements observés, seules 37% ont donné lieu à un hébergement", selon un communiqué de la Fédération des acteurs de la solidarité (ex-Fnars), qui regroupe près de 850 associations et organismes de lutte contre l'exclusion.

La situation est particulièrement "explosive" à Paris, avec une hausse des demandes d'hébergement de 9% par rapport à l'été dernier, ainsi qu'en Gironde (+52%) et dans les Bouches-du-Rhône (+29%).

"Dans ce département, la situation est très inquiétante avec plusieurs centaines de personnes expulsées de campements et bidonvilles à Marseille, pour lesquelles aucune solution de relogement n’a été trouvée à ce jour, malgré des milliers de logements vacants", précise le communiqué.

Les premières victimes du manque de places d’hébergement sont les jeunes, selon la fédération, qui note une augmentation de 17% du nombre des 18-24 ans concernés par une demande d'hébergement, "en sachant que plus de la moitié d'entre eux n'obtiennent jamais de réponses positives".

Selon le communiqué, un quart des demandes d’hébergement concernaient des mineurs (5.328 personnes mineures sur 20.845 personnes au total), alors que 47% des solutions d’hébergement proposées aux familles n'étaient que pour une seule nuit.

"Face à l’urgence de la situation, la Fédération demande aux pouvoirs publics de trouver rapidement des solutions d’hébergement et de relogement dignes et durables pour les personnes actuellement à la rue, en mobilisant les bâtiments vides et les contingents de logements sociaux", écrit la Fédération des acteurs de la solidarité, qui rappelle que "la vie à la rue est aussi dangereuse l’été que l’hiver".

Selon elle, les derniers chiffres du baromètre "montrent que le système d’ouvertures et de fermetures de places selon les saisons ne fonctionne pas, et que c’est l’ensemble de la politique du logement en France qu’il faut redéfinir".

Lors du débat d'orientation des finances publiques pour 2018, le 20 juillet, le gouvernement a annoncé des coupes dans les dépenses qui concerneront aussi le logement. L'annonce dans la foulée d'une baisse de cinq euros des aides au logement (APL) pour tous les bénéficiaires à partir d'octobre avait suscité un tollé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…