En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 905.35 PTS
-0.08 %
4 901.0
-0.01 %
SBF 120 PTS
3 901.60
-0.00 %
DAX PTS
10 931.32
+0.02 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.137
+0.03 %

Salmonelle: un total de 625 lots de laits infantiles rappelés, dépôt de plainte lundi

| AFP | 310 | Aucun vote sur cette news
Un total de 625 lots de laits infantiles, et non pas 620 comme annoncés initialement, sont visés par le retrait du marché en raison de risques de contamination par des salmonelles
Un total de 625 lots de laits infantiles, et non pas 620 comme annoncés initialement, sont visés par le retrait du marché en raison de risques de contamination par des salmonelles ( FRED DUFOUR / AFP/Archives )

Un total de 625 lots de laits infantiles, et non pas 620 comme annoncés initialement, sont visés par le retrait du marché en raison de risques de contamination par des salmonelles, alors qu'une première plainte va être déposée lundi contre le groupe Lactalis.

Dimanche 10 décembre, le ministère de l'Economie avait publié une liste de 620 lots de laits du groupe Lactalis faisant l'objet d'un rappel massif, en France et à l'étranger - soit près de 7.000 tonnes de produits - suite à la contamination par des salmonelles dans l'Hexagone d'une vingtaine de bébés.

Contactées par l'AFP, la direction de Lactalis et la DGCCRF (Répression des fraudes) ont indiqué samedi que cinq lots qui ne figuraient pas dans la liste initiale du 10 décembre avaient été rajoutés par la suite, confirmant une information rendue publique par un père de famille qui va lancer une association de familles de victimes.

"Lactalis a procédé volontairement le 13 décembre au retrait-rappel de cinq nouveaux lots de produits de nutrition infantile produits sur son site de Craon. Ces cinq lots n'apparaissaient pas dans les fichiers que nous avait transmis Lactalis le weekend dernier, fichiers sur le fondement desquels a été pris l'arrêté ministériel de retrait-rappel", a affirmé la DGCCRF.

"Compte-tenu de ces éléments, nous avons demandé à Lactalis de s'assurer de l'exhaustivité de la procédure de retrait-rappel et de nous adresser des informations consolidées", selon la Répression des fraudes.

De son côté, un porte-parole de Lactalis a affirmé que "les cinq lots faisaient partie de la liste officielle que l'on avait transmise à la DGCCRF. Ils ont été effectivement omis dans l'arrêté ministériel du 10 décembre. C'est pour ça qu'on a renvoyé ces éléments-là à l'ensemble des 21.000 pharmaciens et grossistes. Cela a été recorrigé le 12 décembre", a-t-il indiqué.

"Ce ne sont pas des nouveaux lots, ce sont des lots qui étaient déjà concernés dans la période", a ajouté Lactalis.

Selon la DGCCRF, les cinq lots concernés sont: Pico Pepti-Junior 2e âge 460G sticker, numéro de lot 17C0012897; LPP Pico Pepti-Junior 2e âge 460G, lot 17C0013181; Pico Picogest 1 900G T, lot 17C0013245; Pico Picogest 2 900G T, lot 17C0013246; Pico Picogest 3 900G T, lot 17C0013247.

Quentin Guillemain, père d'une petite fille de trois mois (qui consommait un des laits concernés par le rappel mais n'est pas tombée malade), indique à l'AFP avoir découvert l'existence de ces cinq lots "via un document de l'ordre des pharmaciens transmis par une mère et comportant cinq références qui ne figuraient pas dans les listes mise à disposition par Bercy et Lactalis".

"Le grand public n'était pas informé du danger potentiel de ces cinq lots, ce qui est inquiétant et désastreux en termes d'information. Je vais déposer plainte lundi auprès du parquet de Paris pour +mise en danger de la vie d'autrui+ et +non-assistance à personne en danger+ contre Lactalis et la pharmacie" où il a acheté le lait, a-t-il précisé.

Il s'agira de la première plainte dans cette affaire, qui sera déposée au pôle Santé publique du parquet de Paris. "Il y a une responsabilité de Lactalis dans la contamination des lots. Il y a un problème de sécurité sanitaire, sur lequel une enquête judiciaire devra faire la lumière, et qui a entraîné la contamination des lots", a expliqué à l'AFP Me Jade Dousselin, l'avocate du plaignant.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Le double test du support clé des 107.15 euros a permis de stopper la correction du titre qui a entrepris depuis un mouvement de rebond. Du côté des indicateurs techniques, le RSI retrouve un…

Publié le 13/12/2018

Par courrier reçu le 10 décembre 2018 par l'AMF, complété par un courrier reçu le 13 décembre, la société LUX Investment Fund S...

Publié le 13/12/2018

Offre de mobilité verte qui vise à simplifier l'accès aux véhicules électriques...

Publié le 13/12/2018

  Le programme européen MALE RPAS passe avec succès sa revue de conception préliminaire, dernière étape de l'étude de définition   La revue de conception…

Publié le 13/12/2018

Total a signé un accord portant sur la cession d'une participation de 4% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Ichthys en Australie au partenaire opérateur INPEX pour un montant global de…