En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 934.02 PTS
+0.50 %
4 917.0
+0.32 %
SBF 120 PTS
3 901.62
+0.00 %
DAX PTS
10 929.43
-
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.12 %

Saint-Etienne - Nantes: décembre et défis

| AFP | 140 | Aucun vote sur cette news
L'entraîneur de Nantes Vahid Halilhodzic suit le match contre Angers à La Beaujoire, le 24 novembre 2018 à Nantes
L'entraîneur de Nantes Vahid Halilhodzic suit le match contre Angers à La Beaujoire, le 24 novembre 2018 à Nantes ( SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP/Archives )

"Nous allons avoir beaucoup de réponses au mois de décembre". C'est Vahid Halilhodzic qui le dit alors que Nantes se rend à Saint-Etienne vendredi (20h45) en L1. Les Verts le pensent aussi. Pour les deux équipes, le mois qui vient sera révélateur de leurs capacités à viser l'Europe en fin de saison.

Les Verts, surtout à l'aise à domicile, sont 6es alors que les Nantais, remontés au 10e rang après un début catastrophique qui a conduit à l'éviction rapide de l'entraîneur Miguel Cardoso, engagé en juin, n'ont perdu aucune de leurs six dernières rencontres.

Depuis sa prise de fonction, leur nouvel entraîneur, "Coach" Vahid, n'a connu la défaite que sur son premier match, à Bordeaux (3-0).

Les attentes de décembre sont grandes. "C'est un challenge excitant. Si le FC Nantes veut faire une belle saison et avoir plus d'ambition, il faut le montrer à Saint-Etienne et ensuite à la maison contre Marseille", prévient le technicien franco-bosnien.

"Ce sont des équipes plus fortes et devant nous au classement. C'est le moment de tenter quelque chose et de faire un exploit qu'on va essayer d'aller chercher, c'est sûr et certain", insiste encore l'ancien sélectionneur du Japon.

Pour Nantes, le défi est désormais de déjouer la surveillance accrue sur l'Argentin Emiliano Sala, co-meilleur buteur du championnat avec Kylian Mbappé (11 buts), et compenser l'absence du meneur de jeu Valentin Rongier, blessé.

Verts pâles

L'entraîneur de Saint-Etienne Jean-Louis Gasset suit le match contre Nîmes aux Costières, le 27 novembre 2018
L'entraîneur de Saint-Etienne Jean-Louis Gasset suit le match contre Nîmes aux Costières, le 27 novembre 2018 ( PASCAL GUYOT / AFP/Archives )

Les Canaris auront en face d'eux des Verts un peu plus pâles qu'en début de saison et qui restent sur une défaite dans le derby à Lyon (1-0) et une élimination décevante en Coupe de la Ligue à Nîmes (1-1, 4-2 t.a.b.) mercredi en match en retard.

Sur ces deux rencontres, les Stéphanois ont affiché d'inquiétantes carences offensives. A chaque fois, ils auraient pu gagner mais n'ont su saisir leur chance.

"Nous avons livré une première période catastrophique. Après la mi-temps, nous avons eu la mainmise sur le jeu, avons marqué et eu deux ou trois occasions de plier le match. Mais nous avons toujours le même problème : même avec quatre ou cinq joueurs offensifs, nous ne parvenons pas à faire la différence", a reconnu l'entraîneur Jean-Louis Gasset après l'élimination à Nîmes.

Ce dernier avait choisi de faire tourner un peu son effectif mais la réalité, implacable, est que celui-ci manque de profondeur.

Pour l'ASSE aussi, décembre sera un révélateur de son véritable potentiel. Après Nantes, les Verts iront à Bordeaux avant de recevoir Marseille, le 9 décembre, puis iront défier Nice.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Partouche a affiché, au titre de son quatrième trimestre de son exercice, un chiffre d’affaires en repli de 2,9% à 99,2 millions d’euros. Sur la période, le Produit Brut des Jeux (PBJ)…

Publié le 13/12/2018

A l’occasion de son "Investor Day", Plastic Omnium a assuré qu'il portera au cours de la période 2019-2021 une attention particulière à la génération de free cash-flow. L’enveloppe…

Publié le 13/12/2018

Après la mise en examen le 25 avril 2018 de deux de ses dirigeants et donc de "manière purement mécanique" la holding Bolloré annonce avait été mise en examen hier "pour les mêmes motifs et…

Publié le 13/12/2018

Veolia se voit confier la gestion des déchets des 72 communes des territoires de Lunéville à Baccarat et du Pays du Sânon, dans le cadre d'un contrat...

Publié le 13/12/2018

Les territoires de Lunéville à Baccarat et du Pays du Sânon confient à Veolia la gestion des déchets de leurs 72 communes. D’un montant de 65 millions d’euros pour une durée de 10 ans, ce…