5 524.49 PTS
-0.19 %
5 521.0
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 415.49
-0.28 %
DAX PTS
13 532.59
-0.20 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.00 %
Nikkei PTS
23 940.78
-0.76 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Rythmes scolaires: plus de 43% des communes ont opté pour la semaine de 4 jours

| AFP | 220 | Aucun vote sur cette news
Plus de 43% des communes ont choisi de revenir à la semaine de quatre jours dans les écoles publiques, après la décision du gouvernement d'assouplir les rythmes scolaires, a indiqué lundi l'Association des maires de France (AMF).
Plus de 43% des communes ont choisi de revenir à la semaine de quatre jours dans les écoles publiques, après la décision du gouvernement d'assouplir les rythmes scolaires, a indiqué lundi l'Association des maires de France (AMF). ( FRED TANNEAU / AFP/Archives )

Plus de 43% des communes ont choisi de revenir à la semaine de quatre jours dans les écoles publiques, après la décision du gouvernement d'assouplir les rythmes scolaires, a indiqué lundi l'Association des maires de France (AMF).

"L'étude des dernières bases de données fournies par le ministère de l'Education nationale montre que ce sont finalement plus de 43% des communes qui ont choisi la semaine de quatre jours dans les écoles publiques, dès la rentrée 2017", écrit l'AMF dans un communiqué.

La possibilité de revenir à la semaine de quatre jours "a répondu aux attentes d'une certain nombre de collectivités confrontées à des difficultés persistantes" dans la mise en oeuvre de la réforme, souligne l'association.

L'AMF a par ailleurs réalisé une carte - accessible sur le site maire-info.com - des 21.735 communes disposant d'au moins une école publique, qui permet de visualiser de fortes disparités régionales. On observe notamment une concentration de communes ayant opté pour la semaine de quatre jours dans le nord, l'est, le sud-est et les zones frontalières. Et à l'inverse un faible taux de retour dans l'ouest et le sud-ouest.

L'AMF va par ailleurs mener une nouvelle enquête auprès des communes et intercommunalités pour connaître les motifs de leur choix d'un retour aux 4 jours ou d'un maintien à 4,5 jours et en mesurer les impacts en termes financiers et d'organisation. Les résultats devraient être dévoilés le 22 novembre, lors du Congrès des maires.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2018

Tous les indicateurs bien orientés

Publié le 24/01/2018

Le titre est soutenu par une oblique haussière en place depuis les points bas d'octobre dernier. Il s'est extrait d'une zone de consolidation formée entre début décembre 2017 et le 22 janvier…

Publié le 24/01/2018

La mise au point d'EuropaCorp ne semble pas avoir rassuré les opérateurs au regard de l'évolution du titre ce matin (-3,2% à 1,5 euros)...

Publié le 24/01/2018

l'analyste reste positif...

Publié le 24/01/2018

Les cotations sont gelées depuis l'ouverture...

CONTENUS SPONSORISÉS