En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 871.94 PTS
-0.51 %
4 862.0
-0.55 %
SBF 120 PTS
3 867.74
-0.63 %
DAX PTS
10 891.31
-0.31 %
Dowjones PTS
24 411.27
-0.76 %
6 681.80
-1.27 %
1.128
-0.66 %

Ryder Cup: la spectatrice blessée à l'oeil saisit la justice

| AFP | 198 | Aucun vote sur cette news
Un golfeur tenant une balle lors de la première journée de la Ryder Cup, au golfe de Saint-Quentin-en-Yvelines, le 28 septembre 2018
Un golfeur tenant une balle lors de la première journée de la Ryder Cup, au golfe de Saint-Quentin-en-Yvelines, le 28 septembre 2018 ( FRANCK FIFE / AFP )

La justice va devoir se pencher sur un cas inédit en golf: la femme ayant perdu la vue de l'oeil droit touché par une balle lors de la Ryder Cup, a déposé plainte mardi à Lyon contre les organisateurs, suite à cet accident d'une extrême rareté.

Le malaise est palpable. Et les organisateurs de la Ryder Cup, qui s'est conclue dimanche en France près de Paris, sont embarrassés. Car l'accident survenu vendredi, relayé par les images impressionnantes de la victime évacuée le visage en sang, a pris une tournure totalement inhabituelle.

S'il n'est pas rare, sur les parcours du monde entier, que des spectateurs reçoivent des balles égarées après un coup raté, les conséquences de cet incident sont en revanche bien plus graves que d'ordinaire.

La spectatrice, qui a perdu la vue de l'oeil touché selon les chirurgiens qui l'ont examinée lundi à Lyon, ne compte pas en rester là.

- "Responsabilité des organisateurs" -

Quatre jours après l'accident, elle a donc porté plainte pour "blessures involontaires et manquement aux règles de sécurité", estimant que leur responsabilité était engagée.

"C'est clair, il y a une responsabilité des organisateurs. Les commissaires auraient dû nous demander de nous protéger", estime Raphaël Remande, le mari de cette quadragénaire.

Vendredi matin, sur le 6e trou du parcours de l'Albatros, l'un des meilleurs joueurs au monde, l'Américain Brooks Koepka, frappe un coup, raté, qui dévie alors de la trajectoire du parcours.

Dans ce genre de cas, fréquent sur les terrains de golf, des procédures sont mises en place pour prévenir le public. Les joueurs ou bien les commissaires de parcours doivent avertir le public de l'arrivée probable d'une balle dans la foule. Et c'est là que le bât blesse selon la victime.

"Le joueur aurait dû crier +balle+ ou +fore+ pour les anglophones. Vu la distance, les commissaires auraient dû relayer cette information au niveau du green", précise la victime dans sa plainte dont l'AFP a eu copie.

Joints par mail, les organisateurs, tout en soulignant la "rareté" de ce genre d'incidents, et assurant cette spectatrice de leur "soutien", affirment pourtant que le mot +balle+ a été crié plusieurs fois après le coup de Brooks Koepka.

Mais ils précisent également que cette procédure n'écarte toutefois pas la difficulté de "savoir quand et où la balle" risque d'atterrir "quand vous vous trouvez dans la foule". Une information qui, selon la victime, n'est donc pas parvenue au public qui n'a pu se protéger.

- Sans précédent -

"Les organisateurs, pour assurer le spectacle, ont fait avancer le départ des joueurs et positionner le drapeau à l'entrée du green afin de permettre aux gros frappeurs d'atteindre le green en un seul coup, et cela sans informer les spectateurs" qui "voyaient les balles sur le green mais pas du tout les joueurs", a-t-elle ajouté devant les policiers.

A priori, aucun incident de ce genre n'avait provoqué une blessure aussi grave en golf, ni donné lieu à une procédure judiciaire.

Il appartient désormais au parquet de Lyon de juger de la recevabilité de cette plainte et d'ouvrir ou non une enquête sans précédent.

Selon les organisateurs, "tous les tickets de la Ryder Cup ont été publiés selon les règles en vigueur, qui spécifie clairement que les spectateurs reconnaissent le risque associé avec le jeu du golf, y compris ceux concernant les balles égarées". Une mention qui rappelle simplement que le golf est un sport à risques.

Cette affaire pourrait en tout cas avoir des conséquences sur les règles de sécurité actuellement en place sur les parcours du monde entier.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Le ministère de la Défense hongrois a commandé 16 hélicoptères multirôles H225M équipés du système d’armes HForce. Cette commande est assortie d’un programme de formation et de soutien…

Publié le 14/12/2018

Philippe Lagayette administrateur référent, président en exercice du conseil d’administration de Renault, dément les rumeurs de presse faisant état de divergences au sein du conseil à…

Publié le 14/12/2018

Merck&Co a annoncé le rachat du groupe français Antelliq, spécialiste des produits d'identification numérique pour animaux. Le laboratoire américain déboursera environ 2,1 milliards d'euros pour…

Publié le 14/12/2018

Rothschild & Co remplacera Solocal Group au sein de l’indice SBF 120 à partir du 24 décembre 2018, a annoncé Euronext.source : AOF

Publié le 14/12/2018

Le titre casse un large canal baissier en place depuis mai dernier. Du côté des indicateurs techniques, les cours évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 séances tandis que le RSI…