En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 053.31 PTS
-0.62 %
5 061.50
-0.39 %
SBF 120 PTS
4 049.60
-0.66 %
DAX PTS
11 524.34
-0.26 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.48 %
1.146
-0.42 %

Russie: trois hommes et trois femmes enfermés pour simuler un vol vers la Lune

| AFP | 391 | Aucun vote sur cette news
L'équipe du programme SIRIUS, le 7 novembre 2017 à Moscou
L'équipe du programme SIRIUS, le 7 novembre 2017 à Moscou ( Andrei KOVALENKO / AFP )

Trois hommes et trois femmes ont été enfermés mardi pour 17 jours dans un module spécial aménagé à Moscou, dans le cadre d'une expérience simulant un vol vers la Lune.

Baptisée SIRIUS (Scientific International Research In Unique terrestrial Station), le programme dans lequel s'inscrit cette expérience, effectuée en coopération avec la Nasa, doit durer cinq ans au total.

"Avant, il s'agissait de conquérir l'espace, maintenant il s'agit d'apprendre à vivre et à travailler dans l'espace et à le rendre exploitable", a expliqué à l'AFP Oleg Orlov, directeur de l'Institut des problèmes médicaux et biologiques de Moscou, qui dirige le projet.

"C'est un travail méthodique visant à élaborer des technologies qui permettraient d'assurer la vie d'un homme dans l'espace", souligne-t-il.

La première étape de 17 jours "représente le temps qu'il faut pour s'envoler vers la Lune, faire le tour de l'orbite lunaire et revenir sur Terre", selon M. Orlov.

Les étapes suivantes prévoient des expériences d'isolement similaires de 4 mois, 8 mois et 12 mois, a-t-il précisé.

Sélectionné à la suite d'un concours, le nom de l'expérience -- SIRIUS -- "est aussi le nom de l'étoile la plus brillante du ciel qui symbolise l'envie d'aspirer vers d'autres horizons", souligne M. Orlov.

Officiellement lancée mardi, SIRIUS vise notamment à élaborer un système d'assistance médicale pour les vols interplanétaires, en étudiant à la fois les aspects psychologiques de l'équipage en isolement et les aspects physiologiques, comme les changements du rythme cardiaque.

"L'un des problèmes principaux des médecins à bord d'un vaisseau spatial est leur autonomie absolue. Il faut qu'ils apprennent à gérer la situation seuls", explique M. Orlov, en rappelant que les signaux envoyés de l'espace sont souvent reçus avec un certain retard à la Terre.

- Equipage mixte -

Un autre sujet important à être étudié soigneusement par la première mission SIRIUS est celui du sexe des participants.

"C'est la première fois dans l'histoire russe ou soviétique qu'un équipage +spatial+ comprend plus d'une femme", a déclaré à l'AFP un psychologue participant au projet, Vadim Gouchtchine, de l'Institut des problèmes médicaux et biologiques de Moscou.

Trois femmes -- la cosmonaute Anna Kikina (33 ans) et deux chercheuses en physiologie, Elena Loutchitskaïa (37 ans) et Natalia Lyssova (27 ans) -- accompagnent dans SIRIUS trois hommes -- le cosmonaute Mark Serov, l'ingénieur allemand d'origine russe Viktor Fetter et le médecin Ilia Roukavichnikov, spécialisé dans la médecine spatiale.

"Avec cet équipage mixte, nous allons étudier ce qui se passe quand le nombre de femmes augmente", explique M. Gouchtchine.

Enfermés dans un module de 250 mètres cube imitant un vaisseau spatial, les six membres d'équipage ont promis de faire tout leur possible pour réussir leur mission.

Fin septembre, l'agence spatiale russe Roskosmos a annoncé avoir signé un accord avec la Nasa pour coopérer au projet américain de création d'une station orbitale autour de la Lune dans le cadre du programme "Deep Space Gateway".

De son côté, la Russie ambitionne d'ouvrir une base scientifique sur la Lune et envisage d'effectuer ses premiers vols lunaires d'ici 2031.

Six hommes volontaires avaient déjà été enfermés pendant 520 jours dans une réplique de vaisseau spatial à Moscou pour simuler un voyage sur Mars dans le cadre d'une expérience qui s'était achevée en novembre 2011.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/10/2018

Des migrants honduriens à Tapachula, dans l'Etat mexicain du Chiapas, le 21 octobre 2018 ( Johan ORDONEZ / AFP )Des milliers de migrants honduriens ont repris leur périple à pied lundi à…

Publié le 20/10/2018

Un membre du GIGN devant le supermarché de Trèbes, où une prise d'otages a coûté la vie à quatre personnes, le 23 mars 2018 ( ERIC CABANIS / AFP/Archives )Sept mois après les attentats de…

Publié le 20/10/2018

Un membre du GIGN devant le supermarché de Trèbes, où une prise d'otages a coûté la vie à quatre personnes, le 23 mars 2018 ( ERIC CABANIS / AFP/Archives )Trois membres de l'entourage du…

Publié le 17/10/2018

L'Etat américain du Minnesota a porté plainte contre les laboratoires pharmaceutiques français Sanofi, américain Eli Lilly et danois Novo Nordisk ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )L'Etat…

Publié le 16/10/2018

La production industrielle américaine a dépassé les attentes, tout comme l'indice NAHB et le JOLTS

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2018

Un total de 721 patients a été recruté. L'analyse finale interviendra en 2019...

Publié le 22/10/2018

"Le chemin d'ici 2020 ne sera pas linéaire. Nous continuons à renforcer notre modèle économique pour accélérer au cours de 2019 et en 2020, vers nos objectifs"...

Publié le 22/10/2018

    WORLDLINE SA Société Anonyme au capital de 90.746.112,88 euros Siège social : River Ouest - 80 Quai Voltaire - 95870 BEZONS 323 623 603 RCS…

Publié le 22/10/2018

  Communiqué de Presse     Renforcement de GEMMES VENTURE au capital de CROSSJECT par conversion d'obligations convertibles     Dijon, le 22…

Publié le 22/10/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…