5 241.66 PTS
+0.08 %
5 261.00
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 192.26
+0.01 %
DAX PTS
12 569.17
+0.06 %
Dowjones PTS
22 412.59
+0.19 %
5 973.60
-0.29 %
Nikkei PTS
20 310.46
+0.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

"Risque réel" de financement de nouvelles attaques terroristes en Europe

| AFP | 80 | Aucun vote sur cette news
Le commissaire européen à la sécurité Julian King, le 7 septembre 2017 à Bruxelles en Belgique
Le commissaire européen à la sécurité Julian King, le 7 septembre 2017 à Bruxelles en Belgique ( EMMANUEL DUNAND / AFP )

Le repli des troupes du groupe État islamique (EI) en Irak et Syrie s'accompagne de transferts d'argent qui pourraient servir à des attaques en Europe, a averti jeudi le commissaire européen Julian King, parlant de "risque réel".

"Pendant que nous enregistrons des succès contre Daech (acronyme en arabe de l'EI) en Irak et Syrie, ils transfèrent des fonds à l'extérieur" de ces pays, a déclaré Julian King devant la commission des libertés civiles du Parlement européen.

"Il y a un risque réel d'un nouvel afflux de financements pour le terrorisme. Nous devons être conscients de cela et travailler ensemble pour voir ce qu'on peut y faire", a ajouté le commissaire chargé des questions de sécurité.

Dans le cadre de sa stratégie tous azimuts, visant notamment l'Europe où "le rythme des attaques s'accélère", l'EI poursuit ses envois de fonds à l'étranger, souvent des petites sommes difficiles à détecter, relevait le mois dernier un rapport de l'ONU.

La situation financière de l'EI "continue de se détériorer", soulignait aussi le rapport, faisant valoir que les sources de financement (pétrole, impôts prélevés sur les populations locales) se tarissaient au rythme des replis et pertes de terrain.

Mais les experts sont toutefois unanimes pour dire que la prochaine défaite militaire du groupe jihadiste en Irak et en Syrie ne le fera pas disparaître.

Daech pourrait se reconstituer dans un avenir proche "tout en continuant d'animer dans le monde des réseaux de sympathisants et de militants galvanisés par l'extrême violence de ce combat", a estimé récemment le chercheur Jean-Pierre Filiu, professeur à Sciences Po Paris.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2017

Le résultat net semestriel d'Adomos s'établit à 1,71 million d'euros en progression de 112%.

Publié le 20/09/2017

"Nous sommes très satisfaits des avancées d'Abivax au cours de ce 1er semestre 2017"...

Publié le 20/09/2017

Rencontres sectorielles au menu...

Publié le 20/09/2017

Le résultat net ressort à 7,1 ME, soit 4,1% du chiffre d'affaires (12,9 ME en 2016)...

Publié le 20/09/2017

La première phase de déploiement aura lieu en Norvège au second semestre 2017, dans près de 110 magasins...

CONTENUS SPONSORISÉS