En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 552.34 PTS
+0.03 %
5 543.00
-0.12 %
SBF 120 PTS
4 380.30
+0.15 %
DAX PTS
12 260.07
+0.26 %
Dowjones PTS
27 154.20
-0.25 %
7 834.90
-0.88 %
1.122
+0.00 %

Rio-2016: Alexander Popov et Sergueï Bubka nient avoir reçu des pots-de-vin

| AFP | 154 | 5 par 1 internautes
L'ex-athlète ukrainien Sergueï Bubka, délégué du CIO, assiste à une réunion du conseil exécutif de l'instance internationale, le 19 juin 2019 à Lausanne
L'ex-athlète ukrainien Sergueï Bubka, délégué du CIO, assiste à une réunion du conseil exécutif de l'instance internationale, le 19 juin 2019 à Lausanne ( FABRICE COFFRINI / AFP/Archives )

L'ex-athlète ukrainien Sergueï Bubka et l'ex-nageur russe Alexander Popov, tous deux délégués du Comité international olympique (CIO), ont nié vendredi avoir reçu des pots-de-vin en échange de leur voix pour l'organisation des JO-2016, comme l'affirme un responsable brésilien.

"Je peux dire que je n'ai même pas voté pour Rio de Janeiro. J'ai participé au vote mais ma voix n'était pas pour Rio de Janeiro", a déclaré Alexander Popov à l'agence de presse russe R-Sport.

"Je suis désemparé et je ne comprends pas ce qui se passe autour de Rio de Janeiro. Quelqu'un ment à quelqu'un, c'est très sérieux", a-t-il ajouté. Il a plus tard ajouté vouloir coopérer avec le comité d'éthique du CIO pour lever le voile sur cette affaire.

Sur Twitter, l'ancien recordman du monde du saut à la perche Sergueï Bubka a pour sa part dit "complètement rejeter les fausses allégations du gouverneur de l'Etat de Rio", rappelant qu'il "purge actuellement une longue peine de prison pour corruption".

De son côté, le CIO a annoncé vendredi dans un communiqué que sa commission d'éthique s'était immédiatement saisie de l'affaire. La commission "a contacté les membres du CIO mentionnés" dans le témoignage de l'ancien gouverneur de Rio de Janeiro, Sergio Cabral, qui a affirmé jeudi avoir soudoyé des délégués du Comité international olympique (CIO), parmi lesquels l'ex-athlète ukrainien Sergueï Bubka et l'ex-nageur russe Alexander Popov, pour obtenir l'organisation par Rio des JO-2016.

L'achat de voix, d'un montant de deux millions de dollars, a été arrangé avec l'aide de l'ancien président de la Fédération internationale d'athlétisme Lamine Diack, a déclaré l'ancien gouverneur devant le juge brésilien en charge du dossier, qui enquête sur les allégations de corruption dans la désignation de Rio.

L'argent, selon Sergio Cabral, aurait été transféré par l'entrepreneur brésilien Arthur Soares --un homme de confiance-- à Papa Massata Diack, le fils de Lamine Diack. Les deux millions de dollars auraient ensuite servi à payer les membres du Comité international olympique en échange de voix.

"M. Diack ne m'a jamais contacté au sujet de mon vote à l'élection pour l'organisation des Jeux olympiques 2016. Mes avocats vont écrire à M. Diack pour lui demander d'expliquer les allégations de M. Cabral", a déclaré Sergueï Bubka sur Twitter à ce sujet.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2019

Le chiffre d'affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31,9 KE...

Publié le 19/07/2019

Derichebourg a signé un contrat de prêt de 130 millions d’euros avec la Banque européenne d’investissement, destiné à contribuer au financement à long terme d’un programme pluriannuel…

Publié le 19/07/2019

Le chiffre d’affaires de Nanobiotix au titre du second trimestre 2019 est de 31 900 euros contre 77 300 un an plus tôt. Il provient de la refacturation des frais partagés liés à l’organisation…

Publié le 19/07/2019

Les investissements de ce programme pluriannuel concerneront principalement l'amélioration des taux de valorisation des matières traitées

Publié le 19/07/2019

Le mnémonique deviendra ALUNT