En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Retour à la normale de la circulation à Paris Saint-Lazare après une panne géante

| AFP | 206 | Aucun vote sur cette news
Des employés de la SNCF assistent les voyageurs le 13 juin 2018 à la gare de Saint-Lazare où le trafic est totalement interrompu
Des employés de la SNCF assistent les voyageurs le 13 juin 2018 à la gare de Saint-Lazare où le trafic est totalement interrompu ( Alain JOCARD / AFP )

La circulation des trains était totalement revenue à la normale mercredi en fin de journée à Paris Saint-Lazare après une panne de signalisation exceptionnelle qui a paralysé le trafic pendant plusieurs heures dans la matinée.

Saint-Lazare voit passer chaque jour 450.000 à 500.000 voyageurs et dessert l'ouest de la banlieue parisienne et la Normandie. Elle est la deuxième gare la plus fréquentée de France, derrière la gare du Nord.

La panne a été détectée vers 02H30 et a empêché tout train de circuler à Saint-Lazare jusqu'à sa réparation. Le trafic est revenu à la normale vers 13H00 et était "fluide" en fin d'après-midi, selon la SNCF.

"Le défaut d'isolement, un défaut électrique, a été trouvé", a indiqué Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau, lors d'un point de presse vers 10H30.

La panne était due à un "défaut électrique sur un commutateur de commande de signalisation situé dans le poste d'aiguillage datant de 1966", selon la SNCF.

Les premiers trains ont recommencé à déverser leur flux de voyageurs en fin de matinée, a constaté un journaliste de l'AFP.

La gare Saint-Lazare, dans le nord-ouest de Paris, est la deuxième plus fréquentée de France, derrière la gare du Nord
La gare Saint-Lazare, dans le nord-ouest de Paris, est la deuxième plus fréquentée de France, derrière la gare du Nord ( Philippe LOPEZ / AFP/Archives )

Cet incident est intervenu alors que mercredi est la 30e journée de la grève par épisodes lancée début avril à la SNCF contre la réforme ferroviaire, faisant de ce conflit ferroviaire le plus long des 30 dernières années.

- "Défaut d'isolement" -

Le défaut d'isolement a été repéré dans une salle relais du poste d'aiguillage. Il a pu créer "des courants parasites qui peuvent déclencher des signaux de manière aléatoire", avait expliqué Patrick Jeantet en début de matinée. Dans ce cas, la signalisation s'interrompt.

Des travaux importants représentant 80 millions d'euros sont en cours à ce poste d'aiguillage qui date des années 1960. Ils doivent s'achever en fin d'année, mais ont d'ores et déjà permis d'améliorer la ponctualité de 10%, selon M. Jeantet.

"On voit les années de sous-investissement", a souligné le PDG de SNCF Réseau, "il faut absolument investir pour moderniser l'ensemble de ces composants".

Avant 09H00, dans une gare plutôt clairsemée, Johana Moleira, professeure d'espagnol, découvrait avec stupeur les raisons de cette affluence modérée: "exceptionnellement, je n'ai pas écouté la radio ce matin. Je le regrette sincèrement !".

Elle n'a rien vu non plus sur le site Transilien et montre son téléphone qui affiche une page indisponible. Pour rejoindre Vaucresson, elle comptait prendre un itinéraire conseillé par les agents de la SNCF mais pense mettre deux heures. "Mais dans deux heures, y'aura plus d'élèves !", s'exclame t-elle.

A la panne à Saint-Lazare s'est ajouté un incident sur le RER A: la casse d'un rail qui a bloqué le trafic entre La Défense et Auber jusqu'à 10H30.

La SNCF avait auparavant ouvert des gares terminus temporaires pour assurer un minimum de trains vers l'ouest. Elles étaient à La Défense, Houilles-Carrières-sur-Seine, La Garenne-Colombes et Argenteuil.

Les 30 juillet et 1er août 2017, le grand chassé-croisé des vacances estivales avait viré au chaos à la gare Montparnasse, en raison d'une panne de signalisation, identifiée et réparée au bout de deux jours. La SNCF s'était excusée mais le gouvernement lui avait demandé des comptes.

Cette nouvelle panne importante intervient alors que la réforme ferroviaire à l'origine de la grève doit être adoptée définitivement mercredi par l'Assemblée puis jeudi par le Sénat.

La SNCF prévoyait pour mercredi deux TGV sur trois, trois Transiliens sur cinq, un TER ou Intercités sur deux en moyenne.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/12/2018

Eliza Dushku le 22 avril 2018 à New York ( Andrew Toth / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )La chaîne américaine CBS a versé, à titre de dédommagement, 9,5 millions de dollars à…

Publié le 15/12/2018

Un manifestant environnementaliste en marge de la conférence climat (COP24) à Katowice (Pologne) le 8 décembre 2018. ( Janek SKARZYNSKI / AFP )La 24e conférence climat de l'ONU (COP24) jouait…

Publié le 14/12/2018

La Bourse de New York baisse, s'inquiète de la croissance ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )L'indice vedette de la Bourse de New York creusait ses pertes vendredi en fin de séance et perdait…

Publié le 14/12/2018

Philippe Grosvalet, le président du conseil général PS de Loire-Atlantique, à Nantes le 2 avril 2015 ( JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives )Le président du conseil départemental de…

Publié le 14/12/2018

Les marchés actions ont connu une fin de semaine difficile en raison des craintes sur la croissance mondiale. En Chine, la croissance de la consommation en novembre est au plus bas depuis 15 ans à…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...