Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 762.34 PTS
+1.51 %
5 690.5
+0.22 %
SBF 120 PTS
4 435.09
+1.55 %
DAX PTS
12 114.36
+1.16 %
Dow Jones PTS
28 725.51
-1.71 %
10 971.22
-1.73 %
0.980
+0. %

Rencontre USA-Chine à New York malgré les tensions autour de Taïwan

| AFP | 932 | Aucun vote sur cette news
US Secretary of State Antony Blinken walks with Chinese Foreign Minister Wang Yi as they meet in Bali in July 2022
US Secretary of State Antony Blinken walks with Chinese Foreign Minister Wang Yi as they meet in Bali in July 2022 ( Stefani Reynolds / POOL/AFP/Archives )

Les chefs de la diplomatie américaine et chinoise se sont rencontrés vendredi à New York, sur fond de tensions à propos de Taïwan.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken et son homologue chinois Wang Yi se sont serré la main et ont échangé quelques amabilités devant les caméras avant d'entamer leur entretien, en marge de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU.

Il s'agit de leur première rencontre depuis des discussions en juillet à Bali où les deux hommes avaient affiché leur volonté de renouer le dialogue.

Un mois après, la présidente de la Chambre des représentants américaine, Nancy Pelosi, se rendait à Taïwan provoquant l'ire de Pékin et un regain de tensions entre les deux grandes puissances.

Dans une interview dimanche, le président américain Joe Biden a affirmé être prêt à intervenir militairement si la Chine recourait à la force, déviant une fois de plus de l’ambiguïté stratégique américaine.

Dans un gage d'apaisement, le ministre chinois a dit jeudi avoir rencontré à New York l'émissaire climat des Etats-Unis, l'ex-chef de la diplomatie John Kerry, malgré le fait que Pékin ait suspendu la coopération en la matière en représailles à la visite de Mme Pelosi à Taïwan.

M. Blinken a maintenu l'entretien vendredi malgré avoir allégé son programme en raison du décès de son père jeudi. Juste avant l'entretien, il s'est réuni avec ses homologues australien, japonais et indien dans le cadre du "Quad", un format que Pékin estime être fait pour l'isoler.

"Nos quatre pays savent que trop bien les défis significatifs auxquels nous avons à faire face (...) et cela exige plus que jamais que nous travaillions ensemble", a affirmé M. Blinken.

Dans un discours jeudi, M. Wang a réitéré la colère de Pékin concernant le soutien des Etats-Unis à l'île de Taïwan que Pékin considère comme faisant partie de son territoire.

"La question de Taïwan devient le sujet de crispation le plus risqué dans les relations américano-chinoise", a-t-il relevé.

"Devait-elle être mal gérée que cela pourrait dévaster les relations bilatérales" entre les deux pays, a-t-il mis en garde devant l'Asia Society, un centre de recherches.

"Tout comme les Etats-Unis ne permettent pas à Hawaï de partir, la Chine a le droit de plaider l'unification du pays", a ajouté M. Wang.

Les discussions de vendredi pourraient permettre de préparer une possible première rencontre entre M. Biden et son homologue chinois Xi Jinping, probablement à Bali en novembre en marge d'un sommet du G20.

M. Wang a précisé que les deux pays souhaitaient faire en sorte que "la relation américano-chinoise fonctionne", sans confrontation, tout en notant que Washington jouait sur plusieurs tableaux à la fois.

Le Congrès américain est un ardent soutien à Taïwan. Un projet de loi qui prévoit notamment une première aide militaire directe des Etats-Unis à Taïwan, a franchi récemment une étape clé au Sénat.

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 01/10/2022

Le président russe Vladimir Poutine lors d'un concert marquant l'annexion de nouveaux territoires ukrainiens, le 30 septembre 2022 à Moscou ( Sergei KARPUKHIN / SPUTNIK/AFP )La Russie se…

Publié le 01/10/2022

Le Président du Nicaragua Daniel Ortega (C), la Vice-présidente et Première Dame Rosario Murillo et le directeur Général de la Police nationale Francisco Diaz Madriz, le 28 septembre 2022 à…

Publié le 30/09/2022

Le nouveau directeur-général de l'Organisation internationale du travail (OIT), Gilbert Houngbo, pose devant le siège de l'institution à Genève, le 25 mars 2022, juste après avoir été élu…

Publié le 29/09/2022

( Handout / SWEDISH COAST GUARD/AFP )Une quatrième fuite a été révélée jeudi sur les gazoducs Nord Stream en mer Baltique, visés selon l'Otan par des actes de sabotage "irresponsables", …

Publié le 29/09/2022

L'Américaine Doreen Bogdan-Martin fait une déclaration après son élection à la tête de l'Union internationale des télécommunications (UIT), une agence onusienne, le 29 septembre 2022 à…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 30/09/2022

Au cours du premier semestre 2022, Prologue, société technologique de croissance spécialisée dans les domaines du logiciel, des services informatiques et de la formation, a enregistré une très…

Publié le 30/09/2022

Theradiag a annoncé la désignation du cabinet Crowe HAF par le conseil d’administration de la société en qualité d’expert indépendant dans le cadre du projet d’offre publique d’achat…

Publié le 30/09/2022

Lors de la dernière Assemblée générale mixte annuelle, les actionnaires du Groupe LDLC ont approuvé la proposition de versement d'un dividende de 2 euros par action au titre de l'exercice…

Publié le 30/09/2022

ArganLa foncière spécialisée dans le développement et la location de plateformes logistiques dévoilera son chiffre d'affaires du troisième trimestreKaufman and BroadLe groupe immobilier publiera…

Publié le 30/09/2022

Slawomir Krupa, directeur général adjoint en charge des activités de Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs de Société Générale, a été proposé par le conseil…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former en bourse

Nos webinaires d'octobre sont en ligne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉


JE PARTICIPE