En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 826.85 PTS
-0.55 %
4 823.5
-0.46 %
SBF 120 PTS
3 838.85
-0.49 %
DAX PTS
10 848.16
-0.16 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.133
+0.20 %

Ligue 2: Reims, de retour au plus haut niveau après une saison flamboyante

| AFP | 328 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant de Reims Grejohn Kyei (D) fou de joie après son but face à Ajaccio en L2 le 20 avril 2018
L'attaquant de Reims Grejohn Kyei (D) fou de joie après son but face à Ajaccio en L2 le 20 avril 2018 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP )

Cela ne faisait plus guère de doute, c'est désormais officiel: leader intraitable de la Ligue 2, le Stade de Reims retrouve l’élite grâce à sa victoire vendredi face à l'AC Ajaccio (1-0), grâce à un but de Grejohn Kyei (76) alors qu’il s’était donné trois ans pour atteindre cet objectif.

Le club champenois a survolé la saison de L2: vainqueur de son match inaugural à Nîmes (1-0), il s’est définitivement installé en tête du championnat dès la 8e journée, pour ne jamais lâcher les commandes. Ce n'est que son deuxième titre de champion de L2, après celui de 1966.

A la fin de la phase aller, les Rémois comptaient déjà sept points d’avance sur leurs dauphins nîmois(44 contre 37) et déjà 10 sur l’AC Ajaccio, le troisième (34).

Descendu en Ligue 2 à l'issue de la saison 2015-2016, Reims n'avait pas réussi à remonter au plus haut niveau en 2016-2017, malgré un budget conséquent de 41 millions d’euros.

- "Inoubliable" -

A 50 ans, sans avoir jamais exercé à ce niveau, l’entraîneur David Guion, ancien directeur du centre de formation, a réussi là où l’expérimenté Michel Der Zakarian avait échoué douze mois plus tôt.

"Cette saison restera inoubliable", assure Guion. "C’est la récompense d’un énorme travail, d’un engagement, d’un investissement personnel et collectif".

L'équipe a pu compter sur des joueurs clés: les attaquants Jordan Siebatcheu, 3e meilleur buteur de la saison (14 buts), Pablo Chavarria (12) et Diego Rigonato (7); les défenseurs axiaux Yunis Abdelhamid et Julian Jeanvier; le milieu relayeur Xavier Chavalerin.

Reims peut aussi s'enorgueillir d'avoir été jusqu'ici la meilleure équipe à domicile et à l’extérieur, la meilleure défense (18 buts encaissés) et la deuxième meilleure attaque de la saison (62 buts marqués), derrière Nîmes.

- La conquête des records -

La remontée désormais acquise, le club peut même rêver de records, notamment celui du plus grand nombre de points depuis l'instauration de la deuxième division à vingt clubs en 1998/1999.

Ce record, symbolique, est actuellement détenu par le Losc de Vahid Halilhodzic qui avait terminé la saison 1999/2000 avec un impressionnant bagage de 83 unités.

Il reste cinq matches à Reims, déjà 78 points au compteur, pour faire beaucoup mieux. Surtout si les joueurs de David Guion continuent sur le même rythme: 2,36 points par match, en moyenne.

Autres records à battre: le plus grand nombre de victoires (25, Lille 1999-2000), le plus grand nombre de buts inscrits (67, Sochaux 2000-2001), le plus petit nombre de buts encaissés (22, Metz 2006-2007), la meilleure différence de buts (+40, Sochaux 2000-2001). C'est bien parti.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir stoppé son rebond technique aux environs du niveau de résistance majeur des 37.54 euros. Du côté des indicateurs techniques, le…

Publié le 17/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France. Pour les salariés ayant un salaire annuel brut inférieur à 25 000 euros,…

Publié le 17/12/2018

SMCPSMCP est pour le moins malmené en matinée à Paris, en retrait de près de 10% à 13,4 euros...

Publié le 17/12/2018

Le choix de l'indépendance...

Publié le 17/12/2018

Désormais plus forte baisse de l’indice SBF 120, Ingenico Group chute de 6,24% à 53,80 euros après avoir décidé de ne pas donner suite aux approches préliminaires dont il a fait l'objet en vue…