En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 390.05 PTS
+0.14 %
5 381.00
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 266.55
+0.13 %
DAX PTS
11 569.81
-0.29 %
Dowjones PTS
25 942.68
+0.77 %
7 449.45
+0.93 %
1.136
-0.57 %

Rallye du Mexique: Ogier retrouve des couleurs au milieu d'abandons en série

| AFP | 210 | Aucun vote sur cette news
Le pilote français Sébastien Ogier au volant de sa Citroën lors de la 1re journée du Rallye du Mexique, le 8 mars 2019 Silao
Le pilote français Sébastien Ogier au volant de sa Citroën lors de la 1re journée du Rallye du Mexique, le 8 mars 2019 Silao ( Alfredo ESTRELLA / AFP )

Le Français Sébastien Ogier (Citroën) a pris la tête du Rallye du Mexique à l'issue d'un vendredi marqué par les abandons, notamment des Hyundai du Norvégien Andreas Mikkelsen et de l'Espagnol Dani Sordo, qui jouaient aux avant-postes.

Un retournement de fortune attendu par le vainqueur des éditions 2018, 2015, 2014 et 2013, qui sort d'un Rallye de Suède à oublier (29e à près de 25 min, 2 points dans la Power Stage).

"Ç'a été une journée presque parfaite, sauf pour notre crevaison dans la septième spéciale. Je suis très heureux", a réagi le sextuple champion du monde, qui devance les Britanniques Elfyn Evans (M-Sport Ford) et Kris Meeke (Toyota) de respectivement 14 sec 8/10 et 21 sec 1/10.

Troisième sur la route derrière l'Estonien Ott Tänak (Toyota) et le Belge Thierry Neuville, qui le devancent au classement des pilotes après deux manches sur quatorze, Ogier ne bénéficiait pas d'un ordre de départ "idéal" mais il a tout de même "pris du plaisir à pouvoir bénéficier des traces" faites par ses devanciers.

Auteur de quatre meilleurs temps (ES3, ES5, ES6 et ES8), il a pris les commandes de l'épreuve suite à l'abandon de Mikkelsen, très performant dans les trois premières spéciales vendredi (ES2-ES4) mais qui a dû abandonner pour la journée lors de la quatrième (ES5), quand une pierre a cassé l'une des suspensions de sa Hyundai.

Tänak, 4e à l'issue de l'étape du jour, et Neuville, 6e, ont eux logiquement plus souffert de devoir ouvrir la voie dans la poussière.

L'Estonien, qui ne s'était jamais élancé le premier un vendredi, s'est tout de même offert deux temps scratches (ES7 et ES9 ex aequo avec Neuville) et a profité des abandons en série pour rester au contact des places d'honneur, à 37 sec 1/10 d'Ogier et 16 sec du podium.

Tänak en mission

L'Estonien Ott Tänak au volant de sa Toyota Yaris lors de la 1re journée du Rallye du Mexique, le 8 mars 2019 à Silao
L'Estonien Ott Tänak au volant de sa Toyota Yaris lors de la 1re journée du Rallye du Mexique, le 8 mars 2019 à Silao ( Alfredo ESTRELLA / AFP )

"J'ai fait tout mon possible, je n'aurais pas pu faire mieux, a-t-il commenté. Je me sentais bien dans la voiture toute la journée, c'était assez agréable et j'avais la confiance pour attaquer. (...) L'écart avec la deuxième place (22 sec 3/10) n'est pas si important et je pense que nous avons une chance de la prendre", annonce-t-il ambitieux.

Neuville, victime d'une crevaison dans la matinée, accuse lui un retard d'1 min 7/10 sur son rival français.

"Cette crevaison a éteint nos espoirs de réaliser un bon week-end, a-t-il déploré. Nous ne pouvions pas cacher notre déception mais nous avons tout de même tout fait pour reprendre des places au fil de la journée. (...) Sur ces spéciales sur terre, la position de départ joue un rôle important et malheureusement nous n'allons pas tellement en profiter pendant la suite du week-end."

Sordo, qui dispute son premier rallye de la saison sur un terrain qu'il apprécie et talonnait Ogier à moins de cinq secondes au bout de l'ES6, a dû lâcher prise par la suite en raison d'un problème électrique.

Ont également abandonné les Finlandais Teemu Suninen (M-Sport Ford) et Jari-Matti Latvala (Toyota).

Sorti de route dans l'ES2, le premier a subi trop de dommages pour pouvoir terminer le week-end. Le second, privé des ES8 et 9 par un problème électrique, repartira en Rally2 samedi, comme Mikkelsen et Sordo.

Neuf spéciales sont au programme, soit 138,37 kilomètres chronométrés. Deux boucles identiques de trois ES précèderont deux nouveaux passages sur le circuit de la ville, puis une dernière traversée des rues étroites de León, centre névralgique de l'épreuve.

Classement du Rallye du Mexique, 3e manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), disputé dans l'Etat de Guanajuato (centre) à l'issue de la journée de vendredi (ES1-ES9):

1. Sébastien Ogier-Julien Ingrassia (FRA-FRA/Citroën C3) 1 h 18:33.8

2. Elfyn Evans-Scott Martin (GBR-GBR/Ford Fiesta) à 14.8

3. Kris Meeke-Sebastian Marshall (GBR-GBR/Toyota Yaris) 21.1

4. Ott Tänak-Martin Järveoja (EST-EST/Toyota Yaris) 37.1

5. Esapekka Lappi-Janne Ferm (FIN-FIN/Citroën C3) 39.1

6. Thierry Neuville-Nicolas Gilsoul (BEL-BEL/Hyundai i20) 1:00.7

7. Marco Bulacia-Fabian Cretu (BOL-ARG/Skoda Fabia R5) 5:16.1 (WRC2)

8. Benito Guerra-Jaime Zapata (MEX-MEX/Skoda Fabia R5) 5:25.9 (WRC2)

9. Alberto Heller-José Díaz (CHI-ARG/Ford Fiesta R5) 6:31.5 (WRC2)

10. Ricardo Triviño-Marc Martí (MEX-ESP/Skoda Fabia R5) 9:07.2

...

NDLR: l'ES1 a été interrompue pour des raisons de sécurité avant le passage d'Ogier, Neuville et Tänak, qui se sont vus attribuer le même chrono que Meeke, le dernier à avoir disputé la super-spéciale.

Meilleurs temps dans les épreuves spéciales: Lappi 1 (ES1), Mikkelsen 2 (ES2, ES4), Ogier 4 (ES3, ES5, ES6, ES8), Tänak 2 (ES7, ES9 ex aequo), Neuville 1 (ES9 ex aequo)

Principaux abandons:

Teemu Suninen-Marko Salminen (FIN-FIN/Ford Fiesta), ES2, sortie de route, abandon définitif

Andreas Mikkelsen-Anders Jaeger (NOR-NOR/Hyundai i20), ES5, bris de suspension, repartira samedi en Rally2

Dani Sordo-Carlos del Barrio (ESP-ESP/Hyundai i20), ES7, problème électrique, repartira samedi en Rally2

Jari-Matti Latvala-Miikka Anttila (FIN-FIN/Toyota Yaris), ES8, problème électrique, repartira samedi en Rally2

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/03/2019

Communiqué du 21 mars 2019- 16h45   Conformément au Code de gouvernement d'entreprise AFEP / MEDEF révisé en juin 2018 (art 25.1) HERMES INTERNATIONAL rend…

Publié le 21/03/2019

Grosse spéculation sur Ymagis...

Publié le 21/03/2019

Levi Strauss s'envole de 35% à 23$ environ pour son introduction sur le NYSE ce jeudi, dans un marché extrêmement animé...

Publié le 21/03/2019

Spineway décroche de 8,3% à 0,121 euro ce jeudi dans un volume représentant plus de 6% du tour de table...

Publié le 21/03/2019

STMicroelectronics bondit de près de 4% à 14,8 euros en fin de séance...