En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
+0.43 %
5 435.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 346.62
+0.32 %
DAX PTS
12 540.73
+0.38 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.13 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Quatre priorités pour la future stratégie nationale de santé

| AFP | 358 | Aucun vote sur cette news
La ministre de la Santé Agnès Buzyn à Paris, le 28 juillet 2017
La ministre de la Santé Agnès Buzyn à Paris, le 28 juillet 2017 ( bertrand GUAY / AFP/Archives )

Insister sur la prévention (tabac, alcool, alimentation), sortir du modèle du "tout-hôpital"... En pleine polémique sur le Levothyrox, la ministre Agnès Buzyn a lancé lundi une grande concertation sur les priorités de la stratégie nationale de santé du gouvernement.

Après cette phase de concertation qui impliquera représentants du secteur de la santé, élus et usagers, cette stratégie sera adoptée en décembre par décret et mise en oeuvre dès 2018, a indiqué la ministre.

"L'objectif est de développer une vision de moyen et long terme" afin de "redonner de l'impulsion et du souffle à nos politiques de santé", a déclaré Mme Buzyn lors d'une conférence de presse au ministère.

Quatre axes prioritaires ont été définis sur la base d'un rapport du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP): la prévention et la promotion de la santé dès l'enfance, la lutte contre les inégalités sociales et territoriales d'accès à la santé, la nécessité d'accroître "la pertinence et la qualité des soins", et enfin l'innovation (télémédecine, objets connectés...).

L'espérance de vie des Français est élevée: 85,4 ans pour les femmes, 79,3 pour les hommes
L'espérance de vie des Français est élevée: 85,4 ans pour les femmes, 79,3 pour les hommes ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )

Si l'espérance de vie des Français (85,4 ans pour les femmes, 79,3 pour les hommes) est élevée, le rapport du HCSP constate une hausse des maladies chroniques (cancers, diabète, maladies cardiaques, maladies neurodégénératives comme Alzheimer...).

"Les maladies chroniques touchent quelque 15 millions de personnes en France et selon les projections, ce nombre pourrait monter à 20 millions en 2020", a expliqué à l'AFP le professeur Franck Chauvin, président du HCSP.

- "Virage préventif" -

D'où l'importance de la prévention, qui devra selon Mme Buzyn être une "priorité" de la stratégie nationale, "avec une attention particulière pour les publics précaires et les enfants".

En plaidant pour un "virage préventif" du système de santé français, le HCSP suggère de mettre l'accent sur les "trois facteurs de risque" (alimentation, alcool, tabagisme) qui expliquent une part majeure de la mortalité évitable, ainsi que sur les questions de pollution.

La ministre a déjà déclaré vouloir donner plus d'importance à la prévention (promotion d'une alimentation saine, de l'activité physique, lutte contre les addictions et contre les maladies infectieuses).

Agnès Buzyn a annoncé l'extension du nombre de vaccins obligatoires pour les jeunes enfants, qui fait polémique
Agnès Buzyn a annoncé l'extension du nombre de vaccins obligatoires pour les jeunes enfants, qui fait polémique ( / AFP/Archives )

Elle a ainsi annoncé l'extension du nombre de vaccins obligatoires pour les jeunes enfants, qui fait polémique, ainsi que l'augmentation progressive du prix du tabac.

Le prix du paquet de cigarettes "va augmenter de trois euros, la question c'est +A quel rythme?+", a-t-elle rappelé lundi.

Autre objectif: rendre le parcours de soins plus pertinent, ce qui, selon le HCSP, doit conduire à "sortir du modèle du tout-hôpital", qui est une spécificité française, pour "réorienter l'offre de soins vers les soins de ville" (en libéral).

- "Hospitalisations ponctuelles" -

Le HCSP pointe du doigt en particulier "le poids majeur des hospitalisations ponctuelles" (une à deux journées), qui est "le premier poste de dépenses de l'Assurance maladie (31 milliards de dépenses, avec une progression de 2,4 % pour la période 2012-2015)".

Les maladies chroniques comme les cancers, le diabète, les maladies cardiaques et neurodégénératives comme Alzheimer augmentent
Les maladies chroniques comme les cancers, le diabète, les maladies cardiaques et neurodégénératives comme Alzheimer augmentent ( FRED TANNEAU / AFP/Archives )

Enfin, un plan de lutte contre les déserts médicaux sera annoncé en octobre, pour contrer les "inégalités sociales et territoriales d'accès aux soins", a souligné la ministre.

Elle a insisté sur "la nécessité de faire de la santé un objectif de toutes nos politiques, qu'elles soient éducatives, environnementales, agricoles, sportives ou judiciaires".

Un Comité interministériel de la santé se réunira en décembre sous l'autorité du Premier ministre, avant l'adoption de la stratégie nationale.

Le lancement de cette consultation intervient alors que Mme Buzyn doit gérer la crise du Levothyrox. La justice s'est saisie du dossier vendredi et va enquêter après les plaintes de malades de la thyroïde victimes d'effets secondaires de la nouvelle formule de ce médicament.

"Des patients se sont sentis pris de court, mal informés, je le conçois. Nous allons en tirer les enseignements", a dit la ministre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2018

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 13/07/2018

L'ANR de liquidation dilué grimpe à 2,2 euros (1,49 euro au 31 mars 2017)...

Publié le 13/07/2018

  Aujourd'hui, la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré contraignant l'accord de transaction Fortis conclu entre Ageas, Stichting FORsettlement et les…

Publié le 13/07/2018

Officiis Properties rappelle avoir cédé l'immeuble Salengro le 19 décembre 2017...

Publié le 13/07/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement       SICAF au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…