En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 403.41 PTS
-0.16 %
5 418.50
+0.12 %
SBF 120 PTS
4 329.99
-0.16 %
DAX PTS
12 358.87
+0.00 %
Dowjones PTS
25 307.70
+0.48 %
7 445.37
+0.60 %
1.134
-0.54 %

Kurzawa (PSG) cible de maîtres chanteurs, une nouvelle vidéo embarrasse le foot français

| AFP | 343 | Aucun vote sur cette news
Le défenseur international du PSG Layvin Kurzawa (c) lors du match contre l'Olympique Lyonnais, le 17 septembre 2017 au Parc des Princes
Le défenseur international du PSG Layvin Kurzawa (c) lors du match contre l'Olympique Lyonnais, le 17 septembre 2017 au Parc des Princes ( CHRISTOPHE SIMON / AFP )

Après Mathieu Valbuena, Layvin Kurzawa: le défenseur international du PSG, filmé alors qu'il moquait le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps, a été la cible de maîtres chanteurs qui ont sauté sur l'occasion pour exploiter ce nouveau dérapage d'une jeune star du foot.

L'enquête confiée à l'Office central de lutte contre le crime organisé (Oclco) a permis l'interpellation de quatre hommes, âgés de 25 à 30 ans.

Trois d'entre eux ont été placés en détention provisoire et le quatrième placé sous contrôle judiciaire par un juge d'instruction de Versailles.

Les quatre suspects avaient cherché à tirer profit d'un enregistrement vidéo dans lequel apparaît le latéral gauche du PSG et de l'équipe de France, filmé cet été à son insu dans un bar à chicha parisien en train de critiquer Didier Deschamps, selon des sources proches du dossier confirmant une information d'Europe 1.

"Dans cet enregistrement, le joueur a des gestes déplacés pour le sélectionneur de l'équipe de France", a expliqué une source proche de l'enquête.

Ayant récupéré cette vidéo, l'équipe de maîtres-chanteurs prend contact avec le défenseur du Paris Saint-Germain avec l'objectif de lui extorquer près de 200.000 euros. Mais le joueur décide de signaler les faits à la police.

Comme dans l'affaire du chantage à la sex-tape de Mathieu Valbuena, un policier se fait passer pour un intermédiaire du joueur et fixe un rendez-vous aux malfaiteurs.

Les investigations en amont du rendez-vous montrent que la bande n'a pas l'intention de s'y rendre car les malfaiteurs projettent d'agresser le joueur à la sortie de son domicile.

Les policiers mettent en place un dispositif près du domicile du joueur dans les Yvelines. Trois hommes sont interpellés en flagrant délit début août. Un autre complice est arrêté en septembre.

- Feuilleton de la sex-tape Valbuena -

Agé de 25 ans, Layvin Kurzawa aime bien provoquer, balle au pied ou ailleurs: il a d'ailleurs payé cher en termes d'image un "chambrage" en Espoirs en 2014 contre la Suède.

Il a signé en 2015 au PSG en provenance de Monaco. Dimanche soir, il évoluait sur la pelouse du Parc des Princes lors de la victoire du PSG face à Lyon (2-0).

Sélectionné neuf fois en équipe de France, il a notamment disputé les deux derniers matches des Bleus le 31 août face aux Pays-Bas (4-0), puis face au Luxembourg (0-0), où sa performance sur le terrain a été jugée décevante.

Pour Didier Deschamps, qui a perdu sur blessures Paul Pogba et Ousmane Dembélé, l'existence de cette vidéo est une mauvaise nouvelle de plus avant le Bulgarie-France du 7 octobre à Sofia, match capital pour les qualifications du Mondial-2018.

Le sélectionneur des Bleus commence en tout cas à être habitué à faire face aux conséquences de fâcheuses vidéos mettant en scène des joueurs.

L'entraîneur de l'équipe de France doit en effet déjà gérer l'interminable feuilleton de la sex-tape de Mathieu Valbuena, où les attaquants français Karim Benzema et Djibril Cissé ont été mis en cause, et qui a eu un immense retentissement dans le foot français.

Dans un autre registre, un ex-joueur du PSG s'était déjà illustré par des propos peu amènes visant son entraîneur. Le défenseur ivoirien Serge Aurier, qui joue désormais à Tottenham (1re div. anglaise), avait déclenché en février 2016 une polémique en qualifiant de "fiotte" Laurent Blanc sur le réseau social Périscope.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

L'international français avait exprimé, à plusieurs reprises, sa volonté d'obtenir un temps de jeu plus régulier...

Publié le 14/08/2018

Innelec Multimedia a réalisé un chiffre d’affaires de 14,2 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018/2018 (clos fin juin). Ce chiffre est en baisse de 7,2% à données publiées et…

Publié le 14/08/2018

Net recul de l'activité caoutchouc, en raison de la baisse des prix.

Publié le 14/08/2018

SII a enregistré au cours de 1er trimestre de l'exercice 2018/2019 un chiffre d'affaires de 147,61 ME, en croissance de 13,9%...

Publié le 14/08/2018

En juillet 2018, le trafic de Paris Aéroport est ressorti en hausse de 3,7% par rapport au mois de juillet 2017, avec 10,4 millions de passagers accueillis, dont 7,2 millions à Paris-Charles de…