5 267.13 PTS
+0.00 %
5 262.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 211.68
-0.20 %
DAX PTS
12 594.81
+0.00 %
Dowjones PTS
22 296.09
-0.24 %
5 867.35
+0.00 %
Nikkei PTS
20 333.70
-0.31 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Quand un manuel de maths demande aux élèves de compter des migrants

| AFP | 177 | Aucun vote sur cette news
Des lycéens passent une épreuve du baccalauréat, le 15 juin 2017 à Paris
Des lycéens passent une épreuve du baccalauréat, le 15 juin 2017 à Paris ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

"Combien de migrants sont arrivés sur l'île au bout de huit semaines ?": l'exercice de mathématiques d'un manuel de terminale des éditions Nathan suscitait vendredi de vives réactions sur les réseaux sociaux.

"Des migrants fuyant la guerre atteignent une île en Méditerranée. La première semaine, il en arrive 100. Puis chaque semaine, le nombre de nouveaux arrivants augmente de 10%. Par combien est multipliée une quantité lorsqu'elle augmente de 10% ?" : ainsi commence l'énoncé de l'exercice.

En conclusion, les lycéens sont invités à "déduire le nombre total de migrants qui seront arrivés dans cette île au bout de 8 semaines", en arrondissant "à l'unité".

Paru dans un ouvrage de Terminale à destination des filières ES et L (édité en 2017), et illustré par une photo de migrants sur un bateau pneumatique, cet exercice a été posté vendredi sur Facebook et relayé sur les réseaux sociaux ainsi que par plusieurs sites de presse.

Contactée par l'AFP, la maison d'édition Nathan confirme l'authenticité de cet énoncé.

Sur Twitter, les réactions étaient nombreuses vendredi: "Comment la maison d'édition a-t-elle pu laisser passer ça?", "Dites #EditionsNathan demain les calculs c'est le coût de ces envahisseurs de migrants!??!", "Instrumentaliser les migrants dans les livres pour les gosses est profondément indigne", pouvait-on lire parmi les tweets sur le sujet.

Dans la soirée, les éditions Nathan ont réagi à la polémique dans un communiqué publié sur leur page Facebook: les programmes actuels invitent à "traduire une situation concrète à l’aide d’une suite arithmético-géométrique. C’est ce que nous avons souhaité appliquer dans cet exercice en prenant un exemple d’une population qui croît régulièrement en lien avec un sujet d'actualité".

"Néanmoins, nous comprenons que le choix de cette thématique ait pu heurter", poursuit le communiqué. "Nous nous en excusons et nous engageons à modifier la thématique de l'exercice lors de nos prochaines publications", assurent les éditions Nathan.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2017

Sur la zone de Perdido...

Publié le 26/09/2017

CGG Termine l'Etude Sub-Salifère Perdido de Pemex et Livre les Images Préliminaires        Paris, France - le 26 septembre 2017   CGG annonce ce jour la livraison…

Publié le 26/09/2017

Le groupe détaille ce matin son nouveau plan stratégique...

Publié le 26/09/2017

La dernière version arrive...

Publié le 26/09/2017

Le groupe a confirmé ses anticipations sur le coût 2017 de la transition...

CONTENUS SPONSORISÉS