5 636.43 PTS
-0.02 %
5 581.0
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 491.51
-0.08 %
DAX PTS
13 082.20
+0.03 %
Dowjones PTS
25 013.29
+1.21 %
6 905.53
+0.00 %
Nikkei PTS
22 960.34
-0.18 %

PSG: Mbappé, un grand talent, le fair-play financier, à peine un sujet

| AFP | 478 | Aucun vote sur cette news
Le nouvel attaquant du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappe au Parc des Princes à Paris le 6 septembre 2017
Le nouvel attaquant du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappe au Parc des Princes à Paris le 6 septembre 2017 ( FRANCK FIFE / AFP )

Le fair-play financier? Au Paris SG, c'est à peine un sujet, assure le président Nasser Al-Khelaïfi, confiant malgré l'ouverture d'une enquête de l'UEFA consécutive à l'arrivée de Kylian Mbappé, 2e plus gros transfert de l'histoire présenté officiellement à la presse mercredi.

"Aujourd'hui, l'objectif c'est de présenter notre grand talent, notre grand joueur Kylian Mbappé". Aux côtés de sa dernière recrue, le président du PSG a balayé d'un revers de manches les questions sur le fair-play financier (FPF).

"Bienvenue chez toi à Paris", a d'abord lancé Nasser Al-Khelaïfi à sa pépite de 18 ans, costume et aisance digne d'un "Barack Obama" comme l'a twitté son ex-coéquipier Benjamin Mendy (passé de Monaco à Manchester City).

"Pour moi, le prix (option d'achat estimée à 145 M EUR + 35 M EUR de bonus), c'est quelque chose d'assez anecdotique, ça ne va pas changer ma façon de jouer", a commenté le néo-parisien. Avant, avec une pointe d'humour, de remercier ses "avocats qui se sont fait un peu mal à la tête ces derniers temps" en négociant ce contrat complexe et colossal.

- 'Pas parler des détails' -

Kylian Mbappé
Kylian Mbappé ( Mehdi BOUDARENE / AFP )

Une transaction qui pourrait coûter cher au PSG. Le FPF stipule qu'un club ne doit dépenser plus qu'il ne gagne, même s'il possède un actionnaire richissime, comme le Qatar, propriétaire du PSG depuis l'été 2011.

Mercredi, le boss du PSG n'a pas voulu dire comment le PSG allait équilibrer ses comptes à la suite d'un été à plus de 400 millions d'euros, avec Mbappé qui est venu s'ajouter à l'achat de Neymar (222 M EUR payés à Barcelone, transfert le plus cher de l'histoire).

"Sur le fair-play financier, je ne vais pas parler des détails. Le plus important, c'est qu'on a tout fait dans les règles. Mais je ne vais pas vous dire tout ce qu'on entend vendre, ou acheter", s'est contenté de répondre 'NAK', sur le ton de la blague.

Dans un communiqué vendredi soir, quand l'enquête de l'UEFA a été annoncée, son club en avait dévoilé davantage, prévoyant notamment "une augmentation de 20 à 40% supplémentaires sur l'ensemble des leviers dont il dispose". A savoir ses "revenus internationaux, sponsoring, merchandising, billetterie, droits TV, revenus liés aux résultats sportifs, tournées été et hiver".

Avec un chiffre d'affaires estimé à 520,9 M EUR en 2015-16 par le cabinet Deloitte, le PSG espère donc générer des recettes supplémentaires de l'ordre de 100 ou 200 millions d'euros à court et moyen terme, afin d'éviter une sanction de l'UEFA, qui peut aller jusqu'à l'exclusion de la Ligue des champions.

- 'On suit tous les règlements' -

Nombreux sont ceux qui, dans l'Europe du football, se sont interrogés plus ou moins poliment sur ces ressources insoupçonnées.

Javier Tebas, président de la Liga espagnole, qui a perdu son joyau Neymar, ne décolère pas. "Un journaliste espagnol l'a défini, et j'espère ne pas être impoli, comme s'ils (le PSG, ndlr) pissaient dans le lit ou dans la piscine. Et bien Neymar est monté sur le plongeoir et a pissé dans la piscine. Nous ne pouvons pas le tolérer", a-t-il tonné mercredi dans convention sur le football à Manchester.

Le patron de la Liga avait déjà lâché en début de semaine que "le PSG est un délinquant régulier" et "viole les règles du FPF" depuis "des années".

Et même Monaco dit ne pas "comprendre si cet accord (pour Mbappé) était vraiment possible" au regard du FPF, selon son vice-président Vadim Vasilyev, interrogé par l'agence officielle russe Tass.

"Le plus important pour moi, c'est notre projet", a rétorqué 'NAK'. "On suit le règlement de l'UEFA, celui de la Fifa, tous les règlements. Si quelques clubs ne sont pas contents, ce n'est pas mon problème. Nous, on travaille pour atteindre nos objectifs".

"Je suis très confiant quant à notre position, notre recrutement", martèle le président parisien. "L'UEFA peut faire ce qu'elle veut, on a tout fait en toute transparence, on a rien caché et d'ailleurs on n'avait pas besoin de cacher quelque chose. On est transparent". Et il propose même de mettre un "bureau" du PSG à disposition de l'UEFA. Les livres de comptes suffiront.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2018

Le marché parisien peine à se trouver une tendance claire à la mi-journée avec un CAC40 qui oscille autour de l'équilibre, à 5...

Publié le 22/05/2018

Airbus et les États membres de l’Union européenne (France, Allemagne, Espagne et Royaume-Uni) ont approuvé plusieurs amendements relatifs aux avances remboursables accordées à l’A380 et à…

Publié le 22/05/2018

Paris, 22 mai 2018 - Atos et le CEA inaugurent aujourd'hui une chaire industrielle, co-financée par l'Agence nationale de la recherche (ANR), dans le but de développer la…

Publié le 22/05/2018

Airbus vent de réagir au dernier jugement de l'Organisation mondiale du Commerce au sujet d'aides publiques accordées aux appareils A350 et A380...

Publié le 22/05/2018

Communiqué de Presse             Paris, le 16 mai 2018   Tableau de déclaration mensuelle des opérations réalisées en avril 2018 Date de début du…