En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
-
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
-
DAX PTS
12 430.88
-
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.174
-0.09 %

Procès Méric : "Batskin", un témoin clé qui pourrait faire défaut

| AFP | 908 | 3 par 1 internautes
Serge Ayoub (C), fondateur de la
Serge Ayoub (C), fondateur de la "Troisième voie" arrive au tribunal d'Amiens le 27 mars 2017 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives )

Témoin clé au procès de trois skinheads jugés pour la mort de l'antifasciste Clément Méric, Serge Ayoub, figure tutélaire de la jeunesse d'ultra droite, a fait savoir mardi à la cour d'assises qu'il ne serait pas présent.

L'ancien chef des skinheads d'extrême droite à Paris, alias Batskin, a transmis un certificat médical indiquant qu'il ne pourrait être présent le 6 septembre, date de sa convocation, et adressé une lettre à la cour.

Dans ce courrier, lu à l'audience, il évoque les "risques de trouble à l'ordre public" liés à ce procès, redoutant de possibles violences des militants antifascistes qui ne manqueraient pas de venir en nombre au procès.

"Il est hors de question que le drame se réitère... et qu'une fois agressé, je sois obligé de me défendre", a écrit le fondateur de Troisième voie, un mouvement d'extrême droite dissous après la mort de Clément Méric et autour duquel gravitaient les accusés.

La formulation choisie par Ayoub a suscité des murmures dans la salle. Tout l'enjeu du procès sera de déterminer dans quelles circonstances les coups ont été portés, avec quels objets.

Les deux principaux accusés sont jugés pour des coups mortels aggravés - en réunion et avec un poing américain - et risquent jusqu'à 20 ans de prison.

Clément Méric, étudiant à Sciences Po de 18 ans, se remettait à peine d'une leucémie quand a éclaté la rixe ce 5 juin 2013, après la rencontre fortuite entre deux groupes ennemis à une vente privée de vêtements.

Frappé au moins deux fois, le jeune homme s'est écroulé sur le bitume. Un crime politique pour ses camarades autonomes, la conséquence malheureuse de provocations de jeunes gauchistes pour Serge Ayoub.

Pour Batskin, qui accueille les accusés le soir-même dans son bar, les "antifas" "ont attendu les +petits fachos+". Pour lui, Méric n'était pas de taille : "Il a joué, il a perdu", a-t-il récemment dit à l'AFP.

L'avocat général, Rémi Crosson du Cormier, s'est engagé à prendre dès demain des "nouvelles de la santé" de Serge Ayoub, qu'il compte bien entendre, n'excluant pas un recours à la "contrainte" si son état de santé le permet.

Serge Ayoub a été mis en examen dans plusieurs affaires de violences et/ou meurtres impliquant des membres de groupuscules d'extrême droite. Il n'a toutefois jamais été condamné dans ces affaires.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

  A propos du contrat Rafale en Inde     Saint-Cloud, le 21 septembre 2018 - A propos du contrat signé en 2016 avec l'Inde pour la fourniture de 36 avions de combat…

Publié le 21/09/2018

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...