Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 600.66 PTS
+0.83 %
6 621.0
+1.22 %
SBF 120 PTS
5 172.64
+0.87 %
DAX PTS
15 693.27
+0.78 %
Dow Jones PTS
34 479.60
+0.04 %
13 998.30
+0.27 %
1.211
+0. %

Grèce: procès de jeunes Afghans accusés d'avoir mis le feu au camp de Moria à Lesbos

| AFP | 248 | 4 par 4 internautes
Une famille de migrants fuit le camp de Moria incendié, le 9 septembre 2020 à Lesbos, en Grèce
Une famille de migrants fuit le camp de Moria incendié, le 9 septembre 2020 à Lesbos, en Grèce ( ANGELOS TZORTZINIS / AFP/Archives )

Quatre jeunes Afghans ont commencé à comparaître vendredi devant un tribunal de l'île grecque de Chios, accusés d'avoir mis le feu au tentaculaire camp de Moria, à Lesbos, en septembre 2020, alors le plus grand de réfugiés d'Europe dont il n'était resté que des cendres.

Arrivés menottés et encadrés par des policiers, les accusés encourent jusqu'à 15 ans de prison pour incendie criminel et appartenance à une organisation criminelle, a indiqué une source judiciaire à l'AFP.

Lors d'un procès distinct, deux autres jeunes Afghans, mineurs au moment des faits, ont été condamnés à 5 ans de prison, en mars dernier, par un tribunal de Lesbos, qui les a reconnus coupables de figurer parmi les incendiaires.

Le camp de Moria a été entièrement détruit par les flammes, dans deux feux consécutifs, les 8 et 9 septembre 2020, laissant près de 13.000 migrants sans abri en errance sur l'île de Lesbos, parmi lesquels enfants, femmes enceintes et handicapés, avant qu'un camp d'urgence ne soit ouvert à la hâte.

Les avocats des quatre Afghans devaient d'abord soulever la question de la minorité devant le tribunal de Chios. Ils dénoncent le fait que trois des accusés n'aient pas été reconnus comme mineurs au moment des faits, alors qu'ils avaient présenté des documents prouvant qu'ils avaient moins de 18 ans lors de leur arrestation.

L'essentiel de l'accusation repose sur le témoignage d'un demandeur d'asile afghan qui vivait également dans le camp de Moria et a désigné les six accusés comme auteurs de l'incendie, selon une source judiciaire.

Des migrants dans le camp de Moria incendié, le 9 septembre 2020 sur l'île de Lesbos, en Grèce
Des migrants dans le camp de Moria incendié, le 9 septembre 2020 sur l'île de Lesbos, en Grèce ( Manolis LAGOUTARIS / AFP/Archives )

Ce témoin-clé n'était pas présent à l'audience vendredi, a constaté un journaliste de l'AFP. Selon la défense, il était également absent du procès des deux mineurs afghans à Lesbos en mars, car n'avait pas pu être localisé.

Les avocats de la défense ont indiqué à l'AFP que leurs clients accusent ce témoin de les avoir désignés comme les incendiaires car ils n'appartiennent pas à la même tribu que lui.

Les violences entre tribus ou ethnies rivales étaient fréquentes dans le camp de Moria, dont la capacité d'accueil avait triplé au fil des ans, dépassant les 20.000 personnes en mars 2020.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 juin 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/06/2021

Selon un rapport de l’Inspection générale d'Orange, mandatée par le PDG Stéphane Richard, le dysfonctionnement des numéros d'urgence qui a eu lieu au soir du 2 juin 2021 serait bel et bien dû…

Publié le 11/06/2021

Canal+, la filiale de Vivendi, a annoncé dans un communiqué se retirer de la Ligue 1. Cette décision fait suite à l'attribution par la LFP des droits des lots des deux consultations Ligue 1 Uber…

Publié le 11/06/2021

5,7 millions d'actions auto détenues

Publié le 11/06/2021

Après la conversion des régimes de retraite de KLM en régimes collectifs à cotisations définies pour les pilotes et les personnels de cabine en 2017, un accord a également été conclu pour le…

Publié le 11/06/2021

Saint-Gobain a procédé en date du 11 juin 2021 à l’annulation de 5 700 000 d’actions auto- détenues achetées sur le marché. A l’issue de cette opération, le nombre total d'actions…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne