En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 810.74 PTS
+0.51 %
4 804.00
+0.38 %
SBF 120 PTS
3 832.83
+0.61 %
DAX PTS
10 931.24
+0.36 %
Dowjones PTS
24 210.42
+0.60 %
6 677.10
+0.11 %
1.140
-0.04 %

Procès Barbarin: pour la défense, "la douleur" des victimes "n'est pas le droit"

| AFP | 185 | Aucun vote sur cette news
Le cardinal Philippe Barbarin à son procès, à Lyon, le 7 janvier 2019
Le cardinal Philippe Barbarin à son procès, à Lyon, le 7 janvier 2019 ( JEFF PACHOUD / AFP )

"La douleur n'est pas le droit": l'avocat du cardinal Barbarin, jugé avec cinq anciens membres du diocèse de Lyon pour ne pas avoir dénoncé un prêtre pédophile, a plaidé jeudi que la souffrance des victimes ne faisait pas de l'archevêque un coupable.

Qualifiant de "bouleversants" les témoignages des anciens scouts sur les abus du père Bernard Preynat devant le tribunal correctionnel de Lyon, Me Jean-Félix Luciani a affirmé qu'ils ne justifiaient pas, à eux-seuls, les poursuites.

"Jusqu'où vous demande-t-on d'aller ?", a-t-il demandé aux juges. "En quoi l'émotion est-elle un titre de droit à elle seule ? (...) La douleur n'est pas le droit à elle seule, elle ne crée pas le droit", a martelé l'avocat.

Philippe Barbarin
Philippe Barbarin ( Laurence SAUBADU, Paul DEFOSSEUX / AFP )

Comme les autres en défense, il voit dans ce procès une instrumentalisation de la justice pour attaquer l'Eglise.

"Le cardinal Barbarin est-il poursuivi pour lui-même ou comme incarnation d'une institution ? (...) Depuis le départ, cet homme c'est celui qui doit incarner la malédiction de l'Eglise dans cette affaire!", a tonné Me Luciani, fustigeant "une procédure de trop", après le classement sans suite de l'affaire par le parquet en 2016.

En citant directement les mis en cause devant le tribunal, les plaignants ont pu avoir un procès, mais "moi aussi, si je cite mon voisin de palier, je vais avoir un procès", a dénigré Me Luciani.

Pour lui, le primat des Gaules est exempt de tout reproche sur un plan pénal, même si dans le passé, Philippe Barbarin a pu reconnaître des "erreurs", et même demander pardon pour ses "fautes" lors d'une messe.

Preuve de leur "acharnement" contre le cardinal selon l'avocat, il reproche aux plaignants de ne pas avoir poursuivi les proches auxquels ils ont pu se confier dans le passé, avant de se tourner vers le diocèse qu'ils accusent aujourd'hui.

"Les ecclésiastiques sont tenus à une dénonciation féroce mais alors les autres, non! On voit bien que ceux qu'on poursuit, c'est eux, pourquoi ? Parce qu'un prêtre a été un prêtre dévoyé à un moment, est-ce que pour autant ils en sont responsables à titre individuel ?", a encore plaidé Me Luciani.

Comme lui, les autres avocats de la défense plaident la relaxe, que le parquet a réclamé mercredi sans le dire en ne requérant pas de condamnation, arguant de la prescription des faits et de l'absence d'entrave à la justice.

"Nous ne sommes pas ici pour faire le procès de la conscience des uns et des autres", ni "d'une responsabilité collective qui n'existe pas au plan pénal", a souligné jeudi Me Jérôme Chomel de Varagnes, qui défend l'actuel évêque de Nevers, Thierry Brac de la Perrière, qui rencontra une victime du père Preynat en 2011 quand il exerçait dans le diocèse de Lyon.

"Nos robes sont noires, nos blouses ne sont pas blanches, on peut avoir de l'empathie (pour les victimes de pédophilie, ndlr) mais à un moment donné, nous devons trancher en droit", a plaidé Me Eymeric Molin, avocat de Xavier Grillon, qui fut le supérieur hiérarchique direct du prêtre dans le Roannais.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse   Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social      Dijon, le 16 janvier 2019…

Publié le 16/01/2019

    Communiqué de Presse     Bilan semestriel du contrat de liquidité de Crossject au 31/12/2018      Dijon, le 16 janvier 2019     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ;…

Publié le 16/01/2019

Au titre de son premier trimestre 2018/2019, Manutan a affiché un chiffre d'affaires de 192,6 millions d'euros, une croissance de 2,9% par rapport au même trimestre de l'exercice précédent. "La…

Publié le 16/01/2019

Elis annonce avoir finalisé l’acquisition de 100 % de Metropolitana en Colombie. Le groupe, qui a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires d’environ 4 millions d’euros, dispose de deux usines…

Publié le 16/01/2019

Ramsay Générale de Santé annonce le versement d’une prime exceptionnelle, dite "prime Macron", à l’ensemble de ses salariés français dont la rémunération est inférieure à 40 000 euros…