5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Vidal: la procédure d'admission post-bac est un "énorme gâchis"

| AFP | 157 | 5 par 1 internautes
La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal à Paris le 7 juin 2017
La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal à Paris le 7 juin 2017 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

La plateforme informatique d'admission post-bac (APB) est un "énorme gâchis", a jugé lundi la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal, en référence aux quelque 87.000 bacheliers toujours en attente d'une place à l'université.

Il n'est "absolument pas normal" que l'orientation de lycéens dépende d'un système informatique, a-t-elle déclaré sur France Inter, en dénonçant une "situation injuste et qui n'a aucun sens". Une vaste concertation avec les acteurs de l'enseignement supérieur doit débuter lundi pour "trouver rapidement des solutions pour la rentrée 2018", a-t-elle ajouté.

"L'objectif que je me suis fixé et que nous nous sommes fixés collectivement" est que tous les bacheliers qui le souhaitent trouvent une affectation en université, a-t-elle affirmé.

"Nous entrons dans la troisième phase et à partir du 18 juillet, le système va changer. Il reste 200.000 places disponibles dans l'enseignement supérieur et cette fois-ci les étudiants vont avoir à se positionner sur des places dont on sait qu'elles sont libres", a-t-elle ajouté.

Une concertation avec les acteurs de l'enseignement supérieur (présidents d'université, syndicats étudiants, des enseignants, fédérations de parents d'élèves, etc.) débute lundi après-midi pour discuter de la mise en place de "prérequis" avant l'entrée à la fac afin de réduire le taux d'échec en licence, via notamment une meilleure orientation des jeunes, et de supprimer le tirage au sort dès la rentrée 2018.

"Le tirage au sort, c'est fini en 2018, je m'y suis engagée", a rappelé Mme Vidal. Dans les filières dites "en tension", lorsque la demande dépasse les capacités d'accueil, les élèves sont en effet admis sur tirage au sort.

"Le tirage au sort fait que des étudiants dont a priori on pense qu'ils auraient toutes les chances de réussir dans une filière n'y ont pas accès et que d'autres dont on sait qu'ils ont très peu de chances de réussir y ont accès. Il faut qu'on soit en capacité de donner une réelle information aux étudiants y compris sur leur probabilité de réussir" à travers les "prérequis", a-t-elle ajouté.

Les facs françaises doivent accueillir chaque année quelque 40.000 étudiants supplémentaires, une hausse démographique observée depuis deux ans et qui devrait perdurer jusqu'en 2022. S'ajoutent aux néo-bacheliers les étudiants en réorientation, traités cette année sur un pied d'égalité par rapport aux jeunes ayant obtenu leur bac en 2017.

Cette année, "c'est 150.000 étudiants supplémentaires qui ont été mis dans le système APB", ce qui a "encore amplifié le gâchis" d'APB, a-t-elle détaillé.

Mi-juillet, 86.969 jeunes se trouvaient toujours sans affectation à l'université, selon des chiffres du ministère publiés samedi.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS