En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
-0.01 %

Prière funéraire en hommage à Jamal Khashoggi à Istanbul

| AFP | 311 | Aucun vote sur cette news
Plusieurs dizaines de personnes ont célébré le vendredi 16 novembre à Istanbul une prière funéraire symbolique en hommage au journaliste saoudien Jamal Khashoggi
Plusieurs dizaines de personnes ont célébré le vendredi 16 novembre à Istanbul une prière funéraire symbolique en hommage au journaliste saoudien Jamal Khashoggi ( BULENT KILIC / AFP )

Plusieurs dizaines de personnes ont célébré vendredi à Istanbul une prière funéraire symbolique en hommage au journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué le mois dernier dans le consulat de son pays et dont le corps n'a pas été retrouvé.

Devant un espace vide traditionnellement réservé au cercueil devant la mosquée Fatih, des amis de Jamal Khashoggi ont prononcé la prière de l'absent, un rite prévu dans l'islam pour les morts dont le corps a été détruit ou est introuvable, selon des correspondants de l'AFP.

Khashoggi, un éditorialiste critique du pouvoir saoudien, en particulier du prince héritier Mohammed ben Salmane, a été tué le 2 octobre dans le consulat de son pays à Istanbul. Son corps a ensuite été démembré et reste depuis introuvable.

"Comme nous sommes convaincus que son corps ne sera jamais retrouvé, nous avons décidé d'organiser cette prière pour le salut de l'âme de Jamal", a expliqué à l'AFP Fatih Öke, directeur exécutif de l'association turco-arabe des médias (TAM), dont le journaliste tué faisait partie.

Cette cérémonie qui s'est tenue sous une pluie glaçante "est aussi un message envoyé au monde pour dire que le meurtre ne restera pas impuni. Justice sera faite", a déclaré Ibrahim Pekder, un Stambouliote venu rendre hommage à Khashoggi.

Le meurtre de Khashoggi a provoqué une onde de choc mondiale et gravement terni l'image de l'Arabie saoudite, notamment celle du prince héritier surnommé "MBS".

La justice saoudienne a indiqué jeudi qu'elle réclamait la peine de mort contre cinq accusés et mis hors de cause le prince héritier, que la presse turque lie au meurtre.

Selon le procureur saoudien, une équipe a été dépêchée à Istanbul avec pour mission de ramener le journaliste de gré ou de force à Ryad, mais son chef a pris sur place la décision de le tuer sans consulter ses supérieurs.

Après la prière funéraire à Istanbul, Yasin Aktay, un ami proche de Khashoggi et conseiller du président turc Recep Tayyip Erdogan, a vivement critiqué cette version des événements.

"Ils veulent nous faire croire que les tueurs ont pris eux-mêmes la décision d'assassiner Jamal Khashoggi. Nous ne croyons pas à cette histoire", a-t-il lancé. "Nous allons continuer de demander qui sont les vrais donneurs d'ordres" du meurtre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/12/2018

La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa à l'Assemblée nationale, le 27 novembre 2018 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )La secrétaire d'Etat…

Publié le 16/12/2018

Alexandre Benalla le 19 septembre 2018 à Paris ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )L'ex-collaborateur déchu de l'Élysée Alexandre Benalla a de nouveau été mis en examen le 29 novembre pour des…

Publié le 16/12/2018

Emmanuel Macron en visite à Strasbourg, le 14 décembre 2018 ( Jean-Francois BADIAS / POOL/AFP/Archives )La popularité d'Emmanuel Macron est remontée de deux points, à 31% de satisfaits, au…

Publié le 16/12/2018

L'attaquant portugais de Lille Rafaël Leao buteur lors de la victoire 3-2 à Nîmes en 18e journée de L1 le 16 décembre 2018 ( PASCAL GUYOT / AFP )Lille a eu chaud, mais il aime le Sud. Après…

Publié le 16/12/2018

Nicolas Bay lors d'un meeting à Nice, le 1er mai 2018 ( YANN COATSALIOU / AFP/Archives )L'eurodéputé du Rassemblement national Nicolas Bay a affirmé dimanche qu'il "ne croyait pas" à la fin…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Vivendi invoque un "manque substantiel d'indépendance" de 5 administrateurs...

Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...