En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 309.90 PTS
-3.38 %
5 334.50
-2.89 %
SBF 120 PTS
4 215.94
-3.37 %
DAX PTS
11 890.35
-3.86 %
Dow Jones PTS
25 409.36
-1.39 %
8 461.83
+0.3 %

Présidentielle américaine: Bloomberg parie sur le vote des Noirs

| AFP | 244 | 5 par 1 internautes
Mike Bloomberg, candidat à la primaire démocrate, s'adresse au public lors d'un meeting à Houston le 13 février 2020.
Mike Bloomberg, candidat à la primaire démocrate, s'adresse au public lors d'un meeting à Houston le 13 février 2020. ( Mark Felix / AFP )

Le milliardaire américain Michael Bloomberg a poursuivi jeudi son offensive pour charmer l'électorat noir, qui sera déterminant dans le choix du candidat démocrate chargé de défier Donald Trump à la présidentielle en novembre.

En vue: le "Super Tuesday" du 3 mars, lorsqu'une quinzaine d'Etats, parmi lesquels le Texas, se rendront aux urnes pour les primaires démocrates.

"Ce mois-ci, nous regardons en arrière et célébrons l'histoire noire ensemble, car l'histoire noire fait partie de l'histoire américaine", a déclaré l'ancien maire de New York à propos du Black History month depuis le musée des Buffalo Soldiers, un régiment de soldats afro-américains, où il inaugurait sa campagne "Mike pour l'Amérique noire".

Ce rassemblement marquait la sixième visite de M. Bloomberg au Texas depuis son entrée dans la course à l'investiture démocrate en novembre.

Avec 19 permanences et plus de 150 employés locaux, Michael Bloomberg a gonflé ses effectifs plus que tout autre candidat démocrate au Texas.

Des partisans de Mike Bloomberg le félicitent lors de son rassemblement à Houston, le 13 février  2020
Des partisans de Mike Bloomberg le félicitent lors de son rassemblement à Houston, le 13 février 2020 ( Mark Felix / AFP )

Cet Etat est clé lors des primaires démocrates car il distribue un nombre très important de délégués --228-, soit plus que l'ensemble des 4 premiers Etats qui votent en février et où le milliardaire a choisi de ne pas se présenter. Le candidat démocrate qui obtiendra une majorité de délégués (1.991) sera désigné pour représenter le parti face à Donald Trump.

Plus que tout autre aussi, Michael Bloomberg a investi sa fortune personnelle dans des campagnes de publicité: près de 300 millions de dollars dans le pays entier, dont environ 29 millions au Texas, selon des statistiques de Kantar/Campaign Media Analysis Group.

La campagne au Texas de ce géant de l'information financière, âgé de 77 ans, met particulièrement l'accent sur la population noire.

Polémique, excuses

Pendant sa dernière visite à Houston, fin janvier, M. Bloomberg avait déjà évoqué un programme économique à destination des propriétaires et hommes d'affaires noirs.

Mike Bloomberg salue ses partisans après son discours lors d'un meeting électoral pour l'investiture démocrate, le 13 février 2020 à Houston
Mike Bloomberg salue ses partisans après son discours lors d'un meeting électoral pour l'investiture démocrate, le 13 février 2020 à Houston ( Mark Felix / AFP )

Jeudi soir, le neuvième homme le plus riche du monde, selon Forbes, a réitéré ses excuses pour les interpellations et fouilles arbitraires de la police new-yorkaise ("stop-and-frisk") dont il était jusqu'ici un ardent défenseur au nom de la lutte contre la criminalité.

"J'ai défendu cela, avec le recul, pendant trop longtemps, parce que je ne comprenais pas alors la peine involontaire que cela causait à de jeunes familles noires et hispaniques et à leurs enfants", a-t-il déclaré.

Cette polémique pour laquelle l'ancien maire de New-York s'était excusé en novembre 2019 vient de refaire surface à la faveur d'un enregistrement circulant sur les réseaux sociaux, et retweeté cette semaine par Donald Trump, où l'on entend M. Bloomberg dire: "Mettez les flics là où se trouve le crime, dans les quartiers où vivent des minorités".

M. Bloomberg a été défendu jeudi soir par un soutien texan de poids, le maire démocrate noir de Houston, Sylvester Turner: "C'est important pour moi d'entendre qu'il était reconnu que cette politique mise en place n'était pas la bonne (...) et je l'ai entendu", a déclaré M. Turner, qui a ajouté: "On ne juge pas les gens sur leurs erreurs mais sur leur capacité à reconnaître leur culpabilité et à oeuvrer collectivement vers le progrès".

"J'ai été vraiment impressionnée par ses excuses sur l'erreur qu'il a commise, il faut du courage pour présenter ses excuses devant des gens et admettre qu'on a tort", a commenté à l'AFP Yolanda Richard, membre de Moms against Molesters venue écouter M. Bloomberg.

"Pour moi, Bloomberg est vraiment celui qui pourrait battre Trump. On a tous vu ce qu'il se passait dans ce pays, dans la Maison Blanche, et on a besoin d'une alternative", a pour sa part estimé Niiobli Armah, un retraité également présent dans le public.

Alors qu'il ne s'est encore présenté à aucune primaire, le milliardaire a vu sa cote nettement grimper dans les sondages depuis son entrée en lice, arrivant même jusqu'à la troisième place de la moyenne des études d'opinion menées à travers les Etats-Unis.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/02/2020

Une erreur s'est malencontreusement glissée dans notre précédente dépêche. Les revenus 2019 sont de 68 000 et non 63 000 euros. Suit une version corrigée de l'article. Nanobiotix a publié un…

Publié le 28/02/2020

Nanobiotix a publié un chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2019 de 20 000 euros. Les revenus 2019 du spécialiste de la nanomédecine sont de 63 000 euros. La position de trésorerie au 31…

Publié le 28/02/2020

Unibel a publié un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros pour l'exercice 2019, en croissance de 2,8%, ou +1% en croissance organique. Selon le groupe, celle-ci aurait été de +2% hors impact…

Publié le 28/02/2020

A la suite de ses récentes publications, le groupe Renault souhaite préciser que le plan d’optimisation, mentionné lors de la publication des résultats annuels 2019, et ayant pour ambition de…

Publié le 28/02/2020

Iliad S.A. annonce avoir finalisé vendredi, conformément à l’accord annoncé le 3 septembre dernier, la mise en œuvre de son partenariat stratégique avec InfraVia (fonds d’infrastructure…