En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 093.40 PTS
-0.05 %
5 093.50
-0.02 %
SBF 120 PTS
4 074.10
-0.09 %
DAX PTS
11 578.35
+0.47 %
Dowjones PTS
25 339.99
+0.00 %
7 157.21
+0.00 %
1.160
+0.33 %

"Premier pas" ou sommet "historique", les réactions au sommet Trump-Kim

| AFP | 253 | Aucun vote sur cette news
Le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un signe un accord sur une dénucléarisation de la péninsule nord-coréenne le 12 juin 2018 à Singapour
Le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un signe un accord sur une dénucléarisation de la péninsule nord-coréenne le 12 juin 2018 à Singapour ( SAUL LOEB / AFP )

La poignée de main historique et l'accord sur une dénucléarisation de la péninsule coréenne conclu entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à Singapour a suscité mardi dans le monde des réactions positives mais souvent prudentes.

+ Séoul : "Un événement historique"

"L'accord de Sentosa du 12 juin restera dans l'Histoire mondiale comme un événement ayant mis fin à la Guerre froide", s'est enthousiasmé le président sud-coréen Moon Jae-in, faisant référence à l'île de Sentosa à Singapour où les deux dirigeants se sont rencontrés.

Il a rendu hommage à Kim Jong Un et à Donald Trump pour leur "courage et leur résolution".

+ Pékin : "Le début d'une nouvelle histoire"

"Le fait que les plus hauts dirigeants des deux pays soient assis côte à côte pour des pourparlers d'égal à égal a un sens important et constitue le début d'une nouvelle histoire", a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.

"La Chine s'en félicite et apporte son soutien", a ajouté le ministre. "Il s'agit d'un objectif que nous avons espéré et pour lequel nous avons travaillé".

Pour la principale alliée de la Corée du Nord, il faut une "dénucléarisation totale", ainsi que le réclament les Etats-Unis mais "en même temps, il faut qu'il y ait un processus de paix pour la péninsule (coréenne) afin de résoudre les préoccupations raisonnables de la Corée du Nord en matière de sécurité", a souligné le ministre, rappelant le "rôle important et tout à fait unique" de la Chine.

+ Moscou : "Un pas important"

"Le seul fait que cette rencontre a eu lieu est, bien sûr, positif", a salué le chef de la diplomate russe Sergueï Lavrov.

"Nous ne pouvons que saluer le fait qu'un pas en avant important a été fait. Bien sûr, le diable est dans les détails et nous devons regarder concrètement. Mais l'impulsion, pour ce que nous comprenons, a été donnée", a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov à l'agence TASS.

+ Tokyo : "Un premier pas"

L'intention de Kim Jong Un "de voir une dénucléarisation complète de la péninsule coréenne a été confirmée par écrit. Je soutiens ce premier pas vers une résolution d'ensemble des questions concernant la Corée du Nord", a déclaré le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

+ Paris : "Un pas significatif", mais ne pas oublier l'Iran

Le document signé par Donald Trump et Kim Jong Un est un "pas significatif", a salué la ministre française des Affaires européennes Nathalie Loiseau, tout en doutant "que tout ait été atteint en quelques heures".

Elle a toutefois regretté le double standard appliqué par Washington, qui a récemment rejeté l'accord sur le nucléaire iranien. L'accord nucléaire conclu avec Téhéran "est respecté par l'Iran", alors que "signer un document avec Kim Jong Un qui est allé jusqu'à obtenir l'arme nucléaire, c'est pratiquement récompenser quelqu'un qui a été à l'encontre de tous les traités internationaux", a-t-elle estimé.

+ Union européenne: "une étape capitale"

Le sommet de Singapour est "une étape capitale et nécessaire" vers une dénucléarisation, pour la représentante de la diplomatie européenne Federica Mogherini. "L'objectif ultime (...) demeure la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne", objectif qui "peut être atteint", selon elle.

+ L'AIEA "prête" à mener des "vérifications"

L'Agence internationale de l'énergie atomique se tient "prête à effectuer tout activité de vérification" sur les sites nucléaires nord-coréens si Washington et Pyongyang le demandent, a affirmé son secrétaire général Yukiya Amano, qui "salue" le résultat du sommet.

+ Varsovie : attention aux accords avec un "dictateur cruel"

"Il faut être conscient du fait que c’était une rencontre et des tractations avec un dictateur cruel", a observé Jacek Sasin, chef du comité permanent du Conseil des ministres polonais.

"Historiquement, de tels accords avec des dictateurs se sont souvent mal terminés. Il s’est avéré que le dictateur poursuivait d’autres objectifs que la partie démocratique recherchant la paix. Ce fut le cas avec Hitler, avec Staline, lors de tentatives de s’entendre avec d’autres dictateurs" (...) J’espère que cette fois ce sera différent", a-t-il ajouté.

+ Oslo: le "travail commence"

"Je trouve positif qu’il y ait eu des discussions qui, visiblement, se sont tenues avec une bonne tonalité. La déclaration qui en est ressortie comporte beaucoup de points communs avec des déclarations similaires qu’on a vues dans le passé. C’est maintenant qu’une très grande partie du travail commence", a estimé la ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Søreide, selon qui "beaucoup reste à faire".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/10/2018

EDF : risque industriel d’Hinkley Point et faible visibilité sur le nucléaire (PUT R669S) EDF semble plafonner après le test de la résistance majeure à 15.70 EUR. Un double…

Publié le 12/10/2018

La Rwandaise Louise Mushikiwabo, candidate au poste de secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le 2 août 2018 à Kigali ( JACQUES NKINZINGABO /…

Publié le 11/10/2018

Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, le 25 septembre 2018, à New York ( Ludovic MARIN / AFP/Archives )La Francophonie, réunie à partir de jeudi à Erevan, doit…

Publié le 08/10/2018

Le président sud-coréen Moon Jae-in (D) écoute le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo lors d'un entretien à la présidence à Séoul, le 7 octobre 2018, après une visite du chef de la…

Publié le 04/10/2018

Le DJIA cède pour 0,98% à 26.565 pts, le Nasdaq chute de 2,04% à 7.861 pts, et le S&P500 corrige de 1,05% à 2.894 pts...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

Des perquisitions seraient en cours aujourd'hui dans les locaux d'Opel en Allemagne, dans le cadre d'une enquête pénale sur les émissions polluantes...

Publié le 15/10/2018

  Villepinte (France), le 15 octobre 2018     Le présent document a pour finalité de présenter les opérations réalisées dans le cadre du programme de…

Publié le 15/10/2018

Sears, le distributeur de 125 ans qui a façonné les habitudes d'achat des Américains pendant la majeure partie du XXe siècle, s'est placé sous la protection de la loi sur les faillites ce jour.…

Publié le 15/10/2018

      Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11…

Publié le 15/10/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…