En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 078.71 PTS
-0.74 %
5 076.50
-0.78 %
SBF 120 PTS
4 069.37
-0.84 %
DAX PTS
11 531.26
-0.50 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.145
-0.07 %

Poutine remercie Trump pour l'aide américaine contre un attentat déjoué en Russie

| AFP | 430 | Aucun vote sur cette news
Donald Trump et Vladimir Poutine lors du sommet de l'Apec (APEC) à Danang, le 11 novembre 2017
Donald Trump et Vladimir Poutine lors du sommet de l'Apec (APEC) à Danang, le 11 novembre 2017 ( Mikhail KLIMENTYEV / SPUTNIK/AFP/Archives )

Le président russe Vladimir Poutine a remercié dimanche son homologue américain Donald Trump pour "les renseignements transmis par la CIA" à la Russie qui ont permis selon lui de déjouer un projet d'attentat à Saint-Pétersbourg (nord-ouest).

Il s'agit de la seconde conversation téléphonique entre les deux chefs d'Etat en quelques jours après celle de jeudi, au cours de laquelle ils avaient évoqué le programme nucléaire nord-coréen mais où Donald Trump avait, déjà, eu des mots chaleureux pour Vladimir Poutine.

Dimanche, le président russe "a remercié son homologue américain pour les renseignements transmis par la CIA", qui ont permis "de mettre sur la piste, découvrir et appréhender un groupe terroriste qui préparait" des attentats dans la seconde ville de Russie, selon un communiqué du Kremlin.

"Les informations reçues par la CIA se sont avérées suffisantes pour la détection, la recherche et l'arrestation des criminels", précise encore le Kremlin, dont le communiqué indique que les terroristes prévoyaient "des explosions dans la Cathédrale Notre-Dame-de-Kazan et d'autres lieux très fréquentés de la ville".

Les services de renseignement russes (FSB) avaient annoncé vendredi avoir démantelé une cellule du groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui s'apprêtait à commettre des attentats le 16 décembre à Saint-Pétersbourg. Au total, sept personnes avaient été arrêtées mercredi et jeudi.

Selon le FSB, qui a précisé avoir saisi "un grand nombre d'explosifs (...), des armes automatiques et des munitions", ce groupe planifiait notamment un "attentat suicide" ainsi que des "tueries et des explosions".

Au téléphone, Vladimir Poutine a demandé à Donald Trump "de transmettre sa gratitude au directeur de la CIA et au personnel opérationnel des services de renseignement américains".

Le président russe a ajouté que "les services spéciaux russe, s'ils reçoivent des informations sur des risques terroristes en lien avec les Etats-Unis et leurs citoyens, les transmettront immédiatement à leurs collègues américains".

- 'Importants résultats' -

Alors que les relations entre Washington et Moscou sont toujours tendues, sur fond d'accusations d'ingérence russe dans la politique américaine mais aussi de divergences profondes dans les dossiers syrien, nord-coréen ou ukrainien, Donald Trump et Vladimir Poutine ont rivalisé d'amabilités cette semaine.

Jeudi, lors de sa conférence de presse annuelle, Vladimir Poutine avait estimé que les accusations d'ingérence russe dans la présidentielle aux Etats-Unis avaient été "inventées" par les adversaires de Donald Trump pour le "délégitimer".

Mais le président russe avait aussi jugé favorablement les premiers mois économiques de Donald Trump, disant voir "de manière objective d'importants résultats en peu de temps".

Et le président russe d'ajouter qu'il souhaitait voir Moscou et Washington normaliser "leurs relations dans l'intérêt des peuples russe et américain".

"Il y a des choses qu'il aimerait faire, mais qu'il n'a pas pu effectuer encore (...) Il avait parlé d'améliorer les relations avec la Russie, mais bien sûr, même s'il souhaite le faire, il ne peut pas en ce moment à cause de certaines restrictions, que vous connaissez", avait-il déclarer.

Dans la soirée, Donald Trump n'avait pas manqué de relever ces compliments. Lors d'une conversation téléphonique avec Vladimir Poutine ayant pour thème la Corée du Nord, il avait pris l'initiative inhabituelle de remercier le président russe "pour avoir reconnu la forte performance économique de l'Amérique lors de sa conférence de presse annuelle".

Il en faudra cependant davantage pour normaliser les relations entre Moscou et Washington. Après une guerre des sanctions diplomatiques qui a culminé en septembre, chaque pays expulsant des diplomates de l'autre camp, leur confrontation touche maintenant au terrain médiatique.

En novembre, Washington a ordonné à la chaîne diffusée en anglais RT, contrôlée par l'Etat russe, de s'enregistrer comme "agent de l'étranger", faisant immédiatement réagir Moscou qui a classé à son tour plusieurs médias américains sous le même statut, après le vote d'une loi le permettant.

Aux Etats-Unis, l'enquête menée depuis mai par un procureur spécial américain sur les interférences russes s'est accéléré début décembre avec l'inculpation de Michael Flynn, ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, qui a reconnu avoir menti au FBI et a accepté de coopérer avec la justice.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Inside Secure a enregistré au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 9,1 millions de dollars, en baisse de 21%. Le spécialiste des solutions de sécurité pour appareils mobiles et connectés…

Publié le 19/10/2018

Riber, équipementier pour l'industrie des semi-conducteurs, a annoncé la commande d'une machine de production en Asie. Une société industrielle asiatique, nouveau client du groupe, vient de…

Publié le 19/10/2018

L’année 2018 devrait être un bon millésime pour Porsche. Compte tenu de ses ventes à neufs mois, le constructeur de véhicules haut de gamme espère bien réitérer sa performance record de…

Publié le 19/10/2018

Bigben a remporté un appel d'offres de grande envergure en étant sélectionné par Orange Espagne pour fournir exclusivement l'ensemble des accessoires mobiles proposés par plus de 1.000 boutiques…

Publié le 19/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre enfonce le niveau de support des 4.5 euros, accentuant la dynamique négative sur le titre. Du côté des indicateurs techniques, le RSI évolue en territoire…