En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 615.51 PTS
-
5 617.00
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 431.20
-
DAX PTS
12 372.61
-
Dowjones PTS
27 110.80
+0.13 %
7 888.79
+0.00 %
1.106
-0.05 %

Poutine promet une "réponse symétrique" à l'essai d'un missile américain

| AFP | 256 | 5 par 1 internautes
Le président russe Vladimir Poutine (G) et son homologue américain Donald Trump s'entretiennent lors du G20 d'Osaka, dans le sud du Japon, le 28 juin 2019
Le président russe Vladimir Poutine (G) et son homologue américain Donald Trump s'entretiennent lors du G20 d'Osaka, dans le sud du Japon, le 28 juin 2019 ( Brendan Smialowski / AFP/Archives )

Le président russe Vladimir Poutine a promis vendredi une "réponse symétrique" à l'essai récent par les Etats-Unis d'un missile de portée intermédiaire, leur premier depuis la Guerre froide.

"J'ordonne aux ministères russes de la Défense et des Affaires étrangères (...) d'analyser le niveau de menace créé pour notre pays par les actes des Etats-Unis et de prendre des mesures exhaustives pour préparer une réponse symétrique", a déclaré M. Poutine lors d'une réunion de son Conseil de sécurité.

Ce test américain, effectué dimanche depuis l'île de San Nicolas, au large de la Californie (ouest), selon le Pentagone, a entériné la mort du traité de désarmement INF qui abolit l'usage - par la Russie et les Etats-Unis seuls - des missiles terrestres d'une portée de 500 à 5.500 kilomètres.

Ce traité a officiellement été suspendu il y a moins d'un mois par les deux puissances rivales, qui s'accusaient mutuellement de le violer.

La Russie et la Chine avaient aussitôt condamné cet essai, en dénonçant le risque d'une "escalade des tensions militaires" et d'une relance de la course aux armements.

Les grands traités nucléaires États-Unis - Russie
Les grands traités nucléaires États-Unis - Russie ( Selim CHTAYTI / AFP/Archives )

"Il est évident que (l'essai du missile américain) n'était pas le résultat d'une improvisation, mais un maillon de plus dans une chaîne d'évènements planifiés depuis longtemps", a estimé M. Poutine vendredi. "Cela ne fait que confirmer le fondement de nos préoccupations exprimées auparavant", a-t-il ajouté.

M. Poutine a toutefois assuré que la Russie "reste toujours ouverte à un dialogue constructif et d'égal à égal avec les Etats-Unis afin de rétablir la confiance et renforcer la sécurité internationale".

Avec la fin du traité INF, il ne reste désormais en vigueur qu'un seul accord nucléaire bilatéral entre Moscou et Washington: le traité START, qui maintient les arsenaux nucléaires des deux pays bien en-deçà du niveau de la Guerre froide. Il doit arriver à échéance en 2021.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/09/2019

Le PDG d'Orange dénonce dans un entretien publié par 'Les Echos' le comportement de l'Arcep vis-à-vis de l'opérateur téléphonique, qui "frôle le harcèlement" selon lui.

Publié le 17/09/2019

Le service utilise la nouvelle gamme de décodeurs 4K P400 d'Ocilion, qui offre la flexibilité nécessaire...

Publié le 17/09/2019

Ces obligations feront l'objet d'une demande d'admission aux négociations sur Euronext Access à Paris...

Publié le 17/09/2019

Le dividende distribué par les filiale de confection de Millet Innovation contribue significativement aux résultats...

Publié le 17/09/2019

PEACE, pour "Pakistan and East Africa Connecting Europe", est un système de câble sous-marin ouvert et neutre financé par HENGTONG Optic-electric (HKT)...