En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 990.33 PTS
-1.25 %
4 997.50
-1.04 %
SBF 120 PTS
4 003.23
-1.14 %
DAX PTS
11 342.52
-1.58 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.146
+0.00 %

Poutine et Porochenko discutent d'un "échange des prisonniers"

| AFP | 270 | Aucun vote sur cette news
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le président Vladimir Poutine à Pékin, en Chine, le 8 juin 2018
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le président Vladimir Poutine à Pékin, en Chine, le 8 juin 2018 ( Greg Baker / POOL/AFP )

Les présidents russe et ukrainien, Vladimir Poutine et Petro Porochenko, ont évoqué lors d'une conversation téléphonique un "échange des prisonniers" entre les deux pays, a annoncé le Kremlin samedi dans un communiqué.

Les deux hommes ont parlé de "questions humanitaires dont l'échange des personnes détenues" lors de cette conversation dont l'initiative "revient à l'Ukraine", indique le Kremlin.

"Vladimir Poutine a souligné la nécessité de libérer sans tarder les journalistes russes arrêtés en Ukraine", selon le communiqué.

M. Poutine fait référence notamment au journaliste ukraino-russe Kyrylo Vychynski, responsable en Ukraine de l'agence de presse russe RIA Novosti, arrêté fin mai à Kiev et inculpé de "haute trahison", un crime passible de 15 ans de prison.

La présidence ukrainienne a de son côté indiqué dans un communiqué que M. Porochenko "a souligné l'importance d'une libération rapide des prisonniers politiques ukrainiens détenus en Russie et dans les territoires occupés", terme utilisé par Kiev pour désigner la Crimée annexée et l'est de l'Ukraine sous contrôle séparatiste.

Petro Porochenko a notamment indiqué être "inquiet" de la détérioration de l'état de santé des prisonniers ukrainiens en grève de la faim, notamment le cinéaste Oleg Sentsov.

Opposé à l'annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014, Oleg Sentsov a été condamné en août 2015 pour "terrorisme" et "trafic d'armes". Il purge une peine de 20 ans dans une prison du Grand nord en Russie et observe une grève de la faim depuis plus de trois semaines.

Des représentants des droits de l'homme des deux pays visiteront "dans un futur proche" les prisonniers détenus respectivement dans les prisons russes et ukrainiennes, selon les deux communiqués.

M. Poutine avait assuré jeudi "ne pas penser" échanger "pour l'instant" Oleg Sentsov contre Kyrylo Vychynski.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Orange Business Services et Telespazio, société commune de Leonardo et Thales, annoncent s’unir pour fournir des services de télécommunication par satellite au Ministère des Armées. Les deux…

Publié le 23/10/2018

Un des points faibles historiques d’Atos est revenu le hanter pour la deuxième publication consécutive : la faiblesse de sa croissance organique. Déjà décevante au premier semestre, elle…

Publié le 23/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...

Publié le 23/10/2018

Eurofins a fait état d’une progression de 30,6% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 955 millions d’euros. La croissance organique est ressortie à plus de 5%, en ligne avec…