5 340.10 PTS
-0.32 %
5 327.0
-0.42 %
SBF 120 PTS
4 254.52
-0.46 %
DAX PTS
13 064.63
-0.03 %
Dowjones PTS
24 620.79
+0.46 %
6 428.31
+0.60 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Poutine confiant sur sa relation avec Trump

| AFP | 222 | Aucun vote sur cette news
Les présidents russe Vladimir Poutine et américain Donald Trump à Hambourg, en Allemagne, le 7 juillet 2017
Les présidents russe Vladimir Poutine et américain Donald Trump à Hambourg, en Allemagne, le 7 juillet 2017 ( SAUL LOEB / AFP )

Vladimir Poutine s'est montré confiant samedi sur une relance de la relation russo-américaine après son premier entretien avec Donald Trump, jugeant son homologue "très différent" de l'impression qu'il pouvait donner.

"Le Trump qu'on voit à la télé est très différent du Trump réel. Il perçoit de manière tout à fait adéquate son interlocuteur, répond rapidement aux questions posées", a déclaré le président russe au cours d'une conférence de presse à l'issue du sommet du G20 à Hambourg en Allemagne.

Les deux dirigeants ont mis à plat les contentieux bilatéraux et marqué leur volonté d'aller de l'avant pendant leur toute première rencontre vendredi en marge du sommet, selon le compte-rendu fourni par leurs délégations.

"Je pense que des relations personnelles ont été établies" et des "bases jetées" pour une détente américano-russe, a résumé Vladimir Poutine.

"Il y a toutes les raisons de croire que nous pourrons rétablir au moins partiellement le niveau de coopération dont nous avons besoin", a-t-il assuré.

Le maître du Kremlin n'a jamais eu d'atomes crochus avec Barack Obama et, jusqu'ici, les espoirs de réchauffement avec l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche se sont brisés sur les soupçons d'ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine en 2016.

Sur ce sujet très sensible, qui empoisonne son début de mandat, Donald Trump a "posé beaucoup de questions", a affirmé le maître du Kremlin.

"J'ai donné des éclaircissements. Il m'a semblé qu'il était satisfait de ces réponses" et qu'il les a "acceptées", a renchéri Vladimir Poutine, confirmant le récit fait la veille à ce sujet par le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

La Maison Blanche a présenté l'entretien sous un autre jour, racontant que Donald Trump, très attendu dans son pays sur cette question, s'était montré offensif face à son homologue.

Abordant plus concrètement le cas de la Syrie, autre sujet de tension entre leurs deux pays, Vladimir Poutine a jugé possible un terrain d'entente avec Donald Trump.

"Il me semble que la position des Etats-Unis (sur la Syrie) est devenue plus pragmatique", a-t-il déclaré, se félicitant de l'accord trouvé la veille avec son homologue pour l'instauration d'un cessez-le-feu dans le sud-ouest de la Syrie.

"C'est l'une des percées qu'on a réussi à obtenir (..) C'est un résultat réel du travail avec les Etats-Unis", a dit le président russe. "Il y a une compréhension (mutuelle du fait) que si on unit nos efforts, nous pourrons faire beaucoup", a-t-il souligné.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

EDF progresse de 0,3% à 10,505 euros. L’électricien a confirmé son objectif d'Ebitda 2017 malgré une production nucléaire plus faible que prévu. Le groupe entend toujours dégager un Ebitda…

Publié le 15/12/2017

Barrière en vue

Publié le 15/12/2017

Information réglementée - Informations privilégiées - 15 décembre 2017 - 16h45 CET   LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE PUBLIÉ, DISTRIBUÉ OU DIFFUSÉ,…

Publié le 15/12/2017

Après la forte hausse du titre

Publié le 15/12/2017

bioMérieux a un nouveau patron...

CONTENUS SPONSORISÉS