En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 080.50
-0.64 %
SBF 120 PTS
4 078.12
-0.63 %
DAX PTS
11 551.39
-0.33 %
Dowjones PTS
25 476.40
+0.38 %
7 163.12
+0.66 %
1.150
+0.36 %

Afghanistan : pour le dernier jour de l'année, un attentat à des funérailles fait 18 morts

| AFP | 655 | Aucun vote sur cette news
Des personnels de sécurité à Jalalabad, après une attaque kamikaze lors de funérailles dans l'est de l'Afghanistan, le 31 décembre 2017
Des personnels de sécurité à Jalalabad, après une attaque kamikaze lors de funérailles dans l'est de l'Afghanistan, le 31 décembre 2017 ( NOORULLAH SHIRZADA / AFP )

Au moins 18 personnes ont été tuées et treize blessées dimanche dans un attentat qui s'est produit lors de funérailles dans l'est de l'Afghanistan, pour le dernier jour d'une année 2017 résolument sanglante dans le pays.

Aucun groupe n'a encore revendiqué cette attaque, que des responsables provinciaux avaient d'abord attribué à un kamikaze, avant d'indiquer qu'elle avait été provoquée par une moto piégée.

Les talibans ont toutefois affirmé sur Twitter qu'ils n'avaient rien à voir avec l'attentat de dimanche, le dernier d'une année qui a vu les civils payer un lourd tribu à la guérilla minant leur pays depuis plus de quinze ans.

"Notre enquête a conclu que l'explosion avait été causée par une moto piégée", a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouverneur du Nangarhar, Attaullah Khogyani.

Attaque suicide en Afghanistan
Attaque suicide en Afghanistan ( Laurence CHU / AFP )

Dix-huit personnes sont mortes et treize ont été blessées, a-t-il ajouté dans un nouveau bilan à la hausse. Le dernier faisait état de quinze morts et quatorze blessés.

"Toutes les victimes sont des civils", a ajouté M. Khogyani, ajoutant que l'attaque s'était produite vers 13H30 (09H00 GMT), durant les funérailles d'un ancien gouverneur du district de Haska Mina, décédé naturellement.

Sur la scène de l'attentat, des mares de sang témoignaient de la violence de l'explosion, tout comme une multitude de vêtements et de chaussures disséminés sur le sol. Un rickshaw était partiellement calciné dans le cimetière.

- Terreur -

D'autres photos postées sur les réseaux sociaux montraient des corps gisant à terre, alors qu'un filet de fumée noir montait vers le ciel. Des participants aux funérailles, pour la plupart des hommes âgés, couraient, terrifiés, pour se protéger.

Sur les lieux de l'attentat, le 31 décembre
Sur les lieux de l'attentat, le 31 décembre ( NOORULLAH SHIRZADA / AFP )

L'attaque intervient trois jours après un attentat suicide à Kaboul contre un centre culturel chiite, qui avait fait 41 mort et 84 blessés. Lui-même faisait suite à une attaque le jour de Noël contre une antenne des services de renseignements afghans de la capitale, dans laquelle six personnes avaient été tuées.

Le Nangarhar, dans l'est de l'Afghanistan, frontalier avec le Pakistan, est le bastion de l'Etat islamique, qui a revendiqué ces deux actions dans Kaboul.

Arrivé en 2015 en Afghanistan, l'EI multiplie les attentats dans le pays, alors que les talibans, encore responsables du plus grand nombre de victimes, ont accru leur harcèlement contre les forces de sécurité.

L'année 2017 a été particulièrement meurtrière pour les civils afghans, avec un nombre de victimes qui s'annonce parmi les plus élevés depuis la chute des talibans en 2001 et l'arrivée d'une coalition internationale menée par les Etats-Unis, partie en 2014.

Plus de 8.000 civils ont été tués ou blessés du fait du conflit sur les neuf premiers mois de l'année, selon la mission de l'ONU en Afghanistan (Manua).

Les 11.418 victimes - dont quelque 4.500 tués - recensées en 2016 constituaient déjà un record depuis que l'ONU recense le pertes civiles en 2009.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Sensorion perd 38% ce soir à 1,72 euro dans un volume représentant près de 9% du capital...

Publié le 19/10/2018

Communiqué de presse Le 18 octobre 2018     Croissance du Chiffre d'Affaires et nette augmentation de la rentabilité portées par des offres de services…

Publié le 19/10/2018

Bis repetita. Daimler vient de lancer un nouvel avertissement sur ses résultats 2018. Le constructeur automobile allemand s'attend désormais à un résultat d'exploitation (Ebit) «…

Publié le 19/10/2018

Un accord salarial a été conclu vendredi entre Air France et les organisations syndicales représentatives CFDT, CFE-CGC/UNAC, FO/SNPNC, SPAF et UNSA aérien Air France (sol et PNC). Ces…

Publié le 19/10/2018

Bigben Interactive émet 295.575 actions nouvelles d'une valeur nominale de 2 euros chacune en paiement d'une partie de la transaction...