5 372.38 PTS
+0.08 %
5 372.50
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 288.39
+0.13 %
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 276.27
+0.49 %
6 111.76
+0.31 %
Nikkei PTS
21 457.64
+0.04 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Porto Rico: évacuations près d'un barrage fissuré après le passage de Maria

| AFP | 146 | Aucun vote sur cette news
Une habitante de San Juan dans une rue inondée après le passage de l'ouragan Maria, le 22 septembre 2017 à Porto Rico
Une habitante de San Juan dans une rue inondée après le passage de l'ouragan Maria, le 22 septembre 2017 à Porto Rico ( Ricardo ARDUENGO / AFP )

Les autorités de Porto Rico poursuivaient samedi l'évacuation de plusieurs milliers d'habitants du nord-ouest du pays après la découverte d'une fissure sur un barrage provoquée par les pluies diluviennes de l'ouragan Maria, qui repartait samedi vers la haute mer dans l'Atlantique Ouest.

Maria a fait au moins 13 morts sur ce territoire américain dévasté, sans électricité ni télécommunications, portant à 33 le nombre total de victimes dans l'ensemble des Caraïbes.

Dans son bulletin de 15H00 GMT, le Centre américain des ouragans indique que Maria, désormais classé en catégorie 3 (sur une échelle de 5), se situe à 515 km à l'est de Nassau et s'éloigne vers le nord-ouest de l'Atlantique. L'alerte a été levée dans l'archipel des Bahamas qui avait été durement frappé par Irma il y a deux semaines.

Environ 70.000 personnes ont commencé à quitter les alentours du barrage de Guajataca, construit dans les années 1920, où une fissure a été détectée vendredi après-midi. Le service météorologique de Porto Rico avait émis une alerte inondations jusqu'à samedi, évoquant une "situation extrêmement dangereuse" le long du Rio Guajataca.

Maisons détruites et rue inondée à Juana Matos, sur l'île de  Porto Rico, le 21 septembre 2017 après le passage de l'ouragan Maria
Maisons détruites et rue inondée à Juana Matos, sur l'île de Porto Rico, le 21 septembre 2017 après le passage de l'ouragan Maria ( HECTOR RETAMAL / AFP )

"Toutes les zones entourant la rivière Guajataca doivent évacuer immédiatement. Les vies des habitants sont en danger", avait-il indiqué sur Twitter. Le gouverneur de Porto Rico, Ricardo Rossello, avait peu après ordonné l'évacuation des habitants de cette zone.

- 'Absolument anéanti' -

Samedi matin, le service météorologique portoricain a étendu l'alerte inondations aux quartiers de Western Quebradillas et Eastern Isabela, qui abritent environ 8.000 habitants, jusqu'à 12H00 GMT, tout en abaissant le niveau d'alerte dans d'autres zones de l'île.

Hector Pesquera, directeur de la Sécurité publique de Porto Rico, interviewé par le journal local El Vocero, a expliqué qu'un drain du barrage, qui laisse normalement passer une petite quantité d'eau à un flux contrôlé, avait cédé.

Des habitants utilisent un kayak pour se déplacer dans leur rue inondée, à Juana Matos, sur lîle de Porto Rico, le 21 septembre 2017 après le passage de l'ouragan Maria
Des habitants utilisent un kayak pour se déplacer dans leur rue inondée, à Juana Matos, sur lîle de Porto Rico, le 21 septembre 2017 après le passage de l'ouragan Maria ( HECTOR RETAMAL / AFP )

L'édifice subit le poids de tonnes de pluie déversée par l'ouragan et la fuite pourrait provoquer des inondations soudaines, a indiqué samedi un responsable gouvernemental, sous couvert d'anonymat.

Porto Rico fait face depuis mercredi à une situation préoccupante avec des inondations et des pluies torrentielles. Ce territoire de 3,4 millions d'habitants se retrouve sans électricité peut-être pour plusieurs mois, et avec un réseau de télécommunications presque entièrement détruit.

"Porto Rico est absolument anéanti", avait lancé jeudi le président américain Donald Trump, après avoir décrété l'état de catastrophe naturelle, libérant des fonds pour l'aide d'urgence et la reconstruction.

L'ouragan Maria
L'ouragan Maria ( Sabrina BLANCHARD / AFP )

Le port de San Juan était rouvert partiellement samedi, selon les gardes-côtes américains. "Nous essayons d'ouvrir les ports et nous nous servons déjà des aéroports pour venir en aide à la population et lui apporter les produits de première nécessité", avait auparavant expliqué sur CNN le responsable de l'Agence fédérale de secours (Fema), Brock Long.

- 'Nous nous relèverons' -

Maria est "la tempête la plus dévastatrice" depuis près d'un siècle, selon les autorités. En 1928, l'ouragan Okeechobee avait fait 300 morts.

Frappée de plein fouet mardi par Maria, la Dominique paye le plus lourd tribut matériel --avec 90% des infrastructures endommagées-- et humain avec au moins 15 morts. Ailleurs dans les Caraïbes, trois personnes sont mortes à Haïti et deux sur l'île française de Guadeloupe.

Un temps totalement coupée du monde, la Dominique a repris vendredi les rotations maritimes avec la Guadeloupe et la Martinique, départements français séparés de ses côtes par la mer des Caraïbes.

Sur cette île de 72.000 habitants, la circulation est presque impossible avec des routes encombrées d'amas de fils électriques, de tôles et de bois, voire effondrées,

Il n'y a plus d'eau, plus d'électricité, presque plus de réseau télécoms, le stade est un héliport et l'hôpital est partiellement détruit. Un couvre-feu est instauré de 16H00 à 8H00 du matin.

Malgré la confusion quasi-totale, aucun habitant croisé par l'AFP ne se plaint: "La Dominique est forte, nous nous relèverons!", lance Christina Morancy, une habitante de Newtown, commune défavorisée proche de Roseau.

En République dominicaine, Maria a endommagé plus de 4.800 habitations, provoqué l'évacuation de quelque 18.000 personnes et inondé 31 localités.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/09/2017

Porto Rico Maria a fait au moins 13 morts sur ce territoire américain, portant à 33 le nombre total de victimes dans l'ensemble des Caraïbes. Dans son dernier bulletin publié à 09H00 GMT, le…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Les marchés européens ont terminé en légère hausse, soutenus par l’espoir d’une réforme fiscale aux Etats-Unis. Une résolution budgétaire américaine ouvrant la voie aux réductions…

Publié le 20/10/2017

  DESCRIPTIF PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS AUTORISE PAR L'ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DES ACTIONNAIRES DU 27 JUIN 2017   Paris, le 20 octobre 2017   Conformément aux…

Publié le 20/10/2017

Paypal évolue sur ses plus hauts depuis son entrée en Bourse en juillet 2015. L’action du spécialiste du paiement en ligne progresse de 4,89% à 70,58 dollars à la faveur d’une performance…

Publié le 20/10/2017

WORLDLINELe spécialiste des systèmes de paiements publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.source : AOF

Publié le 20/10/2017

      Crédit Agricole Normandie-Seine Information financière trimestrielle Résultats au 30 septembre 2017 Bois-Guillaume, le 20 octobre 2017 Une activité…

CONTENUS SPONSORISÉS