En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Pollution: une "zone à ultra basse émission" entre en vigueur à Londres

| AFP | 314 | 1 par 1 internautes
Les nouveaux panneaux de signalisation indiquant l'entrée de la zone à ultra basse émission dans le centre de Londres, le 8 avril 2019
Les nouveaux panneaux de signalisation indiquant l'entrée de la zone à ultra basse émission dans le centre de Londres, le 8 avril 2019 ( Ben STANSALL / AFP )

Les conducteurs de véhicules vieux et polluants doivent désormais s'acquitter d'une nouvelle taxe s'ils veulent rouler dans le centre de Londres, avec l'entrée en vigueur lundi d'une zone à ultra basse émission (Ulez).

Les conducteurs de voitures à essence construites avant 2006 et de véhicules diesel construits avant 2015 devront débourser 12,50 livres (14,50 euros) par jour pour entrer dans cette zone. Pour les camions et cars, il leur faudra payer 100 livres (116 euros) par jour. Les taxis sont eux exemptés. A partir d'octobre 2021, la zone "Ulez" sera étendue à l'ensemble de la ville.

Les conducteurs de voitures à essence construites avant 2006 et de véhicules diesel construits avant 2015 devront débourser 12,50 livres par jour pour entrer dans cette zone
Les conducteurs de voitures à essence construites avant 2006 et de véhicules diesel construits avant 2015 devront débourser 12,50 livres par jour pour entrer dans cette zone ( Ben STANSALL / AFP )

Il s'agit ainsi de "diminuer les émissions toxiques et de rendre l'air de Londres plus sain pour des millions de personnes", a expliqué sur Twitter Sadiq Khan, le maire travailliste de la capitale britannique, l'une des villes les plus polluées d'Europe.

Selon la mairie de Londres, "des milliers de Londoniens meurent chaque année prématurément en raison d'une exposition de longue durée à la pollution de l'air" et les habitants de la capitale "vivent dans une région où sont dépassées les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé concernant les particules toxiques les plus dangereuses".

Cette nouvelle taxe remplace la "toxic charge" ou "T-Charge" créée en octobre 2017 et s'ajoute à la "congestion charge" (péage urbain) de 11,50 livres (13,40 euros) que payent depuis 2003 les automobiles circulant dans le coeur de Londres de 7H à 18H00 du lundi au vendredi, une mesure prise par l'ancien maire travailliste Ken Livingstone pour lutter contre les embouteillages.

S'ils ne s'acquittent pas de cette nouvelle taxe, les automobilistes risquent une amende de 160 livres et les conducteurs de camions une amende pouvant aller jusqu'à 1.000 livres.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/04/2019

Le comédien Volodymyr Zelensky, candidat à la présidentielle en Ukraine, lors d'un débat avec le président sortant Petro Porochenko, au stade Olimpiïski à Kiev, le 19 avril 2019 ( Sergei…

Publié le 20/04/2019

Affrontements entre manifestants et forces de l'ordre lors de l'acte 23 des manifestations des "gilets jaunes", le 20 avril 2019 à Paris ( Anne-Christine POUJOULAT / AFP )Mobilisés depuis plus…

Publié le 20/04/2019

Des militants du groupe Extinction Rebellion bloquent le pont de Waterloo à Londres, samedi 20 avril 2019 ( Niklas HALLE'N / AFP )Le groupe Extinction Rebellion menait samedi à Londres une…

Publié le 20/04/2019

Donald Trump salue des partisans en Floride le 18 avril 2019 ( Nicholas Kamm / AFP )Une candidate à la Maison Blanche a sonné vendredi la charge démocrate et appelé à destituer Donald Trump…

Publié le 20/04/2019

Le comédien Volodymyr Zelensky, candidat à la présidentielle en Ukraine, lors d'un débat avec le président sortant Petro Porochenko, au stade Olimpiïski à Kiev, le 19 avril 2019 ( Sergei…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…