En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 871.91 PTS
+1.21 %
5 870.5
+1.26 %
SBF 120 PTS
4 623.22
+1.1 %
DAX PTS
13 166.58
+0.86 %
Dow Jones PTS
28 015.06
+1.22 %
8 397.37
+1.07 %
1.106
+0. %

Polanski: la projection de "J'accuse" perturbée à Rennes, les salles évacuées

| AFP | 468 | 4 par 4 internautes
Le réalisateur Roamn Polanski au festival de cinéma américain de Deauville, le 7 septembre 2019
Le réalisateur Roamn Polanski au festival de cinéma américain de Deauville, le 7 septembre 2019 ( Lou BENOIST / AFP )

Des militants féministes opposés à la diffusion de "J'accuse" de Roman Polanski, visé par une nouvelle accusation de viol, ont perturbé samedi soir une séance de cinéma du TNB à Rennes, qui a été annulée, a-t-on appris dimanche.

"On a envahi le TNB à Rennes pour exiger la déprogrammation de +J'accuse+ !!! Des centaines de personnes ont été évacuées, on attend de rencontrer le directeur qui a expliqué dans une lettre que projeter +J'accuse+ c'était ouvrir le débat", a posté sur Twitter "Jeanne La Rouge", militante féministe et syndicaliste étudiante.

Après une longue discussion avec les militants, la direction a décidé de déprogrammer les trois séances prévues dimanche mais a maintenu les suivantes.

Dans une longue lettre publiée sur le site du TNB, le directeur Arthur Nauzyciel explique les raisons de son choix.

Ce film "traite d’un sujet brûlant et d’une page d'histoire honteuse de notre pays et dont le scandale se perpétue encore aujourd’hui", rappelle-t-il.

"Cependant, son réalisateur fait l’objet depuis des années de plaintes pour viols et de demandes de réparation en justice. Et depuis des années, notre société est engourdie jusqu’à la surdité quant aux questions de harcèlements sexuels et de violences faites aux femmes", poursuit-il.

Des manifestants devant le cinéma parisien Le Champo àn Paris, le 12 novembre 2019, qui protestaient contre la diffusion du film du réalisateur franco-polonais Roamn Polanski
Des manifestants devant le cinéma parisien Le Champo àn Paris, le 12 novembre 2019, qui protestaient contre la diffusion du film du réalisateur franco-polonais Roamn Polanski ( Christophe ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

A la question de savoir si l'on peut "dissocier l’oeuvre de l’homme", il répond : "Ne désirant pas penser seul cette expérience inédite, je prends le risque de maintenir les séances du film pour que cela ouvre une brèche dans la compréhension de ce que nous traversons".

"Déprogrammer le film serait évacuer le débat, sa complexité, et nous ferait rater une chance de conscientiser ce que nous traversons en apprenant de nos erreurs, si ce choix, car c’en est un, s’avère en être une", conclut M. Nauzyciel.

Interrogée par l'AFP, la militante féministe rennaise a jugé que le TNB "posait beaucoup de questions, sans apporter beaucoup de réponses comme pour se dédouaner de programmer le film". "Le TNB a un pouvoir sur les films qu'il programme et déprogrammer un film serait un acte fort. Diffuser ce film est une manière de construire une forme d'impunité à travers la renommée, la position de pouvoir que confère à Roman Polanski sa notoriété", a ajouté Jeanne, précisant qu'une action serait reconduite ce lundi.

Avant d'être un théâtre, le TNB fut une prison militaire. C'est justement dans cette prison que le capitaine Alfred Dreyfus a séjourné en 1899 au moment de son procès en révision, dont la ville de Rennes commémore cette année les 120 ans, jusqu'au 29 novembre.

Valentine Monnier, photographe française, ancien mannequin qui a joué dans quelques films dans les années 80, accuse Roman Polanski de l'avoir frappée et violée en 1975 en Suisse alors qu'elle avait dix-huit ans.

Adèle Haenel, qui a accusé le 3 novembre le réalisateur Christophe Ruggia d'"attouchements" et de "harcèlement" alors qu'elle avait entre 12 et 15 ans, est présentée par le TNB comme une actrice proche d'Arthur Nauzyciel depuis 2011. Elle collabore notamment au projet de l'Ecole du TNB.

La situation de Roman Polanski sera discutée lundi par les responsables de l'ARP, organisation comprenant plus de 200 cinéastes, lors d'une réunion qui devrait établir de nouvelles règles pour les membres condamnés ou poursuivis pour des violences sexuelles.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/12/2019

Le groupe chinois Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser sa présence dans la future entité PSA-Fiat Chrysler, selon des sources citées par 'Reuters'.

Publié le 06/12/2019

Le chiffre d'affaires de Moulinvest s'établit à 64 ME au titre de l'exercice 2018-2019 contre 61,3 ME sur l'exercice précédent...

Publié le 06/12/2019

Tessi, spécialiste français des Business Process Services, a annoncé vendredi avoir achevé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant brut de…

Publié le 06/12/2019

Elior Group a annoncé avoir procédé à l’annulation de près de 4,27 millions de ses propres actions, représentant 2,39% de son capital social. La décision d’annulation des titres…

Publié le 06/12/2019

"Ces opérations contribueront à renforcer à la fois le potentiel de croissance du résultat par action", assure le management d'Elior...