En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
-
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Plus d'1 million de m3 de matières et déchets radioactifs en France

| AFP | 265 | Aucun vote sur cette news
Dans une galerie du centre industriel de stockage géologique (Cigéo) à Bure dans la Meuse, le 16 avril 2018
Dans une galerie du centre industriel de stockage géologique (Cigéo) à Bure dans la Meuse, le 16 avril 2018 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP/Archives )

La France comptait fin 2016 sur son sol 1,540 million de m3 de matières et déchets radioactifs, selon l'inventaire établi par l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) et présenté vendredi à Nancy.

"90% du volume sont des déchets de très faible activité (TFA) ou de faible et moyenne activité à vie courte (FMA-VC), donc d'un niveau de dangerosité jugé relativement faible", a observé Florence Liébard, qui dirige le service de l'inventaire des matières et déchets radioactifs de l'Andra.

L'inventaire de l'Andra, publié tous les trois ans, dresse l'état des lieux du volume de déchets et matières radioactifs en France et l'évaluation prospective à partir de scénarios.

"Le but de ces scénarios, volontairement contrastés, est d'éclairer les choix de la politique énergétique", a précisé Mme Liébard.

"70% (du volume total) de ces déchets sont stockés. Le reste est localisé sur les sites des producteurs de ces déchets ", soit mille sites, a-t-elle précisé.

Le centre industriel de regroupement, d'entreposage et de stockage (Cires) de l'Aube accueille les TFA, à vie courte ou longue, entreposés en surface. Les FMA-VC sont stockés en surface dans l'Aube et la Manche.

Un centre industriel de stockage géologique (Cigéo), qui vise à enfouir à 500 m sous terre les déchets de moyenne activité à vie longue (MA-VL) et haute activité (HA), issus des centrales nucléaires et qui représentent 3,1%, est en expérimentation à Bure (Meuse).

L'électronucléaire représente 58,8% du volume, la recherche 27,7%, la défense 9,4%, l'industrie non électronucléaire 3,6% et le médical 0,6%.

Quatre scénarios ont été retenus, dont un basé sur l'arrêt du nucléaire après 40 ans d'activité.

Les trois autres tablent sur la poursuite de l'électronucléaire suivant différentes stratégies: la durée d'exploitation des centrales à 50 et 60 ans, la technologie qui remplacera le parc actuel -EPR (réacteur pressurisé européen) ou un mélange EPR-RNR (réacteur à neutrons rapides)-.

"Plus on exploite longtemps, plus on produit des déchets radioactifs, c'est une évidence. Si on arrête le nucléaire, on va être amenés à stocker des combustibles usés", jusque-là retraités pour en récupérer le plutonium, a développé la directrice de l'inventaire.

"Cet inventaire est une donnée d'entrée pour le débat national" sur la gestion des déchets nucléaires lancé par le ministère de la Transition écologique à l'automne, a dit Mme Liébard.

En 2015, 4,460 millions de m3 de matières et déchets radioactifs avaient été comptabilisés sur le territoire français au 31 décembre 2013. "L'augmentation de volume, conforme aux prévisions, est due à la production courante par les différents secteurs qui utilisent la radioactivité", a précisé l'Andra.

https://inventaire.andra.fr

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…