En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 401.84 PTS
-0.28 %
5 406.00
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 335.14
-
DAX PTS
12 686.29
-
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.164
-0.02 %

"Plan climat": un plan certes ambitieux mais hybride, selon la presse

| AFP | 488 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, lors de la présentation du Plan climat, le 6 juillet 2017 à Paris
Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, lors de la présentation du Plan climat, le 6 juillet 2017 à Paris ( Thomas Samson / AFP )

"Le plan climat" présenté par le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, n'a pas totalement convaincu la presse qui y voit vendredi un plan certes ambitieux mais avec des objectifs forts lointains.

"Nicolas Hulot était attendu et à l'arrivée le résultat se révèle... hybride", résume Frédéric Vézard, dans Le Parisien.

"A trop vouloir fixer l'horizon pour ne pas se prendre les pieds dans le tapis des réalités économiques et politiques, il s'est donné des objectifs clairs, ambitieux, mais forts lointains", souligne l'éditorialiste.

Libération a vu un Nicolas Hulot "entre deux eaux" qui a présenté "sa feuille de route" mais laquelle n'est "pas encore assortie de mesures concrètes".

Gaëtan de Capèle, dans Le Figaro, parle également d'"une feuille de route" avec "des objectifs ambitieux", dont celui d’en finir avec la vente de voitures à essence et diesel d’ici à 2040. Une "surprise du chef très politique" car "bien malin qui peut dire aujourd’hui comment nous nous déplacerons dans plus de vingt ans", souligne-t-il.

"Une ambitieuse feuille de route", reconnaît également Philippe Marcacci, de l'Est Républicain, avant de noter que "l'objectif" est "à long terme" et "vise bien au-delà du quinquennat et n’engage donc pas trop".

"Gouverner, c'est prévoir", rappelle Patrice Chabanet, dans Le Journal de la Haute-Marne, avant de constater que "dans cet exercice Nicolas Hulot "voit loin, même très loin" et d'ironiser un peu : "Imaginer ce dont sera fait notre pays dans 23 ans, tient d'un certain mysticisme écologique".

- "Un goût d'inachevé" -

"Les chantiers sont certes identifiés.  Toutefois l’absence d’un agenda et d’objectifs chiffrés laisse comme un goût d’inachevé", regrette Xavier Brouet, du Républicain Lorrain.

Stéphane Siret, dans Paris-Normandie, et Bruno Mège, de la Montagne, n'ont pas été convaincus par ce plan qui est pour eux "avant tout un catalogue de bonnes intentions". Un "plan vaste et ambitieux" mais avec "une liste à la Prévert", lance Daniel Muraz, du Courrier Picard.

"Le ministre enfile les grandes ambitions et les jolis desseins comme on enfile les perles. Mais au final, le collier se trouve dépourvu de véritable colonne vertébrale", déplore Stéphane Siret (Paris-Normandie). Et "l'échéance aussi lointaine prête au questionnement", alerte Claude Mislin, des Dernières Nouvelles d'Alsace.

Un "plan climat qui fait office de longue-vue" persifle Matthieu Verrier, de La Voix du Nord.

"Le projet climat regorge de bonnes intentions, d’ambitions spectaculaires mais les ONG n’ont pas manqué de regretter un manque de précision sur les moyens", souligne dans la Charente Libre Maurice Bontinck qui "espère" en guise de conclusion que Nicolas Hulot "ne termine pas en plante verte d’un quinquennat qui aura finalement d’autres +priorités prioritaires+".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/07/2018

Le Plan Juncker ' atteint son objectif de mobiliser 315 MdsE de financements en 3 ans...

Publié le 19/07/2018

Le "plan Juncker" d'investissements européens a soutenu 144 opérations en France, indique le ministère de l'Economie et des finances dans un communiqué. Cela se traduit par plus de 10 milliards…

Publié le 18/07/2018

L'EFSI a mobilisé 335 milliards d'euros d'investissements supplémentaires dans toute l'UE depuis juillet 2015

Publié le 18/07/2018

Le "plan Juncker" d'investissement européen a dépassé son objectif initial de 315 milliards d'euros d'investissements. Soutenues par une garantie du budget de l'Union européenne et les ressources…

Publié le 13/07/2018

Arrivée au siège de la DGSI d'Edouard Philippe (c) et Florence Parly (g). De dos, Gérard Collomb et Laurent Nunez, le 13 juilllet 2018 ( GERARD JULIEN / AFP )Suivi des détenus sortant de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Thales a réalisé au premier semestre 2018 un résultat net ajusté en hausse de 39% à 539 millions d'euros. L'Ebit a atteint 762 millions, en progression de 30%. En organique, la croissance atteint…

Publié le 20/07/2018

Altur Investissement annonce son investissement dans la société BIOBank, 1ère banque française d'os d'origine humaine

Publié le 20/07/2018

Faurecia a réalisé au premier semestre 2018 un résultat net en hausse de 10,2% à 342 millions d'euros. Le résultat opérationnel de l'équipementier automobile a grimpé de 11,1% à 647,2…

Publié le 20/07/2018

Legrand a racheté Shenzhen Clever Electronic, Co. Ltd., le leader chinois des PDU4 intelligentes destinées aux datacenters. Shenzhen Clever Electronic, Co. Ltd. vient compléter le dispositif du…

Publié le 20/07/2018

      Communiqué   Nanterre, le 20 juillet 2018       Faurecia : mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin 2018   Faurecia…