5 379.54 PTS
-
5 384.00
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 281.93
-
DAX PTS
13 008.55
-
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.00 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pierre Frolla, l’homme qui volait dans l’océan

| AFP | 263 | Aucun vote sur cette news
Amateur de chute libre, Pierre Frolla a suivi avec intérêt l’essor du wingsuit, ce sport qui consiste à décoller d’une falaise et à voler comme un oiseau. Il décide alors de s’en inspirer pour sa combinaison.
Amateur de chute libre, Pierre Frolla a suivi avec intérêt l’essor du wingsuit, ce sport qui consiste à décoller d’une falaise et à voler comme un oiseau. Il décide alors de s’en inspirer pour sa combinaison. ( BORIS HORVAT / AFP )

C’est l’histoire d’un champion qui a décidé de faire de la plongée autrement, avec un rêve : approcher au plus près les grands animaux marins. Un rêve devenu réalité, grâce à une idée de génie, s’inspirer de la discipline du wingsuit pour planer dans l’océan.

Entre 1996 et 2007, Pierre Frolla, né en principauté monégasque il y a quarante-deux ans, est d’abord athlète de haut niveau. Il enchaîne les records en apnée. Quatre de France, deux d’Europe, et encore quatre au niveau mondial.

Puis, las de cette "recordite" comme il dit, il prend conscience de la nécessité de sensibiliser le public à la fragilité du milieu marin. "Mais je voulais le faire de façon différente de gens tels que Nicolas Hulot, en continuant à plonger et en cherchant à aller au contact des plus gros animaux, cachalots, raies manta ou requins, pour réaliser des choses qui touchent les gens", confie le quadragénaire à l'AFP.

Il crée plusieurs écoles de plongée en apnée ou en scaphandre à Monaco, tournées vers cette thématique environnementale et ouvertes aux enfants dès 8 ans. La dernière, créée en 2013 avec la princesse Charlène, est dédiée au sauvetage en mer.

Mais Pierre Frolla ne veut pas se limiter aux sorties avec les enfants de ces écoles. Avec une marque leader dans le domaine de la plongée, il développe d’abord une combinaison dans un souci esthétique, avant d'imaginer un produit lui permettant de pratiquer différemment sa discipline.

Amateur de chute libre, il a suivi avec intérêt l’essor du wingsuit, ce sport qui consiste à décoller d’une falaise et à voler comme un oiseau. Il décide alors de s’en inspirer pour sa combinaison. "Pouvoir ne faire aucun effort et parcourir en apnée de longues distances" : voilà l’objectif.

La combinaison en néoprène couvre le corps et se déploie aussi entre les jambes et sous les bras.
La combinaison en néoprène couvre le corps et se déploie aussi entre les jambes et sous les bras. ( BORIS HORVAT / AFP )

Un premier prototype est conçu il y a quatre ans. La combinaison en néoprène couvre le corps et se déploie aussi entre les jambes et sous les bras. "C’était super pour glisser en descendant. Mais sans mes palmes, j'avais toujours besoin de quelqu’un pour me remonter", dit-il.

- Voler, ou planer entre deux eaux -

"Le but, c’est de s’approcher au contact des animaux, sans avoir besoin de faire des mouvements avec les bras et les jambes, et donc d’inverser la tendance, d’attirer leur curiosité et de les faire venir à moi", explique Pierre Frolla ( BORIS HORVAT / AFP )

Ces derniers mois, Pierre Frolla a trouvé la solution chez un autre partenaire. Grâce à quatre petites cartouches de gaz de 38 grammes vissées à des percuteurs, qu’il déclenche quelle que soit la profondeur, il peut remonter seul à la surface, grâce à une poche gonflable placée dans le dos, sous la combinaison.

L’innovation de son "Oceanwings" (le nom de sa combinaison) tient donc à la fois à la forme, au procédé de remontée et au matériau utilisé, un néoprène très souple qui permet de moins flotter, et donc de glisser plus facilement dans les courants.

La sensation procurée par cette combinaison révolutionnaire, seul Pierre Frolla peut en parler aujourd’hui, car il n’existe que trois prototypes, qui sont tous à sa taille.

Et comme il se définit volontiers comme "un sportif, un artiste et un pédagogue, mais pas un commercial", il s’empresse d’ajouter qu’aucune commercialisation n’est envisagée.

La sensation procurée par cette combinaison révolutionnaire, seul Pierre Frolla peut en parler aujourd’hui, car il n’existe que trois prototypes, qui sont tous à sa taille. 
La sensation procurée par cette combinaison révolutionnaire, seul Pierre Frolla peut en parler aujourd’hui, car il n’existe que trois prototypes, qui sont tous à sa taille.  ( BORIS HORVAT / AFP )

"Le but, c’est de s’approcher au contact des animaux, sans avoir besoin de faire des mouvements avec les bras et les jambes, et donc d’inverser la tendance, d’attirer leur curiosité et de les faire venir à moi", explique-t-il.

Selon la force du courant, la plongée en apnée - qui dure de trois à quatre minutes - est plus moins rapide, avec l’impression de voler si ce courant est très fort, ou simplement de planer entre deux eaux dans des mers plus calmes.

A terme, Pierre Frolla prévoit d'autres usages pour cette innovation: pratiquer des biopsies sur des animaux, les identifier plus aisément et effectuer diverses expérimentations.

En attendant, lui qui parcourt toute l’année les plus belles mers du monde pour dispenser son savoir, se prend pour un poisson volant dans les eaux turquoise de Monaco.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

Laurent-Perrier a vu son bénéfice net part du groupe chuter de 23,9% au premier semestre, clos fin septembre, pour atteindre 7,9 millions d'euros. Il est fortement impacté par une charge…

Publié le 24/11/2017

Paragon ID (ASK), spécialiste de identification dédié aux marchés de l'e.ID, du Transport & Smart Cities, a enregistré un chiffre d'affaires consolidé de 27,4 millions d'euros au premier…

Publié le 24/11/2017

Paref fait part de la nomination de Julien Renaud-Perret en qualité de Directeur du Développement et d'Antoine Onfray en qualité de Directeur...

Publié le 24/11/2017

Ask (Paragon ID) annonce, au titre de son premier trimestre 2017-2018, un chiffre d'affaires consolidé de 27,4 ME, en progression de +145%...

Publié le 24/11/2017

Figeac Aéro a enregistré un chiffre d'affaires de 169,5 millions d'euros au premier semestre, clos fin septembre, de son exercice 2017/2018. Sa croissance est ressortie à 15,9% avec une évolution…

CONTENUS SPONSORISÉS